Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 24 septembre 2020
Facebook : « aucun projet de retrait » d'Europe, transferts des données, règles fiscales…Crédits : luchezar/iStock

Dans un long billet de blog, Nick Clegg (vice-président des affaires mondiales et ancien vice-Premier ministre britannique), revient sur de nombreux sujets d’actualités autour du réseau social et notamment sa situation en Europe suite à l’invalidation du Privacy Shield par la justice européenne. 

« Ce qui reste aujourd'hui, c'est un outil juridique appelé Clauses contractuelles types que les entreprises utilisent pour transférer des données. Mais depuis la décision de la Cour cet été, le commissaire irlandais à la protection des données (IDPC) […] suggère que nous, Facebook, ne serions pas non plus en mesure de les utiliser pour continuer à transférer des données outre-Atlantique », explique-t-il.

« Ce serait très mauvais pour Facebook, mais pas uniquement. Le raisonnement de l’IDPC s’appliquerait également à toutes les autres entreprises qui transfèrent des données. Ce serait absolument désastreux pour l'économie dans son ensemble ».

Selon Nick Clegg, ce problème politique ne devrait pas être résolu avant les élections américaines de novembre, soit encore de longues semaines à attendre. Il en profite pour tordre le cou à une rumeur : « Permettez-moi également d'être parfaitement clair. Nous n'avons absolument aucun désir, aucun souhait, aucun projet de retrait de nos services d'Europe. Pourquoi le ferions-nous ? ».

Dans le reste de son intervention, il milite pour que l’Europe termine son chantier d’un véritable marché numérique unique, une condition indispensable selon lui à l’émergence de géants du Net européens. Il revient également sur les règles fiscales, affirmant que le réseau social « paie beaucoup d’impôts […] massivement aux États-Unis, parce que c’est là que la propriété intellectuelle et la valeur du produit sont créées ».

VLC 3.3 pour Android modernise sérieusement son interface

VideoLAN a publié hier à 16h une importante mise à jour pour son application Android. L’interface y est profondément remaniée.

Les changements sont nombreux, à commencer par le menu de navigation qui disparait au profit d’une barre de navigation en bas de l’écran, nettement plus simple d’accès. L’interface est plus « propre », faisant la part belle au blanc. Le thème sombre devient essentiellement noir.

L’écran de navigation réunit maintenant les sources locales et distantes, tandis que le lecteur audio affiche la progression générale de la liste de lecture. Outre une nouvelle icône, VLC 3.3 se dote d’un lecteur vidéo modernisé, largement réclamé par les utilisateurs.

Nicolas Pomepuy, développeur Android principal, a publié dans un fil sur Twitter plusieurs comparaisons avant/après. VLC 3.3 est disponible depuis le Play Store, mais pas encore pour tout le monde. Le déploiement est progressif. Si vous n’avez pas la mise à jour, il faudra donc réessayer un peu plus tard.

Les French Days de la rentrée 2020 débuteront demain à 7h

Lancés à l’initiative de six revendeurs (et suivis par des dizaines), ils dureront cette année quatre jours (et se termineront donc le 28 septembre). À l’instar de l’édition du printemps dernier, les boutiques proposent « de mettre en avant des offres de produits de marques françaises ».

Il ne s’agit pour rappel pas d’une période de soldes, les revendeurs ne peuvent donc pas proposer de revente à perte. La Team Bons Plans sera évidemment sur le pont pour vous tenir informés des meilleures offres.

Lenovo proposera Ubuntu sur ses PC ThinkPad et ThinkStation… même en France ?Crédits : adijr/iStock

En juin dernier, on apprenait que la distribution Linux Fedora serait proposée sur certaines machines du constructeur chinois. Ce partenariat est depuis effectif, notamment pour le ThinkPad X1 Carbon Gen 8 outre-Atlantique.

En France, cette configuration n'est pas disponible, les machines du constructeur se limitant à Windows 10 même lorsque Linux est clairement mentionné dans leur fiche produit. C'est notamment le cas des ThinkPad P1 Gen 3 et P15.

On comprend ainsi que seuls les clients disposant d'un compte d'entreprise pouvaient demander au cas par cas à obtenir une distribution Linux sur leurs machines. Lenovo est néanmoins familier de Fedora, Red Hat, Suse ou encore Ubuntu, travaillant avec ces distributions parfois depuis des années, mais surtout dans le domaine des serveurs.

L'entreprise veut néanmoins aller plus loin et annonce aujourd'hui étendre « son programme de certification annoncé en juin et y inclure les PC avec le système d'exploitation Ubuntu LTS de Canonical préinstallé ».

Cela concerne « une gamme complète de 30 ordinateurs équipés d’Ubuntu [...] désormais disponible à l'achat sur lenovo.com. Il s'agit notamment de 13 stations de travail ThinkStation et ThinkPad série P, ainsi que de 14 ordinateurs portables ThinkPad séries T, X, X1 et L ».

La version 20.04 LTS sera proposée, « à l'exception de la série L qui sera, quant à elle, équipée de la version 18.04 » pour le moment. Lenovo précise que ces machines avec Ubuntu seront « disponibles dans le monde entier à partir de septembre 2020 », avec un déploiement s'échelonnant « jusqu’en 2021 ».

Espérons que cette fois ce sera bel et bien le cas sur le marché français.

Twitter prépare des messages vocaux privés

L’expérimentation vocale continue, mais cette fois en privé. The Verge a eu la confirmation que la fonction était actuellement en test chez un petit groupe au Brésil.

Le principe est simple et identique à ce que l’on trouve dans des applications de messagerie comme WhatsApp et Telegram : un bouton permet d’enregistrer un message tant que le doigt appuie. Le message ne peut dépasser les 20 secondes. Côté réception, on ne pourra que lire ou mettre en pause.

La fonction ne révolutionnera pas les modes de communication, mais Twitter est quand même attendue au tournant. L’entreprise a en effet été copieusement critiquée pour son absence totale de travail sur l’accessibilité.

Aucune date n’a été donnée sur le déploiement de cette nouveauté.

Xiaomi présentera son Mi 10T le mercredi 30 septembre à 14h

Il s’agira évidemment d’un événement en ligne. Le fabricant ne donne pas vraiment d’indice sur la teneur de son prochain smartphone, si ce n’est que le mot d’ordre semble être « Libérez votre créativité ».

Un Mi 10T Pro pourrait aussi être de la partie. La conférence sera retransmise sur les différents réseaux sociaux de la marque : Facebook, Twitter, Twitch et YouTube.

Datacenters et empreinte énergétique : pour Scaleway, « les pratiques doivent changer »Crédits : imaginima/iStock

C'est Arnaud de Bermingham qui a pris la parole dans un billet de blog, revenant sur le sujet après des mises en cause du secteur dans différents rapports publiés au début de l'été. N'ayant pas été invité par leurs auteurs, il livre ses réflexions.

Pour le géant français de l'hébergement, « beaucoup reste à faire », malgré les progrès de ces dernières années. Il évoque notamment le modèle de son DC5 qui exploite un refroidissement adiabatique, une solution particulièrement efficace qu'il développe, avec succès, depuis plusieurs années. 

Mais pour lui, les problèmes du secteur sont notamment du côté des clients et de leurs exigences, qui ne seraient pas toujours en phase avec des pratiques plus vertueuses. Il cite l'exemple de la demande d'une température de 20°C, quand 30°C ne posent aucun problème. Ainsi, le secteur « continue donc à recourir massivement à la climatisation et à gâcher 30 à 40 % de l’énergie d’un datacenter, juste pour le refroidir ». 

Il évoque aussi « le gâchis de millions de mètres cubes d’eau potable dans les tours de refroidissement », souvent oubliés des rapports qui se focalisent sur la question de la consommation d'énergie, ne voyant pas cet éléphant dans la pièce. Une pratique parfois encadrée, mais « non harmonisée à l’échelle européenne ».

Il critique également certaines des annonces faites ici ou là sur la question environnementale. L'entreprise, qui se fournit électricité à 100 % en énergie renouvelable (hydroélectrique), dit « réfléchir et innover là où nos efforts responsables peuvent avoir l’effet le plus marquant : l’utilisation de l’énergie, à sa source » plutôt que de « planter des arbres ou acheter des champs d’éoliennes ».

Le fondateur de Scaleway conclut en précisant ce qui devrait être l'urgence d'un secteur « sclérosé depuis deux décennies par des pratiques d’un autre temps » : « remettre l’innovation au coeur du sujet des datacenters ». 

Le MWC 2021 de Barcelone déjà repoussé, il ouvrira ses portes fin juin

Le Mobile World Congress de Barcelone avait été l’un des premiers événements d’envergure internationale à avoir été annulé à cause de la crise sanitaire qui prenait alors de l’importance. C’était le 12 février au soir, un mois avant que l’OMS ne déclare que le SARS-Cov-2 était responsable d’une pandémie.

Dans un nouveau communiqué, la GSMA en charge d’organiser le MWC annonce que la version de Barcelone ne se tiendra pas début mars comme prévu, mais du 28 juin au 1er juillet, soit quasiment un mois après le Computex. De son côté, le MWC de Shanghai aura lieu du 23 au 25 février.

Pour rappel, la GSMA a déjà indiqué que le MWC resterait à Barcelone au moins jusqu’en 2024, soit un an de plus que ce qui était initialement prévu. Le salon a pour rappel été pendant six ans à Cannes, mais il est aussi passé par Bruxelles et d’autres villes à travers le monde. Il se déroule à Barcelone depuis 2006.

Google Maps propose désormais un calque « Info Covid-19 »

Pas de doute, nous sommes bien en 2020. Disponible à côté des autres calques pour avoir une vue satellite, du relief, du trafic, etc. celui de la Covid-19 « affiche le nombre moyen de nouveaux cas pour 100 000 personnes sur sept jours ». Il précise aussi si les cas sont en augmentation ou en diminution. 

Un code couleur est présent, allant de gris pour moins de 1 cas sur 100 000 à rouge foncé pour 40 cas ou plus (en passant par le jaune, l’orange, l’orange foncée et le rouge). Plus de 220 pays sont concernés. 

Les données proviennent de l'université Johns Hopkins, du New York Times et de Wikipedia, indique Google. Le déploiement se fait progressivement au cours de cette semaine, aussi bien sur Android qu’iOS. Rien n'a été dit concernant la version web.

Station spatiale internationale : troisième manoeuvre d'évitement d’un débris cette annéeCrédits : scibak/iStock

Le compte Twitter Human Spaceflight de l’Agence spatiale européenne explique qu’un « débris spatial est passé trop près de la Station spatiale internationale hier soir ». Afin d’éviter tout risque de collision, « les moteurs du vaisseau spatial Progress ont été allumés pendant 150 secondes afin d’augmenter son altitude », qui est passée de 421 à 435 km.

Durant cette opération, l’équipage s’est regroupé dans la partie russe de l’ISS afin de pouvoir évacuer en urgence via la capsule Soyouz en cas de problème. « L'équipage est en sécurité et a repris ses activités normales ».

« La Station spatiale internationale a manoeuvré trois fois en 2020 pour éviter les débris. Au cours des deux dernières semaines, il y a eu trois conjonctions potentielles très préoccupantes », indique de son côté Jim Bridenstine, l’administrateur de la NASA.

Les situations préoccupantes liées aux débris « empirent », ajoute-t-il. « Selon l’astronome Jonathan McDowell, l’objet menaçant était un débris provenant d’un étage d’une fusée japonaise lancée en 2018, et qui s’est désintégré en 77 morceaux en février 2019 », explique l’AFP.

Les routeurs Linksys Velop triple bande gèrent désormais Apple Homekit

Le constructeur vient d'annoncer la nouvelle, précisant que l'activation passera par une mise à jour gratuite. 

« Grâce à la compatibilité HomeKit, les routeurs Mesh Linksys Velop triple bande peuvent protéger les accessoires HomeKit, en les empêchant de communiquer avec d'autres appareils Wi-Fi connectés au réseau domestique ou avec des services non fiables via l'Internet » promet le communiqué. 

« Cette fonction sera d'abord disponible pour un nombre limité d'utilisateurs de Velop Tri-Band aux États-Unis et progressivement dans la plupart des pays du monde. Les paramètres de sécurité pour tous les accessoires HomeKit sont disponibles dans l'application Maison d'Apple sur iPhone et iPad » précise l'entreprise.

Windows 10 : la dernière préversion intègre Skype Meet Now dans la barre des tâches

La build 20221, publiée hier soir dans le canal Dev, ajoute une icône en bas à droite de la barre des tâches. Elle donne un accès direct à Meet Now, qui fonctionne pour rappel comme Zoom. En cliquant sur l’icône, un panneau apparait, laissant le choix entre créer ou rejoindre une réunion.

Dans le premier cas, le navigateur s’ouvre sur la version web de Skype, sans besoin de compte. Le lien de la conférence peut ensuite être copié et envoyé aux participants. Dans le second, le navigateur s’ouvre directement sur la page vous invitant à coller le lien.

Le bouton n’est accessible pour l’instant qu’à une petite partie des utilisateurs, par tirage au sort. Le groupe de test sera ensuite élargi.

À noter également l’arrivée d’une fonction d’épinglage pour les notifications dans l’application Votre téléphone. Elle permet de bloquer des notifications en tête de liste jusqu’à ce que l’utilisateur supprime l’épinglage.

Samsung officialise son Galaxy S20 Fan Edition (FE), à partir de 659 euros

Il était attendu et a été officialisé hier par le fabricant. Comme on pouvait s’y attendre, il s’agit d’une version plus accessible que les Galaxy S20(+), mais en gardant autant que possible le même état d’esprit.

Plusieurs ajustements ont été apportés afin de faire baisser le prix : dos en plastique au lieu de verre, partie photo un peu moins performante et écran SuperAMOLED plat de 6,5" (1 080 x 2 400 pixels)… toujours à 120 Hz. Toutes les caractéristiques techniques se trouvent par ici, le descriptif des fonctionnalités par et enfin une vidéo sur cette page.

Le Galaxy S20 Fan Edition en 4G (avec SoC Exynos 990) est vendu en précommande à partir de 659 euros avec 6 Go de mémoire et 128 Go de stockage. La version 5G – avec un SoC Snapdragon 865 (alors qu’en Europe nous avons normalement de l’Exynos) – est à partir de 759 euros. Si vous précommandez le smartphone, un bracelet connecté Galaxy Fit2 est offert.

Enfin, le fabricant profitait de sa conférence pour annoncer que les montres Galaxy Watch3 et Active2 proposent désormais un électrocardiogramme aux États-Unis, la FDA ayant donné son accord. Cela passera par une mise à jour de l’application Samsung Health Monitor.

Le Prime Day d’Amazon serait programmé pour les 13 et 14 octobre

C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources concordantes à The Verge. L’événement devait se tenir en juillet, mais il a été repoussé pour cause de crise sanitaire.

Interrogé par nos confrères, Amazon a refusé de commenter cette rumeur.

Mozilla et plusieurs autres fondations lancent leur European AI Fund

Dans un communiqué paru hier, Mozilla fait un rapide bilan de l’IA et de la manière dont elle est maintenant présente partout : ordinateurs, internet, smartphones…

Se pose la question de la définition des algorithmes : « L’ère de l’IA sera-t-elle définie par la vie privée individuelle et la transparence […] ? Ou le pire de notre écosystème internet actuel – collecte invasive de données, monopole, systèmes opaques – continuera-t-il d’être la norme ? »

Les fondations Charles Stewart Mott, King Baudoin, Luminate, Mozilla, Oak, Open Society et Stiftung Mercator se rassemblent donc pour former l’European AI Fund. Objectif : combattre « les systèmes IA qui discriminent, surveillent, radicalisent ». Première phase, collecter le million d’euros nécessaire à son fonctionnement et ses premières missions. L’appel est ouvert jusqu’au 1er novembre.

Comme souvent avec les projets de Mozilla, il s’agira d’éduquer et de sensibiliser. Le fonds constituera également un réservoir de connaissances et alertera sur les dangers habituels des algorithmes, qu’il s’agisse des données prélevées ou du traitement lui-même.

YouTube : détection de vidéos pour adultes par IA, vérification de l’identité renforcée en Europe

La plateforme de streaming permet depuis longtemps à ses créateurs d’ajouter des restrictions d'âge en fonction de leurs contenus. Son équipe Trust & Safety peut aussi en ajouter si elle estime que la vidéo n’est pas appropriée aux moins de 18 ans.

À l'avenir, l'apprentissage automatique sera mis à contribution pour appliquer automatiquement une restriction d'âge si les algorithmes estiment que c’est nécessaire. Bien évidemment, si les créateurs ne sont pas d’accord, ils pourront faire appel de cette décision.

En Europe, la plateforme se prépare à la directive Services de médias audiovisuels (SMA) et va « introduire une nouvelle étape de vérification de l'âge au cours des prochains mois ». Certains utilisateurs européens peuvent devoir fournir « une preuve supplémentaire » de leur âge quand ils tentent de regarder du contenu réservé aux adultes.

« Si nos systèmes ne parviennent pas à établir qu'un spectateur est âgé de plus de 18 ans, nous lui demanderons de fournir une pièce d'identité ou une carte de crédit valide pour vérifier son âge », explique la société. 

Node.js 15 sortira le 20 octobre, la Release Candidate disponible

Le runtime JavaScript, développé sur la base du moteur V8 de Chrome, bénéficiera d’une nouvelle version majeure dans moins d’un mois. Sa Release Candidate peut être récupérée depuis le site officiel.

Attention, il n’est pas prévu de cycle LTS pour cette mouture. Actuellement, la mouture 12.18.4 tient le flambeau et le passera à la branche 14 peu de temps après l’arrivée de la version 15. Il faudra ensuite attendre la branche 16, qui deviendra la nouvelle LTS à l’automne 2021.