Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 7 juillet 2020
Freebox Pop (v8) : suivez la conférence en ligne dès 10h

C'est en direct de son siège parisien, mais en plein air (Covid-19 oblige), que Xavier Niel présentera sa nouvelle box à la presse, dévoilant au passage la nouvelle offre commerciale de Free. 

Les rumeurs se sont multipliées ces derniers mois. Ainsi, un boîtier multimédia (Player) sous Android TV est attendu, avec un SoC Amlogic S905X2 (12 nm, 4x Cortex-A53) et un Server pouvant atteindre les 2,5 Gb/s. Avec ou sans Wi-Fi 6 ? C'est l'une des inconnues.

L'enjeu est de taille pour le FAI, qui doit revenir sur le devant de la scène alors que ses concurrents sont désormais ceux qui innovent et proposent des gammes de forfaits plus simples, avec des prix plus attractifs. 

Cette v8 sera-t-elle la box de trop, ou celle du renouveau ? Pour le savoir, vous pourrez suivre la conférence d'annonce depuis le site de Free ou via notre compte Twitter puisque nous serons sur place

Orange (Wholesale) propose l’eSIM aux opérateurs virtuels, Prixtel saute sur l’occasion

L’opérateur propose pour rappel cette fonctionnalité à ses clients depuis plusieurs mois. Désormais, il l’ouvre aux MVNO afin qu’ils puissent à leur tour la proposer à leurs abonnés.

Parmi les opérateurs utilisant le réseau d’Orange, Prixtel est le premier à sauter le pas, comme l’explique son fondateur et PDG David Charles : « Nous sommes ravis d’être les premiers des MVNO light français à bénéficier de cette avancée technologique qu’est la eSIM, qui sera la norme dans les prochaines années ».

L’eSIM sera mise en place « dès cet été ». Les clients de Prixtel pourront ainsi « télécharger leur carte SIM de manière dématérialisée sur les smartphones de dernière génération qui proposent cette fonctionnalité. Ainsi, ils n’auront plus besoin d’attendre de recevoir leur carte SIM par courrier avant de pouvoir bénéficier de leur offre ».

Xbox Series X : un « game showcase » le 23 juillet à partir de 18h

C’est via un tweet que Microsoft donne rendez-vous dans deux semaines pour en apprendre davantage sur ses prochains jeux.

Il y sera très certainement question de Halo Infinite. Pour rappel, 343 Industries a récemment publié un court teaser sur ce nouvel opus de la franchise.

LibreOffice 7.0 : une Release Candidate et une confusion née d’une édition Personnelle

La Document Foundation a publié hier soir la première Release Candidate de sa suite bureautique en version 7.0.

Une étape majeure puisque les développeurs en sont maintenant aux dernières retouches du code. À moins d’un bug bloquant, il se peut même que cette RC1 soit la version finale. L’un de plus gros changements est le remplacement de Cairo par Skia pour le rendu graphique, ouvrant la voie à Vulkan pour l’accélération graphique.

Des utilisateurs ont cependant tiqué sur l’écran de chargement, qui affiche « Personal Edition ». Des craintes ont vu le jour sur un éventuel changement de gouvernance du projet, voire une modification de la licence.

La Document Foundation s’est donc fendue d’un billet de blog pour rassurer : non, aucun changement de gouvernance du projet n’est à l’ordre du jour, encore moins de licence ou même de modèle général.

Le conseil d’administration de la fondation explique divers développements pour la décennie à venir. À compter de LibreOffice 7.0, il y aura deux éditions principales : Personnelle et Entreprise. Les ressources consacrées à chacune seront différentes, tout particulièrement pour le support.

Il s’agit donc avant tout d’un « plan marketing », d’ailleurs toujours en cours de réflexion. Les discussions seront publiques et archivées. Ceux qui le désirent peuvent demander à rejoindre ces discussions dans la mailing list board-discuss, en envoyant un email.

Il semble également que le ton soit monté chez certains. Suffisamment pour que la fondation rappelle que la pluralité des avis est toujours source de richesse, mais qu’elle ne saurait tolérer les attaques personnelles.

Elle présente tout de même ses excuses pour la confusion éventuelle. Elle invite les utilisateurs à se rendre compte eux-mêmes des éléments envisagés pour le plan marketing, via un diaporama… que l'on croirait tout droit sorti des années 90.

Lydia s’associe à Younited pour proposer des crédits à la consommation jusqu’à 3 000 euros

Cette offre, baptisée « Petit Prêt Express », sera disponible dans le courant de l’été, sans plus de précisions. Les montants pourront aller de 500 à 3 000 euros, sur une période de 6 à 36 mois maximum.

Il y a évidemment « des frais variables et des frais fixes, qui dépendent du montant emprunté. Toutes ces informations sont communiquées lors de la souscription du crédit, en toute transparence. Il n’y a aucun frais caché », affirme l’entreprise. De plus, il n’y a pas de frais de remboursement anticipé. Des points à vérifier.

« Notre offre de prêt est totalement intégrée à l’application Lydia, ce qui permet une expérience de souscription exceptionnellement fluide », affirme Lydia, qui revendique au passage 3,5 millions d’utilisateurs. Selon la société, c’était un souhait de ses clients.

Microsoft pourrait racheter la division jeux vidéo de Warner Bros

C’est du moins ce que pensent savoir des sources de The Information, reprises par Reuters. Warner Bros dispose dans sa besace des licences Batman et Harry Potter par exemple.

Rien n’est dans tous les cas fait, et ni Microsoft ni AT&T (maison mère de Warner Bros) n’ont fait de commentaire.

BBox Ultym fibre : 2 Gb/s avec le nouveau modem (Wi-Fi 6, Ethernet 10 Gb/s) et une hausse des prix

Au début de l’année, le fournisseur d’accès à Internet avait annoncé un nouveau modem avec Wi-Fi 6 et réseau local à 10 Gb/s. Il n’était par contre disponible que par téléphone

Il est désormais proposé à tous les nouveaux clients Bbox Ultym, « quel que soit leur canal de souscription ». Cet abonnement en profite pour revoir ses débits qui sont désormais de 2 Gb/s en téléchargement et 600 Mb/s en upload, au lieu de respectivement 1 Gb/s et 500 Mb/s. Une annonce faite la veille de celle de la Freebox Pop (V8), qui pourrait grimper jusqu’à 2,5 Gb/s.

Pas de changement pour le reste des options. L’abonnement inclut toujours les appels vers les fixes et mobiles, un bonus au choix (Canal+ Séries, Clé 4G, Playzer ou Bouquet TV jeunesse) et le bouquet presse Cafeyn.

Bbox Ultym fibre est proposé à 27,99 euros par mois la première année puis à 45,99 euros, avec un engagement d’un an. Pour rappel, les tarifs étaient respectivement de 24,99 et 41,99 euros par mois auparavant.

Orange et SFR proposent de leur côté du 2x 1 Gb/s (c’est-à-dire 1 Gb/s sur deux ports Ethernet gigabit de leur modem), mais pas de « vrai » 2 Gb/s. Free est le seul à grimper jusqu’à 10G EPON avec sa Freebox Delta.

Gandi rachète Captain Domain, spécialisée dans la surveillance de noms de domaine

L’hébergeur explique que ce service « permet de surveiller les noms de domaine et sous-domaines sur Internet qui reprennent le nom d’une marque ».

Il permet notamment de « détecter des utilisations illégitimes ou menaces potentielles pour protéger une entreprise, ses clients ou ses salariés : phishing (hameçonnage), vente de produits de contrefaçon, « arnaque au Président » (usurpation d’identité d’un responsable pour demander des virements frauduleux)… ».

Ce rachat s’inscrit dans une « volonté pour Gandi de proposer aux entreprises une gamme de services complète et internalisée autour de la protection des marques liée aux noms de domaine ».

5G en Grande-Bretagne : le rôle « limité » de Huawei pourrait être revu

La décision de début janvier – autoriser une implication de Huawei de 35 % maximum, sur des réseaux non sensibles – « est susceptible d’évoluer en fonction des sanctions américaines contre le groupe chinois », explique Reuters en se basant sur des déclarations du secrétaire d’État britannique au Numérique.

En cause, de nouvelles restrictions américaines sur la vente de semi-conducteurs à l’équipementier chinois.

Le H.266 officiellement présenté, des fichiers encore moins gros à qualité constante

L’institut Fraunhofer pour les télécommunications a annoncé hier soir l’arrivée du VVC (Versatile Video Coding) ou H.266, en relève du H.265. Il a été développé pendant trois ans en partenariat avec Apple, Ericsson, Intel, Huawei, Microsoft, Qualcomm et Sony notamment.

