LeBriefdu 28 octobre 2022
Apple et Spotify à nouveau en désaccord, cette fois sur les livres audioCrédits : miljko/iStock

Spotify veut vendre des livres audios dans son application, mais les règles imposées aux éditeurs tiers sur l’App Store lui semblent injustes.

L’entreprise a le choix : soit elle paye les fameux 30 % de commission à Apple, soit elle passe par le système optionnel, qui impose un bouton de contact pour recevoir les informations autrement.

Pour Spotify, c’est bien trop complexe, car la personne intéressée par un livre devant appuyer sur le bouton et recevoir par email les informations, dont le prix. Spotify a tâtonné, puisqu’elle en est à trois mises à jour refusées par Apple sur l’App Store.

« Le flux d’achat de livres audios que les règles d’Apple nous forcent à proposer aux clients aujourd’hui est bien trop compliqué et perturbant – perturbant parce qu’ils [Apple] changent les règles arbitrairement, les rendant impossibles à interpréter », a indiqué Spotify dans un communiqué.

Chez Apple, on reste droit dans ses bottes, comme l’a montré un porte-parole au New York Times : « Nous leur avons fourni des conseils clairs sur la manière de résoudre le problème, et avons approuvé leur application dès qu’ils ont fait les changements qui l’ont mise en conformité ». Car pour l’instant, Spotify passe par ce système d’email peu pratique.

La situation reste tendue entre les deux entreprises. Spotify est vent debout contre la commission de 30 % depuis longtemps et faisait partie des membres fondateurs d’une coalition avec Epic Games, Deezer et d’autres entreprises pour tenter de faire plier Apple. En vain à ce jour.

C'est fait : Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars !

C'était le feuilleton de l'été depuis plusieurs mois. Après une offre de rachat, un désistement et un passage par la case justice pour forcer la réalisation de la vente, Elon Musk a attendu le dernier moment pour finaliser la transaction. En effet, faute de transaction ce vendredi, un procès aurait eu lieu en novembre 

« L’oiseau est libéré », a tweeté le milliardaire. Selon plusieurs sources de nos confrères du Washington Post et de Bloomberg, quatre dirigeants ont déjà été licenciés : Parag Agrawal (directeur général), Ned Segal (directeur financier) et Vijaya Gadde (responsable des affaires juridiques) et Sean Edgett (directeur juridique).

La pollution lumineuse en Europe, vue depuis l'espace

Dans un communiqué, l'Agence spatiale européenne explique que « la première carte en couleur de l’Europe de nuit créée avec des images de la Station spatiale internationale montre une forte augmentation de la pollution lumineuse, et l’image qui en résulte n’est pas une bonne nouvelle pour l’environnement ».

Le résultat ressemble à « un cancer ou à une toile d’araignée fluorescente qui ne cesse de grandir ». De plus, l'utilisation généralisée de LED entraîne des émissions plus blanches et bleues. La situation varie néanmoins en fonction des pays. 

Ce n'est pas sans conséquence : « Selon les scientifiques, la transition vers des radiations lumineuses riches en blanc et en bleu provoque une érosion des cycles nocturnes naturels sur tout le continent. Elle perturbe le rythme circadien jour et nuit des organismes vivants, y compris celui des êtres humains, avec des effets négatifs sur la santé des espèces et des écosystèmes entiers ».

Apple prépare une version largement remaniée de son iCloud.com

Ce n’est sans doute pas un site utilisé par beaucoup, mais il peut dépanner en fonction des besoins. iCloud.com permet l’accès à certaines données liées au compte maison, notamment les photos, les emails et les rappels.

L’interface commençait à dater et n’était plus dans les canons esthétiques d’Apple depuis un moment. Si l’on va sur beta.icloud.com, on se rend compte cependant qu’une nouvelle version est en travaux.

La modernisation graphique est incontestable, mais c’est surtout l’ergonomie qui change, avec une page d’accueil rassemblant des widgets dédiés : identité, photos, mails, notes, ancienne grille d’applications, rappels, etc. Les éléments peuvent être déplacés ou supprimés, et on peut en ajouter d’autres.

En haut à droite, on note un menu général contenant la grille classique avec des accès direct aux applications (Pages, Keynote et Numbers) ainsi qu’à des fonctions propres au compte iCloud, comme masquer son adresse email, ajouter un domaine de courrier personnalisé, activer le relais privé, accéder à ses caméras compatibles HomeKit, etc.

On ne sait pour l’instant quand cette interface sera déployée en version finale, mais la bêta reste accessible aux personnes qui le souhaitent.

Le premier The Witcher aura droit à un remake en Unreal Engine 5

CD Projekt a plusieurs projets actuellement pour ses franchises The Witcher et Cyberpunk. L’un d’eux vient d’être dévoilé : un remake du premier The Witcher, sur une base Unreal Engine 5.

L’éditeur a précisé que le projet en était à ses débuts et qu’il était développé par le studio polonais Fool’s Theory, sous « supervision créative complète ». Fool’s Theory est notamment connu pour avoir travaillé sur Divinity: Original Sin 2 et Baldur’s Gate 3.

On n’en sait guère plus sur le titre, car aucune vidéo n’a été publiée, et on ne connaît pas non plus les plateformes qui seront concernées.

La valeur de l'action de Meta a été divisée par plus de trois en un an

La valeur du titre Meta s’est effondrée de près de 20 % à l’annonce des résultats trimestriels de l’entreprise, hors séance, et de 22 % après l'ouverture de la Bourse de New York. « Depuis septembre 2021, la valeur de Meta, qui s’élevait alors à plus de 1 000 milliards de dollars, a été divisée par trois », relève Le Monde. La fortune de Mark Zuckerberg « sera passée de 125 milliards à 40 milliards de dollars si la chute boursière se confirme » : 

« Le chiffre d’affaires du groupe (27,2 milliards de dollars) a baissé de 4 % au troisième trimestre par rapport à la même période de 2021, tandis que le résultat net se trouve divisé par deux (4,4 milliards de dollars), en baisse, lui, de 52 %. Le cash-flow disponible, qui atteignait 12,4 milliards de dollars au dernier trimestre 2021, baisse depuis comme un métronome – de 4 milliards de dollars par trimestre – et a tout simplement disparu cet été ! »

Une des raisons tient au choix de Zuckerberg d'investir près de 21 milliards de dollars dans son projet de métavers, en deux ans, estime Le Monde, pointant aussi le succès de TikTok qui sape l'audience d'Instagram.

LinkedIn introduit plusieurs fonctionnalités pour lutter contre les faux profilsCrédits : hocus-focus/iStock

Alors que Brian Krebs évoquait récemment la disparition de centaines de milliers de faux comptes LinkedIn liés à de soi-disant employés d'Amazon et Apple, le réseau social des professionnels annonce de nouvelles fonctionnalités pour vérifier, détecter et supprimer les faux comptes. 

Une nouvelle fonctionnalité « À propos de ce profil » indiquera quand les profils ont été créés et mis à jour pour la dernière fois, mais également « si le membre a vérifié un numéro de téléphone et/ou une adresse e-mail professionnelle associée à son compte ». 

La vérification des e-mails professionnels devraient débuter « avec un nombre limité d'entreprises », pour se développer « au fil du temps ».

Une IA basée sur l'apprentissage profond vérifiera par ailleurs « de manière proactive » les téléchargements d'image de profil pour déterminer s'il s'agit d'un « deep fake » synthétique ». Et ce, « sans effectuer de reconnaissance faciale ni d'analyses biométriques ». L'objectif étant d'« aider à détecter et à supprimer les faux comptes avant qu'ils n'aient une chance d'atteindre nos membres ». 

LinkedIn ne précise pas si cette IA analysera également les photos des profils pré-existants. Mais une autre intelligence artificielle avertira les utilisateurs dès lors qu'ils seraient invités à « transférer la conversation sur une autre plate-forme, car cela peut être le signe d'une arnaque ». 

20 lauréats pour la première édition de la French Tech DeepNum20

Après les programmes Green20 et Agri20, il est cette fois question de Deep Tech. Ce terme, rappelle Bpifrance, « désigne toujours les startups qui proposent des produits ou des services sur la base d’innovations de rupture ».

Six start-ups travaillent dans le domaine de l'intelligence artificielle, trois dans le quantique, trois autres dans le spatial et de nouveau trois dans la cybersécurité, deux sur la 5G, une dans le cloud, etc. 

« Les start-up sélectionnées bénéficieront pendant un an de l’accompagnement de la Mission French Tech, dans des modalités similaires aux entreprises du programme French Tech Next40/120 ». 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !