Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 19 mai 2020
La CNIL enquête sur les drones de surveillanceCrédits : hsyncoban/iStock

Silencieuse sur ce dossier, la commission a fait savoir hier que « depuis plusieurs semaines », elle « s’est interrogée sur ces pratiques ». Témoignage de ses interrogations, elle indique avoir « diligenté des contrôles auprès du ministère de l’Intérieur concernant l’usage de drones dans plusieurs villes », à la demande de la police, la gendarmerie et la police municipale. 

« Ces investigations portent tant sur la situation actuelle que sur ce qui s’est passé durant la période de confinement. Les premières demandes d’information à l’initiative de la CNIL datent du 23 avril 2020 et sont en cours d’instruction, en l’attente notamment des éléments de réponse du ministère de l’Intérieur ».

Hier, le Conseil d’État a considéré que les drones de la préfecture de police de Paris devaient rester cloués au sol. Ces outils doivent être autorisés par un texte pris après avis de la CNIL ou après bridage technique interdisant que des données personnelles puissent être traitées par leurs yeux électroniques. 

Même si la CNIL indique qu’elle « prendra position sur cette question à l’issue des procédures de contrôle en cours », elle devra respecter le sens de cet arrêt dans son avis. 

balenaEtcher permet le transfert d'une image depuis une URL

Multiplateforme, l'outil est très prisé des adeptes du Raspberry Pi et autres SBC (Single Board Computers). Au point que la fondation l'utilise comme base de sa propre application

Cela semble se faire au profit de balenaEtcher qui reprend l'une de ses fonctionnalités au passage : la possibilité d'écrire une image (ISO ou autre) sur un périphérique de stockage directement depuis une URL.

Ainsi, il n'est plus nécessaire d'avoir à la télécharger au préalable. Pratique pour des « daily builds » qui n'ont pas vocation à être gardées par exemple.

Parcoursup : à partir de 17h, consultez les réponses à vos demandes de formations

La phase d'admission principale débute aujourd’hui sur la plateforme nationale de préinscription en première année de l’enseignement supérieur.

Vous devez pour rappel répondre à toutes les propositions d’admission. Si vous avez eu plusieurs réponses positives, vous ne devez en accepter qu’une seule. Des informations sont disponibles par ici.

Si vous n’avez aucune réponse positive, vous pouvez demander un accompagnement à votre lycée ou bien dans un CIO. Le 16 juin débutera la phase complémentaire vous permettant de formuler une dizaine de vœux supplémentaires dans les formations ayant des places disponibles.

Umbrella Academy : la saison 2 sera disponible le 31 juillet sur Netflix

C’est via son compte Twitter que le service de SVOD a annoncé la date de sortie. Sur cet autre compte, les acteurs imitent une des scènes de la série.

La première saison comportait 10 épisodes et mettait en scène les frères et sœurs Hargreeves – qui avaient connu la gloire dans leur jeunesse en tant que super-héros – se retrouvant après la mort de leur père. 

Epic Games Store : remboursement en libre-service, remise partielle en cas de promotion

L’éditeur vient d’annoncer plusieurs changements sur sa boutique en ligne. Ainsi, pour certains jeux éligibles, « vous pouvez maintenant procéder au remboursement en ligne vous-même. Connectez-vous sur votre compte depuis le site d'Epic Games, cliquez sur « Compte » en haut à droite de la page, puis allez dans l'onglet « Transactions » et cliquez sur le titre du jeu ».

L'entreprise précise que « vous pouvez demander le remboursement d'un jeu acheté dans la boutique, pour quelque raison que ce soit, 14 jours après l'achat et à condition d'y avoir joué moins de 2 heures » et d’avoir respecté les conditions d’utilisation.

Autre nouveauté, un partenariat avec des plateformes tierces de ventes de clés : Fanatical, Green Man Gaming et Genba Digital. « Grâce à ces partenariats, il est plus facile pour les joueurs d'acheter des jeux à partir de sites tiers en leur permettant d'associer leur compte de l'Epic Games Store au revendeur de leur choix ».