On retrouve les promesses habituelles des évolutions de la technologie : un nouveau bond d’environ 50 % dans la réduction du poids des fichiers, sans « différence perceptible dans la fidélité visuelle ». À taille constante, les vidéos pourront bien sûr être de meilleure qualité.

Fraunhofer donne un exemple. Il faut actuellement 10 Go pour stocker 90 min de vidéo 4K UHD en H.265. En H.266, la même vidéo ne prend plus que 5 Go. Le codec a d’ailleurs été pensé avec les 4K et 8K en cibles.

L’institut annonce également que les logiciels permettant de lire et coder en H.266 seront disponibles pendant l’automne. 

Le nouveau codec aura cependant fort à faire pour s’imposer. Le H.265 n’a été adopté que lentement mais est bien là, tout comme AV1, un standard ouvert, sans royalties et faisant aussi bien. Sans parler du H.264, très présent.

AnTuTu : Google multiplie les alertes contre le téléchargement et l’installation de l’application

Début mars, le géant du Net faisait disparaître les applications AnTuTu du Play Store. Les raisons officielles n’étaient pas précisées. Un lien entre AnTuTu et Cheetah Mobile, une des sociétés dans le viseur de Google lors de la dernière purge, pourrait en être l’origine.

Depuis, AnTuTu n’est toujours pas revenue. Google a décidé de passer la seconde en affichant une alerte lorsque vous téléchargez l’APK sur le site officiel d’AnTuTu depuis Chrome sur Android : « Ce site contient des applications malveillantes » sur file.antutu.com.

Android Police ajoute que si vous téléchargez l’APK depuis une autre source et que vous tentez de l’installer, un message d’alerte est également affiché : « Bloqué par Play Protect », car « cette application peut recueillir des données susceptibles d’être utilisées pour effectuer le suivi de vos activités ».

Les États-Unis pourraient bannir les applications de réseaux sociaux chinoises (dont TikTok)

L’annonce a été faite par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, comme le rapporte Reuters. Nos confrères ajoutent qu’il « n’a pas donné davantage de précisions, indiquant ne pas vouloir prendre de court le président Donald Trump ».

Ils ajoutent que cette annonce intervient alors que l’application TikTok s’arrêtera sous peu à Hong Kong.

Au CNNum, une longue étude sur l’interopérabilité des réseaux sociaux

« Parfois présentée comme une solution miracle, l’interopérabilité ne va pas de soi », explique le Conseil National du Numérique : « Il faut  déterminer quels seraient ses objectifs et sur quel(s) marché(s) elle devrait être mise en œuvre ».

« Au regard des risques que l’interopérabilité pourrait faire peser sur les réseaux sociaux et les utilisateurs, le Conseil estime qu’il serait préférable d’examiner, dans un premier temps, les effets de la mise en œuvre du droit à la portabilité des données, permettant aux utilisateurs de transférer leurs données d’un réseau social à un autre ».

Selon le CNNum, « si le Gouvernement souhaitait introduire une obligation d’interopérabilité, le Conseil estime que cette initiative devrait s’inscrire dans le cadre d’une réforme plus globale de la régulation des plateformes numériques ».

Uber confirme le rachat de Postmates pour 2,65 milliards de dollars

La rumeur courrait depuis ce week-end, c’est désormais confirmé. La transaction se fera intégralement via l’émission de 84 millions d'actions ordinaires. 

« Les conseils d’administration des deux sociétés ont approuvé la transaction, et les actionnaires représentant la majorité des actions en circulation de Postmates se sont engagés à la soutenir », indique Uber.

Audition de Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Sundar Pichai et Tim Cook le 27 juillet au Congrès américain

Les quatre patrons des « GAFA » ont déjà confirmé qu’ils témoigneraient (dans le cas de Tim Cook la confirmation est arrivée la semaine dernière).

La date du 27 juillet a été annoncée par un communiqué de la Chambre américaine des représentants, comme précisé par Reuters. L’audition sera réalisée par la sous-commission chargée de l’antitrust de la commission des Affaires judiciaires. 

En raison de la crise sanitaire, les patrons d’Amazon, Facebook, Google et Apple sont autorisés à se présenter virtuellement.