LeBriefdu 17 septembre 2021
Les appels téléphoniques désormais accessibles aux personnes sourdaveuglesCrédits : humonia/iStock

Dans son dernier observatoire sur l‘accessibilité en téléphonie mobile, le régulateur demandait aux opérateurs de mettre en place « une offre de services spécifiquement consacrés aux utilisateurs sourdaveugles et aphasiques », en regrettant qu’elle « ne soit toujours pas effective ».

La Fédération Française des Télécoms vient d’annoncer que c’était le cas pour la première catégorie de personnes. C’est de nouveau via l’application Rogervoice qu’un « nouveau mode de communication inédit pour permettre aux personnes sourdaveugles de téléphoner » a été mis en place.

Ce mode « compatible avec les plages braille disponibles dans le commerce repose sur l’accompagnement des utilisateurs par des professionnels de l’écrit, mais également sur des systèmes de reconnaissance vocale et de navigation adaptée au sein de l’application ». Tous les détails sont expliqués dans ce billet de blog.

De son côté, l’Arcep a mis à jour ses indicateurs d’accessibilité. Cette fois encore, « certains de ces indicateurs demeurent en deçà des niveaux définis ». Le gendarme confirme au passage que « l’offre destinée aux personnes sourdaveugles a commencé à être mise en place au cours de ce trimestre par certains opérateurs, occasionnant quelques communications au centre relais téléphonique ».

Il regrette néanmoins que les services spécifiquement dédiés aux utilisateurs aphasiques ne soient toujours pas effectifs : leur « lancement doit devenir une priorité pour les opérateurs », ajoute-t-il.

Jusqu’au 30 septembre 2021, les services doivent être accessibles du lundi au vendredi de 8 h 30 à 19 h, hors jours fériés. À partir du 1er octobre 2021, les horaires iront jusqu’à 21h en semaine et de 8h30 à 13h le samedi. Il faudra attendre 2026 pour 24/7.

France IX lance une offre d’accès « Ethernet 400G »

La plateforme affirme qu’elle « rejoint ainsi les premiers points d’échange dans le monde à proposer cette offre d’accès Ethernet et réaffirme son ambition de demeurer à la pointe des technologies en connectivité ». Jusqu’à présent, du 10G et 100G étaient proposés.

« La plateforme 400G de France-IX sera tout d’abord disponible sur l’ensemble du pôle de connectivité Telehouse 2, puis sera déployée sur d’autres points de présence d’ici la fin d’année », précise le communiqué.

Instagram nuisible aux adolescents ? Le Congrès américain va ouvrir une enquête

Il y a quelques jours, le Wall Street Journal publiait une enquête sur le réseau social prisé par les jeunes, affirmant que la société était consciente qu’elle pouvait « causer du mal aux adolescentes », avec des documents internes à l’appui comme le rapporte The Verge.

Les politiques se sont rapidement saisis de cette affaire pour lancer une enquête, notamment les sénateurs Richard Blumenthal et Marsha Blackburn : « Il est clair que Facebook est incapable de se tenir responsable », affirment-ils.

« Lorsqu'on lui a donné l'occasion de nous dire franchement ce qu'il savait de l'impact d'Instagram sur les jeunes utilisateurs, Facebook a fourni des réponses évasives qui étaient trompeuses et dissimulaient des preuves évidentes de dommages importants », ajoutent-ils.

 Facebook n’a pas souhaité répondre à nos confrères.

Trois mercenaires américains mis à l'index pour cyberespionnage, dont un cadre d’ExpressVPNCrédits : Marco_Piunti/iStock

Trois anciens agents de la NSA qui travaillaient comme cyberespions pour les Émirats arabes unis ont accepté, pour éviter toutes poursuites, de payer au total 1,69 million de dollars. Ils ont reconnu avoir enfreint les lois américaines sur le piratage et les interdictions de vendre des technologies militaires sensibles, rapporte l'agence Reuters.

Dans le cadre du projet Raven, unité clandestine chargée d'espionner les ennemis supposés de la monarchie, ils avaient contribué à pirater des réseaux informatiques aux États-Unis, ainsi que les comptes de journalistes, de gouvernements rivaux et de militants des droits humains, dont un militant des droits de l'homme yéménite lauréat du prix Nobel et un animateur d'une émission de télévision de la BBC. Certains avaient ensuite été torturés par les forces de sécurité des Émirats arabes unis, précise Reuters.

MotherBoard révèle de son côté qu'ExpressVPN avait été informé que son directeur de l'information faisait partie des trois mercenaires impliqués : il avait même divulgué « de manière proactive et transparente avec nous dès le début », ce dont il était accusé. « En fait, c'est son histoire et son expertise qui ont fait de lui une embauche inestimable pour notre mission, afin de protéger la confidentialité et la sécurité des utilisateurs », a déclaré ExpressVPN à Motherboard dans un communiqué.

« Daniel possède une compréhension approfondie des outils et des techniques utilisés par les adversaires contre lesquels nous visons à protéger les utilisateurs et, en tant que tel, est un expert particulièrement qualifié pour conseiller sur la défense contre de telles menaces. Notre produit et notre infrastructure ont déjà bénéficié de cette compréhension afin de mieux sécuriser les données des utilisateurs », poursuit le communiqué.

Office 2021 sera lancé le 5 octobre, la branche LTSC disponible pour les entreprises

La nouvelle version de la licence perpétuelle sera commercialisée à la même date que Windows 11. Les entreprises, elles, peuvent l’acheter depuis hier soir en version LTSC (Long Term Servicing Branch). Dans les deux cas, le support classique est de cinq ans, suivi par cinq autres années de support étendu.