Pêle-mêle, signalons aussi la mise en place d’une option de gestion de la bande passante dans le lanceur Epic Games et un marché des mods : « Les joueurs pourront bientôt parcourir un catalogue de mods créés par les joueurs et les développeurs pour leurs jeux. Les joueurs auront la capacité d'installer automatiquement des mods pour les jeux qu'ils possèdent, qui sont gérés par le lanceur Epic Games, ou bien de télécharger les fichiers séparément pour d'autres jeux ».

Enfin, une dernière fonctionnalité semble avoir été mise en place, mais pas (encore ?) officiellement annoncée : un remboursement partiel en cas de promotion suite à votre achat. Joshua Boggs (co-fondateur du Studio Mayday) explique sur Twitter avoir reçu un email d’Epic Games lui expliquant qu’un jeu acheté avait récemment baissé, lui faisant récupérer une partie de la différence. Aucune précision n’est apportée, que ce soit sur le montant, le titre ou le délai entre l’achat et la promotion.

Ariane 5 et deux missions de l'ESA débarquent dans le jeu Kerbal Space Program

La mise à jour Shared Horizons sera disponible le 1er juillet, avec des nouveautés développées en partenariat avec l’Agence spatiale européenne (ESA) :

« Private Division, l'éditeur du jeu, et Squad, le développeur, ont en effet établi un partenariat avec l'ESA afin que les joueurs puissent découvrir et expérimenter deux des principales activités de l'ESA : construire et lancer des fusées, et explorer le ciel qui nous entoure. 

Avec la version Shared Horizons, les joueurs pourront utiliser tous les étages, propulseurs et systèmes du célèbre lanceur européen Ariane 5, et ainsi choisir entre construire une réplique parfaite, recombiner les étages comme bon leur semble ou construire une fusée hybride imaginaire en combinant des pièces venant de différents types de fusées ».

Deux missions emblématiques de l’ESA seront également disponibles : BepiColombo, un satellite destiné à l'exploration de Mercure, et le chasseur de comète Rosetta.

TSMC n’accepterait plus de commandes de la part de Huawei

Alors que les États-Unis ont prolongé d’un an l’embargo contre Huawei et ZTE sur fond de risque pour la sécurité nationale, TSMC se prépare à investir 12 milliards de dollars pour construire une usine outre-Atlantique.

Selon des sources de Nikkei reprises par Reuters, le Taïwanais ne prendrait désormais plus aucune commande de la part de Huawei. « Les commandes passées avant l’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure et celles déjà en production pourraient en revanche être honorées si elles sont expédiées avant mi-septembre », expliquent nos confrères.

Huawei n’a pas répondu aux questions de Reuters, tandis que TSMC affirme qu’il s’agit d’une « pure rumeur de marché ».

Podcast Addict de retour après avoir été supprimé par erreur du Play Store par Google

L’application est bien connue des amateurs de podcasts et semble donner satisfaction aux utilisateurs avec une moyenne de 4,7 sur 5. 

Le 16 mai, elle a été supprimée du Play Store par Google sur fond de lutte contre la désinformation autour de Covid-19. La cause ? La présence de podcasts autour du coronavirus… comme on en trouve sur toutes les applications du genre (y compris celle de Google).

The Verge a contacté Hiroshi Lockheimer, vice-président de Google en charge des plateformes. Il a confirmé à nos confrères que Podast Addict n’aurait pas dû être supprimée et qu’elle sera rapidement de retour. Il a aussi publié un message sur Twitter.

D’après nos constatations, l'application est de nouveau disponible sur le Play Store ce matin.

Teams déploie sa grille 3x3 pour les appels vidéo

Microsoft prévoyait initialement de lancer la fonctionnalité pour fin avril. Après trois semaines de retard, elle est en cours de diffusion chez l’ensemble des clients.

La grille fait exactement ce qu’elle annonce : au lieu d’un maximum de cinq personnes affichées en même temps, Teams peut en afficher neuf, répartis en trois lignes de trois vidéos.

Dans le sillage de l’annonce sur Twitter, plusieurs utilisateurs ont également fait remarquer que la fonction « Lever la main » était maintenant disponible. Elle l’était déjà, mais pour un petit nombre seulement. Elle permet pour rappel de demander à prendre la parole dans une visioconférence. 

Logitech Circle View : une caméra IP 1080p compatible HomeKit Secure Video, pour 180 euros

Le fabricant propose depuis des années des caméras de vidéosurveillance Circle. Il vient d’en lancer une nouvelle déclinaison pensée « exclusivement » pour fonctionner dans l’écosystème Apple.

Elle propose un large champ de vision à 180° avec des vidéos en 1080p. Deux LED infrarouges permettent d’avoir une vision nocturne jusqu’à 4,5 mètres de distance. Le fabricant affirme qu’elle peut résister aux intempéries. 

Il explique que cette Circle View « est compatible avec Apple HomeKit et prend en charge HomeKit Secure Video pour offrir des fonctionnalités de confidentialité renforcées, y compris le chiffrement de bout en bout, l'analyse des vidéos de l'intérieur, l'enregistrement automatique ».

Elle est vendue 179,99 euros et sera « prochainement » disponible en France.

Cloud gaming : Gamestream lève 3,5 millions d’euros

Cette opération a été menée par Eponyme Partners. Dans ce tour de table, on retrouve « les actionnaires historiques parmi lesquels le spécialiste des serveurs 2CRSi », mais aussi « de nouveaux investisseurs, dont le spécialiste des télécoms Ronny Verhelst, qui rejoint le conseil d’administration de la société, et les frères Remo et Philipp Bienz, propriétaires de la chaîne Revier Hotels ».

Cette manne financière servira à « renforcer ses équipes de développement, et accélérer sa stratégie d’acquisition de contenus en enrichissant son catalogue actuel de nouveaux titres phares ».

La société revendique être le « leader mondial des solutions de jeux vidéo en streaming (Cloud Gaming) à destination du marché B2B. La start-up fournit aux professionnels des télécoms et de l’hospitality (hôtels, hôpitaux…) ».

Son équipe comprend 30 personnes sur les sites de Paris, Nancy et Dubaï ; une ouverture à Taiwan est prévue « prochainement ».

Alibaba Cloud vise le marché de l'agriculture avec son « Brain »Crédits : Orla/iStock

La solution du géant chinois exploite de l’intelligence artificielle avec de la « reconnaissance d’image et vocale, des modèles de prévision climatiques, de l'acquisition de données satellites, etc., pour aider les agriculteurs à mieux suivre leurs exploitations et à mieux gérer leurs ressources ».

L'entreprise affirme que cet outil a joué « un rôle essentiel dans la transformation du secteur agraire chinois » : les agriculteurs peuvent « allouer la bonne quantité de ressources nécessaires et commencer à effectuer une planification efficace pour les récoltes, ou à des fins de reconstruction ».

Alibaba  continue sur son envolée lyrique : « En outre, Agriculture Brain a la capacité de surveiller les maladies du bétail grâce à la technologie de reconnaissance d’images et de sons, de minimiser les déchets issus de l’alimentation animale en ajustant les aliments pour le bétail et de produire un lait de bonne qualité avec un coût d’exploitation réduit ».

Vous en voulez encore ? « Plusieurs capteurs sont installés pour collecter des données afin d’optimiser l’environnement pour la croissance du troupeau, ainsi que pour réduire les erreurs humaines dans le processus d’élevage. À mesure que les technologies continuent d’évoluer, les humains acquièrent de plus en plus de connaissances pour lancer une nouvelle révolution agricole, avec l’aide de l’intelligence artificielle et des technologies cloud ».

Samsung GN1 : un capteur de 50 Mpixels avec Dual Pixel, Tetracell et des pixels de 1,2 μm

Destiné aux smartphones, il permet de regrouper les pixels deux par deux (Dual) ou quatre par quatre (Tetracell) afin d’augmenter la quantité de lumière récupérée.

Dans ce dernier cas, on passe donc à 12,5 Mpixels, mais chacun mesurant l’équivalent de 2,4 μm. Un autofocus encore plus rapide que sur les précédents modèles est également de la partie. Le capteur peut enregistrer des vidéos en 8K à 30 ips.

Le tarif n’est pas précisé et la production de masse a d’ores et déjà débuté, indique le constructeur.

L’ancien éditeur de Wordpress prendra sa retraite le 1er juin

Le service de blog a annoncé la nouvelle hier soir. Dans une dizaine de jours, le « block editor » sera proposé par défaut. Arrivé avec Wordpress.com il y a un an et demi, il proposait une sérieuse modernisation. Édition directe du style dans le champ de saisie, une centaine de blocs de contenus, de nombreux modèles pour les blocs, ainsi que plusieurs dizaines de modèles pour les pages elles-mêmes.

Tout n’est pas perdu pour les utilisateurs habitués aux anciennes interfaces puisque deux options complémentaires leurs sont proposées, sans être aussi visibles qu'auparavant : utiliser un éditeur « classique », en bloc ou non. 

Il ne s’agit pas des anciens composants, mais des nouveaux avec des thèmes parlant davantage aux habitués.

Tom Clancy’s Rainbow Six : Siege vs Area F2 : Ubisoft attaque Alibaba, Apple et Google

« Nous avons déposé plainte aux États-Unis contre Ejoy (également connu sous le nom de Qookka Games) [qui appartient à Alibaba depuis 2017, ndlr] concernant un jeu qui enfreint sévèrement nos droits de propriété intellectuelle », explique l’éditeur français dans une déclaration transmise à l’AFP.

Le jeu en question : Area F2 lancé début mai sur Android et iOS, qui serait un clone de Tom Clancy’s Rainbow Six : Siege (qui n’est pas disponible sur smartphone par contre). 

Ubisoft indique avoir contacté Google et Apple pour demander la suppression du jeu de leurs boutiques respectives, sans réponse pour le moment. Même absence de réponse aux sollicitations de nos confrères.

watchOS 6.2.5 apporte quelques nouveaux cadrans et l’envoi automatique de la fiche médicale

Petite mise à jour pour l’Apple Watch, séparément du nouvel iOS 13.5, dont la Golden Master a été envoyée hier soir aux développeurs.

On n’y trouve que peu de nouveautés. Plusieurs nouveaux cadrans arc-en-ciel sont disponibles pour se marier aux deux bracelets « Fierté » sortis tout récemment (un classique et un Nike), l’activation de l’ECG et des notifications de rythme cardiaque en Arabie Saoudite, ainsi que l’envoi automatique de la fiche médicale.

Cette dernière est en option et permet l’envoi des données aux services d’urgence en même temps que le ou les proches enregistrés dans cette fiche sont appelés, par exemple en cas de chute ou de malaise. 

La mise à jour se fait, comme d’habitude, depuis un iPhone.

Le gouvernement étend le recours à la télésanté

Un arrêté au Journal officiel veut « permettre le développement de la télésanté ». Le télésoin, explique l’exécutif aux visas de son texte, « permet à la fois d'assurer une prise en charge médicale et soignante à domicile pour les patients présentant les symptômes de l'infection ou reconnus atteints du covid-19 et de protéger les professionnels de santé de l'infection ainsi que les patients qu'ils prennent en charge ».

L’arrêté dresse ainsi la liste des actes concernés en matière d’orthophonie, de kinésithérapie ou encore d’orthoptie, tous « facturables à l'assurance maladie dans le cadre d'une réalisation à distance par télésoin ».

La conférence Amazon Business Exchange se tiendra en ligne les 6 et 7 octobre

L’édition 2019 s’était tenue à Londres et avait rassemblé les acteurs intéressés par la plateforme de vente : responsables des achats ou des chaînes logistiques, fournisseurs, clients, etc. Dans les grandes lignes, les acteurs B2B et B2C intéressés par la place de marché.

Crise sanitaire oblige, l’édition 2020 sera virtuelle. Elle se tiendra les 6 et 7 octobre et sera gratuite. Elle n’est cependant pas ouverte au grand public, le formulaire d’inscription réclamant un nom d’entreprise.

À la différence des conférences Amazon Web Services, aucune annonce particulière de nouveaux produit n’est attendue. L'événement, en plus de mettre en relation les acteurs du milieu, décernera des prix aux clients Amazon les plus « innovants ».