LeBriefdu 30 novembre 2022
Dropbox veut racheter « des actifs » de Boxcryptor et proposer du chiffrement de bout en bout

La société annonce la signature d’un accord pour acquérir « plusieurs actifs » afin de proposer du chiffrement de bout en bout pour les utilisateurs « professionnels » avec un abonnement payant. Dropbox n’annonce donc pas un rachat total de Boxcryptor, mais ce dernier laisse penser que c’est le cas.

Dans un autre communiqué intitulé « Message de nos fondateurs : nous rejoignons Dropbox ! », Boxcryptor explique « commencer un nouveau chapitre avec Dropbox ». Il pourrait donc s’agir d’une vente classique.

« Bien que nous ayons vendu plusieurs actifs technologiques clés à Dropbox, nous continuerons de servir nos utilisateurs et clients existants conformément aux conditions de leurs contrats existants. Cependant, à partir d’aujourd’hui, nous ne proposons pas la création de nouveaux comptes ou l’achat de nouvelles licences ».

Dernière précision de Boxcryptor : « tous nos utilisateurs et clients existants resteront chez German Secomba GmbH avec les mêmes actionnaires qu’au cours des dix dernières années. Aucun contrat, donnée ou clé ne migrera vers Dropbox, toutes les données resteront dans nos datacenters allemands ». 

Une foire aux questions est disponible ici.

Le vaisseau habité Shenzhou-15 en route vers sa station spatiale chinoise

Lancé par la fusée Longue Marche 2F Y15, le vaisseau spatial Shenzhou-15 a décollé mardi soir de la base de lancement de Jiuquan avec trois taïkonautes à bord, selon l’Agence chinoise des vols spatiaux habités (CMSA).

Après être entré en orbite, le vaisseau devra s’amarrer à la station spatiale chinoise (CSS) pour assurer une première pour les taïkonautes : la rotation d’équipage en orbite entre celui de Shenzhou-14 envoyé en juin dernier et celui de Shenzhou-15.

Ce nouvel équipage va avoir comme mission essentielle de tester la résidence à long terme de la CSS dans sa configuration toute récente à trois modules et de commencer plus de 40 expériences scientifiques en orbite.

Elon Musk attise la tension grandissante avec AppleCrédits : Andrejs Pidjass/Hemera/Thinkstock

La société de Cupertino a réduit la voilure de ses publicités sur Twitter, comme d’autres entreprises depuis qu’Elon Musk dirige officiellement le réseau social. 

Une situation qui ne semble pas plaire à Musk, qui s’est posé la question dans un tweet : « Apple a pratiquement arrêté la publicité sur Twitter. Haïssent-ils la liberté d’expression en Amérique ? ». Elon Musk se veut le chantre de cette liberté, le poussant – selon lui – à racheter Twitter. S’éloigner de Twitter reviendrait donc à se détourner de la liberté d’expression.

Un sophisme auquel Apple n’a pas encore répondu, et elle ne le fera probablement pas, ce genre de polémique étant loin de ses méthodes de communication feutrée.

La technique est grossière, mais fonctionne. Le sujet est fortement polémique et évite au patron de Twitter de trop se pencher sur les raisons poussant actuellement des entreprises à ralentir leurs investissements publicitaires.

Dans le cas d’Apple, cette manne financière parle d’elle-même : la firme a dépensé 48 millions de dollars en publicités sur Twitter durant le premier trimestre de cette année, selon le Washington Post. Et ce n’est probablement pas en interpellant publiquement Tim Cook qu’Elon Musk forcera Apple à venir remettre des publicités sur son réseau.

Musk continue à jeter de l’huile sur le feu. Si l’on en croit un autre tweet, Apple aurait menacé Twitter d’un retrait de l’App Store sans en expliquer les raisons. 20 minutes plus tôt, il publiait un sondage : « Apple devrait-elle publier toutes les actions de censure prises qui affectent ses clients ? ». Sans surprise, le oui l’emporte à 85 %.

Quelques jours plus tôt, Musk émettait également l’hypothèse qu’il pourrait lui-même lancer un téléphone, si Twitter venait à être débarqué des boutiques Apple et Google.

Le patron de Twitter reste en tout cas cohérent : tous ses tweets ont été publiés depuis un iPhone.

Calcul quantique européen : CEA et CNRS lancent la start-up Siquance

Le CNRS explique que cette start-up est « cofondée et dirigée par Maud Vinet, Siquance a pour objectif de développer et de commercialiser à terme un ordinateur quantique sur la base des technologies de la microélectronique et en exploitant les capacités des producteurs de semi-conducteurs européens ».

En plus de Maud Vinet (CEO, issue du CEA), il y a deux autres co-fondateurs : Tristan Meunier (CTO, issu du CNRS) et François Perruchot (COO, issu du CEA). 

Siquance s’appuie sur 15 ans de travaux de recherche des deux laboratoires, « dans les locaux desquels ses fondateurs travaillent ensemble depuis six ans ». CEA et CNRS expliquent que cet ordinateur quantique sera à base silicium, c'est-à-dire exploitant les mêmes technologies que celles des circuits intégrés classiques. Cette technologie serait « l’approche qui semble la plus rapidement industrialisable à grande échelle ».

Proton proposera d’importantes évolutions de Mail et Calendrier l’année prochaine

Dans un billet sur son blog, l’éditeur suisse Proton a détaillé plusieurs mises à jour importantes de ses deux services dans le courant de l’année prochaine.

Sur la partie email tout d’abord. On commence par une passe de fonctions assez classiques mais que Proton Mail ne possédait pas encore : envois programmés à une certaine date/heure, rappels de lecture pour des courriers (Snooze), répartition automatique des courriers en catégories, ainsi que la recherche dans le contenu pour l’application mobile.

La boîte de réception va changer de forme et se moderniser. L’application Android va ainsi être complètement réécrite pour être plus rapide, avec au passage l’arrivée de certaines fonctions comme l’organisation par conversations, ce qui devrait faire pousser un soupir de soulagement à une partie des utilisateurs. Il sera également possible de répondre directement à un mail sans ouvrir l’interface complète.

D’autres améliorations sont prévues : blocage renforcé des traqueurs dans les emails, marquage automatique des courriers provenant de Proton comme fiables, envoi des pièces jointes volumineuses dans Proton Drive avec ajout de lien sécurisé, meilleure intégration de certains services comme les alias créés avec SimpleLogin, ou encore arrivée du Single Sign-On dans les applications mobiles.

Côté Calendrier, une liste de tâches fera son apparition dans les mois qui viennent. Autre pratique (et courante), la possibilité de transformer ces tâches en rappels, avec les notifications qui les accompagnent. Toujours dans le courant de l’année prochaine, il sera enfin possible de partager son calendrier avec un autre utilisateur de Proton.

Plusieurs nouvelles vues feront également leur apparition, dont une liste infinie et chronologique de tous les évènements. Dans les applications mobiles, des vues 3 et 7 jours seront ajoutées, ainsi que la compatibilité avec le mode paysage.

Google épinglé pour le stockage des données sur les avortements de ses utilisatrices américaines

Le groupe militant « Accountable Tech » a prouvé au Guardian que Google gardait les informations sur les recherche d'orientation vers les centres d'avortement sur Google Maps ainsi que les itinéraires empruntés pour aller vers des plannings familiaux.

Après l'annulation de l'arrêt Roe contre Wade par la Cour suprême des États-Unis cet été, Google a annoncé avoir mis en place de nouvelles politiques  pour protéger les données relatives à l'avortement et notamment la suppression de l'historique des visites de centre d'IVG.

Mais les tests des militants de  « Accountable Tech » montrent que l'entreprise n'a pas rempli ses engagements. Selon le Guardian, les informations étaient encore disponibles sur myactivity.google.com au moment de la publication de leur article.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !