Le nouveau gouvernement allemand défendra fermement le chiffrement de bout en bout

Le prochain gouvernement allemand a l’intention de se prononcer plus fermement en faveur du chiffrement de bout en bout et contre l’introduction de portes dérobées, a déclaré Jens Zimmermann, l’expert en politique numérique des sociaux-démocrates allemands (SPD), lors d’un entretien avec EURACTIV.

Des discussions ont en effet actuellement lieu au niveau de l’UE en vue d’affaiblir le chiffrement et introduire des « portes dérobées » (backdoors en anglais). Les services de messagerie tels que WhatsApp ou Telegram, jusqu’à présent protégés par un chiffrement de bout en bout, pourraient ainsi permettre des recherches afin d'identifier des contenus relatifs à l’abus d’enfants.

« Ce n’est bien sûr pas une coïncidence si, une fois de plus, on utilise la lutte contre les abus sur les enfants comme véhicule pour arriver à certaines fins », a déclaré M. Zimmermann, notant qu’au niveau émotionnel, il s’agit là du « plus gros levier que l’on puisse actionner ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !