Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 23 septembre 2020
Tim Cook évoque le climat, le confinement et ses vues sur la concurrence Crédits : Justin Sullivan/Getty Images News/Thinkstock

Au cours de l’évènement The Atlantic Festival, le patron d’Apple a été interviewé à distance par le rédacteur en chef de The Atlantic, Jeff Goldberg. De nombreux sujets ont été passés en revue, même si les réponses ont parfois été très courtes. Interrogé par exemple sur ses relations avec Donald Trump, Cook a botté en touche : ses conversations avec le président sont privées.

Il était nettement plus prolixe sur d’autres, notamment l’impact des évènements des derniers mois. Par exemple, le relogement d’une partie des employés à cause des vastes incendies qui sévissent en Californie. Cook est d’avis que le monde et son organisation ne reviendront pas au niveau d’avant l’épidémie de Covid-19. Au sein d’Apple, le travail à domicile s’est bien organisé selon lui, permettant aux produits de ne presque pas prendre de retard.

Cependant, même un travail distant soigneusement préparé ne saurait remplacer « l’émulation » de la présence physique, engendrant des opportunités et une créativité spécifiques. Il faudra faire avec pour l’instant, puisque 15 % seulement des employés se rendent au Campus, selon Cook.

Sur les questions de concurrence, le PDG affirme que les grandes entreprises doivent être surveillées et qu’Apple n’a rien à cacher. En outre, puisque la firme s’intéresse à construire « le meilleur » et pas « le plus », elle ne peut en aucun constituer un monopole. C’est évacuer rapidement la question, l’App Store n’ayant pas été abordé. 

Microsoft Edge sous Linux : le canal Dev sera ouvert en octobre

L'annonce était attendue depuis près d'un an, mais on dispose enfin d'une date : le navigateur sera disponible sous Linux dans moins d'un mois.

L'éditeur précise que l'installation pourra passer par un paquet à télécharger sur son site ou les gestionnaires propres à certaines distributions. 

Pour le moment il ne s'agira que d'une version de test (Dev). Il faudra sans doute attendre de voir le niveau des remontées de bugs pour savoir quand des versions Beta puis Stable seront proposées.

La CNIL rappelle à l’ordre le rectorat de Normandie et la députée Sonia Krimi

Cette dernière avait envoyé des courriers de félicitations aux lauréats du baccalauréat 2019 du département de la Manche. De quoi alerter certains, qui avaient saisi la Commission.

« Les investigations menées [...] ont permis d’établir que les données personnelles des lycéens provenaient du fichier national « OCEAN » [...] communiquées par le rectorat de l’académie de Normandie en réponse à une demande faite par Mme Sonia KRIMI » précise la CNIL

Elle ajoute que ces informations dédiées à la gestion des examens et des concours n'ont pas vocation à être diffusées et utilisées de la sorte. « La formation restreinte a ainsi retenu un manquement à l’article 5(1.a) » du RGPD.

La sanction est par contre assez légère : deux rappels à l’ordre à l’encontre du rectorat de l’académie de Normandie et de Sonia Krimi, ainsi que la publication des décisions. Les 11 846 lycéens concernés (dont des mineurs) apprécieront.

Les délibérations sont librement consultables ici et .

iFixit veut donner des conseils « en matière de réparabilité » aux fabricantsCrédits : iFixit

En partant du principe qu’un « bon tutoriel de réparation et des outils adaptés ne servent à rien s’il est impossible d’accéder à l’intérieur d’un appareil », la société rappelle que leur but « est d’aider les entreprises à construire des produits plus réparables », 

iFixit précise qu’il s’agit de sa première annonce publique du genre, mais qu’il travaille sur ce sujet depuis des années. Par le passé, l’entreprise a déjà travaillé avec Patagonia, HP et Motorola.

Le « timing pour cette annonce n’est pas un hasard », ajoute-t-elle : « Nous nous trouvons face à une pénurie mondiale d’ordinateurs portables et de technologies pour le télétravail. Afin d’y faire face, les gens gardent leurs appareils, essayent de trouver comment réparer les appareils cassés et achètent d’occasion ».

iFixit salue au passage la législation française qui va imposer un indice de réparabilité à partir de janvier 2021, suivi d’un indice de durabilité en 2024.

Facebook : après les vidéos, voici Rights Manager pour les images

Rights Manager est l’équivalent sur le réseau social de Content ID sur YouTube. Via le Creator Studio, les créateurs peuvent ainsi revendiquer la paternité d’une vidéo. Désormais, ils peuvent aussi le faire pour une image.

Les administrateurs de Pages peuvent ainsi soumettre une demande pour du contenu qu'ils ont créé et qu'ils souhaitent protéger. « Rights Manager trouvera du contenu correspondant sur Facebook et Instagram », que ce soit dans le monde entier, ou dans certaines zones seulement.

Firefox 81 : Thème Alpenglow, contrôle audio/vidéo au clavier et AcroForm

La nouvelle mouture du navigateur propose désormais des couleurs différentes du classique duo clair/sombre, avec des tons mauves à la manière de Vivaldi et son Biolet.

Le reste des évolutions se fait par petites touches. L'audio et les vidéos peuvent désormais être gérées au clavier, les formulaires PDF AcroForm seront bientôt gérés, la visionneuse ayant été retravaillée. Les recommandations Pocket arrivent en allemand dans plusieurs pays.

La liste complète est disponible par ici. Pour les développeurs, ça se passe par là

Bouygues Telecom lance la « Fibre Entreprise Sécurisée », avec débit garanti et back-up 4GCrédits : Gregory_DUBUS/iStock

Le FAI explique que son offre propose jusqu’à 1 Gb/s en téléchargement et 500 Mb/s en upload, avec une « bande passante garantie et symétrique de 20 Mb/s ». Il est aussi question d’une « bascule automatique sur le réseau 4G en cas de défaillance de l’accès Fibre, avec un retour automatique sur la fibre dès la fin de l’incident ».

Un pare-feu Fortinet est intégré pour assurer la sécurité de l'ensemble (d'où le nom). Bouygues Telecom annonce une garantie de temps d’intervention (GTI) de 8h, mais aucun engagement n’est pris sur le temps de rétablissement (GTR). Cette « fibre sécurisée » est proposée à 79 euros HT par mois. Un tarif promotionnel qui n’est valable que jusqu’au 31 décembre, il passera ensuite à 99 euros HT par mois. Tous les détails se trouvent par ici

Une offre en fibre dédiée FTTO (Fibre To The Office) est également disponible, « à partir de 100 Mb/s symétriques et garantis » avec une GTR de 4h cette fois-ci. Aucun tarif n'a été annoncé publiquement pour le moment.

Dans tous les cas, un peu de concurrence sur le marché de la fibre professionnelle – largement dominé par Orange et SFR – ne peut pas faire de mal. On attend désormais Iliad/Free qui devrait aussi se lancer sur ce segment.

Aux États-Unis, le procès contre Google pour abus de position dominante sur le point de démarrer

C’est du moins ce qu’affirment nos confrères du Washington Post, qui précisent que le ministère de la Justice devrait informer les procureurs généraux cette semaine. Selon le New York Times, cette réunion pourrait se dérouler aujourd’hui.

Cette procédure est la suite d’une enquête ouverte l’année dernière. Pour rappel, l’Europe a condamné Google à plusieurs reprises ces dernières années : 2,42 milliards d'euros en juin 2017 contre le moteur de recherche, 4,3 milliards d'euros en juillet 2018 pour abus de position dominante sur Android et enfin 1,49 milliard d'euros en mars 2019 sur les pratiques abusives de publicité en ligne.

Intel nomme un nouveau responsable de la stratégie

Après une réorganisation de ses équipes cet été, le géant de Santa Clara vient d'annoncer que Safroadu Yeboah-Amankwah était nommé à ce poste à compter du 1er novembre, il devient également vice-président sénior.

Il sera en lien direct avec le PDG Bob Swan. Yeboah-Amankwah gèrera notamment la branche Intel Capital en charge des investissements et autres acquisitions du groupe, qui a fait énormément de croissance externe ces dernières années. 

Il travaillait précédemment chez McKinsey & Company, en charge des branches Transformation Practice for the Telecom, Media and Technology (TMT) practice à Washington. 

L’application Xbox pour Android fait peau neuve, pour l’instant en bêta

Microsoft propose depuis peu une préversion de son application Xbox pour Android, entièrement révisée. L’éditeur explique dans son billet vouloir unifier son écosystème autour d’un même design centré sur la rapidité et la fluidité. Ce ne sera pas difficile, tant l’application actuelle est lourde.

La bêta reçoit aussi nombre d’ajouts, comme le système unifié de notification pour les jeux, contacts et autres. La partie conversation a été largement refondue, tout comme les fonctions de partage qui intègrent plusieurs réseaux sociaux (dont Instagram et Snapchat) avec possibilité d’envoyer du contenu à plusieurs contacts d’une traite.

Un nouveau panneau dans les profils permet de voir les informations principales, tandis que la recherche devient universelle, pouvant afficher jeux, joueurs et fonctions. L’application sert aussi à contrôler une Xbox à distance, y compris sa première configuration (installations de jeux, paramètres…) et même quand elle est en cours de mise à jour.

Enfin, la bêta active le streaming local pour tous les possesseurs de Xbox One au moins, permettant de reprendre sur écran mobile un jeu en exécution sur la console. Cette fonction était jusque-là réservée aux testeurs Insiders.

Compatibilité HDMI 2.1 et RTX 3080 : LG promet un correctif

Les nouvelles cartes graphiques de NVIDIA sont parmi les premières à supporter cette évolution de la norme, jusqu'à 48 Gb/s (ce qui n'est pas le cas de tous les appareils HDMI 2.1). 

Certains ont découvert que des TV LG n'étaient pas fonctionnelles, ou pas totalement. Parfois parce que le rafraichissement variable jusqu'à 120 Hz n'était pas géré, ou l'était mais avec une réduction du sous-échantillonnage de chrominance (4:2:2 plutôt que 4:4:4).

Mais cela devrait être bientôt de l'histoire ancienne. LG a en effet confirmé à nos confrères de Forbes que les modèles 2019 et 2020 concernés seront mis à jour, un firmware devant être diffusé sous peu.

Western Digital sépare ses activités Flash et HDD

Désormais, ses deux divisions seront chacune dirigées par un directeur général. À cette occasion, le fabricant annonce l’arrivée du « vétéran » Robert Soderbery au poste de  vice-président exécutif et general manager de sa nouvelle unité d’affaires Flash.

L’entreprise est toujours à la recherche d’un directeur général pour sa branche HDD. 

GitLab 13.4 : sécurité renforcée, Kubernetes Agents et Vault pour les variables CI

La nouvelle mouture du logiciel libre de gestion de maintenance (forge), grand concurrent de GitHub, propose d’importantes améliorations.

La première concerne HashiCorp Vault et les secrets que les développeurs peuvent stocker avant de les injecter dans des travaux CI (continuous integration). La révision de la méthode JWT Vault Authentication ajoute une nouvelle syntax secrets dans le fichier .gitlab-ci.yml, devant facilitant l’opération.

Viennent ensuite les Agents pour Kubernetes, spécialisés dans le déploiement de clusters. Un Agent fonctionne directement dans un cluster, sans nécessiter de l’ouvrir à l’internet. Les déploiements sont orchestrés en récupérant les changements depuis GitLab et non plus l’inverse. Certaines fonctions, comme Deploy Boards et Managed Apps, ne sont pas encore supportées et seront ajoutées plus tard.

Autre gros changement, la transformation de l’Instance Security Dashboard en Security Center. Un nouveau menu casse l’ancienne organisation en une page et répartit les fonctions et informations en zones Security Dashboard, Vulnerability Report et Settings.

GitLab ajoute que dans l’absolu, le Security Center n’offre rien de nouveau. Mais la nouvelle organisation va permettre d’autres ajouts à l’avenir sans encombrer l’interface. En outre, Vulnerability Report a maintenant beaucoup plus de place pour afficher ses détails. 

Tor Browser 10 et Tails 4.11 sont là

Le navigateur, permettant de préserver au mieux son anonymat, passe à Firefox 78.3.0esr et corrige surtout des bugs, ainsi que des éléments de traduction. Ce sera la dernière branche à supporter CentOS 6.

L'équipe précise que la version Android arrive, elle est actuellement en cours de développement. Elle passera à la nouvelle version de Firefox pour l'OS mobile de Google dans les prochaines semaines.

De son côté, la distribution Tails passe en version 4.11. Elle intégre Tor Browser 10 mais aussi Thunderbird 68.12 et un noyau Linux 5.7.17 gérant plus de composants. La liste des améliorations est disponible par ici

La version 4.12 est attendue pour le 20 octobre.

Bing a laissé accessibles 6,5 To de données issues de son application mobile

Le pot aux roses a été découvert par les chercheurs de WizCase, comme le rapporte The Hacker News. On y trouvait des requêtes, des détails concernant le terminal mobile, des coordonnées GPS, etc. Aucune donnée personnelle comme le nom ou l’adresse n’étaient présentes.

Il s’agissait cette fois encore d’un serveur Elasticsearch qui n’était protégé par aucun mot de passe. D’après nos confrères, il s’est retrouvé ouvert aux quatre vents le 10 septembre suite à une erreur de configuration. Prévenu de l'incident, Microsoft a bouché la brèche le 16 septembre.

WSL 2 et Terminal : Microsoft fait le point sur les nouveautés

Dans un billet consacré aux développeurs et à certains projets comme Reunion ou React Native sur lesquels nous reviendrons plus en détails, l'éditeur annonce une nouvelle version du Terminal.

La mouture 1.4 est désormais disponible en Preview. Elle apporte des raccourcis rapides dans la barre des tâches (jump list), la gestion des hyperliens, du clignotement (eh oui…) et corrige quelques bugs.

Du côté du sous-système Linux (WSL), l'entreprise a surtout rappelé ses améliorations récentes, comme l'ouverture à d'anciennes versions de Windows 10 de la v2, qui repose sur un noyau Linux complet, et le travail fait pour le support des interfaces graphiques (GUI). 

Puis il y a le support des systèmes de fichiers Linux qui peuvent être montés, l'installation rapide en approche ou encore la mise à jour automatique du noyau Linux qui passe désormais par les procédures classiques du système.

Enfin, le support natif des GPU pour le calcul au sein de WSL 2 continue d'évoluer et une étape a été franchie il y a quelques jours : TensorFlow avec DirectML est désormais disponible en open source.

La start-up française Mirakl lève 300 millions de dollars pour accélérer son développement

Ce tour de table a été mené par le fonds international Permira et ses investisseurs historiques : 83North, Bain Capital Ventures, Elaia Partners et Felix Capital. Elle est ainsi valorisée à 1,5 milliard de dollars, « faisant de Mirakl l’une des plus importantes licornes européennes ».

Pour rappel, la start-up se définit comme le « leader mondial des solutions de marketplace et de plateforme ». Grâce à ce financement, elle « prévoit d’étoffer ses équipes, d’investir dans sa technologie et d’accélérer son développement à l’international ».

Quibi serait (déjà) à vendre

Selon des sources du Wall Street Journal, « la plateforme de streaming explore plusieurs options stratégiques, dont une éventuelle vente ». Il pourrait également s’agir d’une levée de fonds ou d’une entrée en bourse via un SPAC (Special Purpose Acquisition Company).

Pour rappel, Quibi a été lancée en avril 2020, en voulant changer la manière de consommer du contenu vidéo : épisodes de 10 minutes maximum, angle de vue différent suivant l’orientation du smartphone, etc. 

Lancé par Jeffrey Katzenberg (cofondateur de DreamWorks SKG et ancien président de Walt Disney Pictures) et Meg Whitman (ancienne PDG d’eBay et de HPE), le service n’a visiblement pas réussi à remplir ses objectifs de recrutement d’abonnés. 

Au tour d’Android TV de passer en version 11

Il y a deux semaines, Google mettait en ligne la version finale d’Android 11, suivie quelques jours plus tard par la Go édition pour les smartphones d’entrée de gamme avec 2 Go de mémoire maximum. C’est désormais au tour d’Android TV de sauter le pas. Pour rappel, une Developer Preview avait déjà été mise en ligne.

Sans surprise, les nouveautés sont plus ou moins les mêmes que sur mobile – notamment sur la vie privée et l’amélioration des performances – tout en étant « taillé pour les télévisions ». 

Il faudra néanmoins être patient pour en profiter : « les partenaires OEM d'Android TV lanceront et mettront à niveau des appareils vers Android 11 au cours des prochains mois ». La mise à jour est par contre disponible dès à présent pour le kit de développement ADT-3 (vendu 79 dollars). 

Et voici Azure Orbital pour les satellites, avec des stations de sol « As-a-Service »

L’annonce a été faite durant la conférence Ignite de Microsoft. Le but du service est de proposer à des partenaires à la fois un service de communication et de contrôle des satellites. Il a été développé avec KSAT, KubOS, SES, et Viasat.

Avec Ground Station as a Service (GSaaS), les opérateurs n’ont ainsi plus besoin de construire leurs propres stations au sol : « Payez uniquement ce que vous utilisez avec n'importe quelle antenne du réseau mondial Azure Orbital. Pas de contrats à long terme ni de frais cachés », affirme Microsoft.

Les antennes satellitaires sont positionnées à côté des datacenters de la société. Orbital est compatible avec les satellites non géostationnaires, c’est-à-dire sur des orbites Low Earth Orbit (LEO) et Medium Earth Orbit (MEO) Satellites. De plus amples informations sont disponibles par ici.

Microsoft se positionne ainsi en face d’Amazon, qui propose déjà un service équivalent avec AWS Ground Station

Disney+ s'intègre dans les écrans connectés Google (Smart Displays, Nest Hub)

Il faut commencer par connecter votre compte Disney+ dans celui de Google Home ou Assistant. Vous pouvez alors demander à votre écran connecté de lancer une série ou un film de la plateforme de streaming. 

Pour les amateurs de Mickey, Google propose sur sa boutique en ligne un accessoire afin « d’habiller » votre Google/Nest Mini comme le célèbre personnage de Disney. Il faudra débourser 19,95 dollars.

DisrupTor : Europol procède à 179 arrestations d’acheteurs et vendeurs sur le dark webCrédits : BeeBright/iStock

Cette opération est la suite d’une autre en mai de l’année dernière ayant conduit à stopper le Wall Street Market, « la seconde plus grosse place de marché illégale » du dark web. Ils avaient alors pu récupérer des informations sur les vendeurs et les acheteurs.

Cela a conduit les enquêteurs à des arrestations aux États-Unis (121), en Allemagne (42), aux Pays-Bas (8), au Royaume-Uni (4), en Autriche (3) et en Suède (1). D’autres enquêtes sont toujours en cours.

Ils sont accusés de « dizaines de milliers de ventes de biens illicites ». Durant l’enquête, « plus de 6,5 millions de dollars ont été saisis en espèces et en cryptomonnaies, ainsi que quelque 500 kilogrammes de drogues, dont du fentanyl, de l’oxycodone, de l’hydrocodone, de la méthamphétamine, de l’héroïne, de la cocaïne, de l’ecstasy, de la MDMA et des médicaments contenant des substances addictives, et 64 armes à feu ». 

1Password se met aux cartes de paiement virtuelles

Pour la première fois, un gestionnaire de mots de passe se lance sur un créneau d’ordinaire plutôt réservé aux grosses entreprises, comme Apple avec sa solution Pay. Les cartes virtuelles permettent des achats en ligne sans donner les références de sa vraie carte bancaire.

La fonction, disponible uniquement aux États-Unis pour l’instant, réside dans l’extension 1Password X pour navigateur (Chrome d’abord, les autres en préparation). De la même manière que le service propose de créer un mot de passe fort dans un formulaire d’inscription, il propose maintenant la création d’une carte virtuelle quand il détecte un formulaire de paiement.

Chaque carte virtuelle créée a ses propres attributs, notamment le choix entre un paiement unique, mensuel ou autre, les limites aux sommes dépensées selon le contexte, etc.

À voir maintenant quand la fonction se répandra dans le reste du monde. Elle nécessite un abonnement.

À l’European Synchrotron Radiation Facility, « une source de rayons X cent fois plus brillante »

Après un arrêt technique de 20 mois, l'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) a rouvert ses portes cet été, avec des performances décuplées.

Il propose désormais aux chercheurs « un faisceau trente fois plus petit, plus stable, cent fois plus brillant pour une même surface éclairée et qui possède des qualités de cohérence optique uniques », explique le CEA.

Les chercheurs sont désormais au travail pour mettre à niveau leur matériel afin de profiter pleinement de ces nouvelles caractéristiques pour l'étude des nanostructures en catalyse et microélectronique, mais aussi sur l'imagerie de tissus biologiques.