Quelle différence avec Office 365 ? Office 2021 reprend toutes les nouveautés de ces dernières années et les rassemble dans une version que l’on paye en une seule fois. Microsoft n’a pas donné de tarif, mais si la grille ne change pas, la mouture Famille et Étudiant sera par exemple à 149 euros.

Il n’y a donc pas d’abonnement à payer. Attention cependant : les fonctions sont figées dans le temps. Contrairement à Office 365, il n’y aura pas d’apports tous les mois ni d’autres bonus comme 1 To de stockage dans OneDrive. Si vous avez un abonnement Office/Microsoft 365, cette nouvelle licence perpétuelle n’apporte rien.

Pour les personnes détentrices d’une ancienne version 2019, 2016 ou plus ancienne, le bond sera appréciable. On retrouvera dans Excel des fonctions dont nous avions parlé, comme XLOOKUP et les Dynamic Arrays, PowerPoint peut désormais enregistrer un diaporama avec narration, Outlook trouve plus vite les emails, etc.

Office 2021 dispose en outre d’améliorations plus générales, par exemple un rafraîchissement global des interfaces, de meilleures performances (notamment dans Excel), le support du format OpenDocument 1.3, une recherche plus rapide ou encore la prise en charge de l’architecture Apple Silicon sur Mac.

Mon empreinte smartphone : une application « pour sensibiliser à la sobriété numérique »

Proposée par Bouygues Télécom, elle permet à tout un chacun (abonné de l’opérateur ou non) « de connaître les détails de sa consommation de données en 4G/5G mais aussi en Wi-Fi, et leur équivalent en grammes de CO₂ ».

L’opérateur affirme qu’elle « fournit également des équivalences explicites de consommation et prodigue astuces et écogestes pour apprendre à réduire progressivement son impact environnemental au quotidien ». Vous pouvez définir des objectifs personnalisés.

Il faudra voir si les « équivalances » et les « ecogestes » proposés sont réalistes et utiles, car il est souvent facile de tomber dans certains travers avec ce genre d'applications. Une vidéo de présentation a été mise en ligne, ainsi qu’un billet de blog.

Firefox sera fourni sous forme de snap dans Ubuntu Desktop 21.10

Le changement sera invisible pour les utilisateurs, mais implique pour Mozilla plusieurs bénéfices. C’est en effet le père de Firefox qui a approché Canonical pour lui suggérer de laisser tomber le classique fichier DEB au profit de Snap.

Pourquoi ? Plusieurs raisons sont données : le fonctionnement identique sur tous les systèmes ayant snapd, la mise à jour rapide et simplifiée et un temps moindre passé sur la maintenance. Au vu de la situation complexe de Mozilla depuis un moment, on comprend que l’éditeur veuille se simplifier un peu la vie.

Ce changement sera effectif avec Ubuntu Desktop 21.10, que ce soit en installation neuve ou en mise à jour. Les variantes ne sont pas encore concernées, la version deb de Firefox sera maintenue pendant tout le cycle de vie de la 21.10. La transition devrait être achevée d’ici la 22.04, qui sera la nouvelle LTS.

Canonical explique dans un billet avoir beaucoup appris avec le passage de Chromium en snap, notamment en résolvant les problèmes initiaux de lancement plus lent. En fait, Canonical s’attend à ce que Firefox soit plus rapide en snap grâce à une chaine d’outils plus récente, basée sur Clang et Rust. Firefox sera en outre mieux protégé grâce à la sandbox des snap.

Précision importante, les utilisateurs n’auront pas obligation à se servir du snap. Firefox distribuera toujours les versions classiques pour systèmes i386 et amd64 depuis le site officiel. Le snap sera simplement la version fournie par défaut par le système et dans le Store d’Ubuntu.

Des caméras-piétons « inutilisables », mais dont le coût a été multiplié par deux

Un rapport « confidentiel » de l'Inspection générale de l'administration, que Mediapart s’est procuré, révèle que le coût du marché des 10 000 caméras piétons signé par le ministère de l'intérieur en 2018 a explosé, « pour des caméras finalement inutilisables ». Au point que de nombreux policiers se sont mis à filmer leurs interventions avec des caméras personnelles, « hors de tout cadre légal ».

« Près de 5 millions d’euros ont été engagés dans ce marché dont le matériel est unanimement critiqué », alors que l’offre initiale « pour 10 400 caméras s’élevait à 2 870 000 euros », soulignent l’inspection générale de l’administration (IGA), l’IGPN (la « police des polices ») et l’IGGN (l’inspection générale de la gendarmerie nationale).

Une envolée des coûts sans « explication » valable et qui « pose réellement question », alors que Beauvau n'avait commandé que 200 caméras supplémentaires seulement au-delà du volume initialement prévu.

Windows 11 : la build 22000.194 met à jour des applications de base et durcit le ton pour les VM

Comme nous l'évoquions récemment, c'est une partie du travail de fond entamé par les équipes de Microsoft autour de son nouvel OS.

Alors que le lancement approche à grand pas, la branche 22000 qui servira de base à cette mouture a droit à quelques derniers ajustements. Ainsi, l'outil de capture d'écran, la calculatrice, et l'horloge (avec gestion du focus) arrivent dans des versions renouvelées.

D'autres sont attendues au tournant, comme Paint. Bien entendu, cette build intègre de nombreux correctifs au passage.

Microsoft précise également que les machines virtuelles devront désormais respecter les besoins techniques de Windows 11 : 64 Go de stockage, 4 Go de mémoire, CPU à 2 cœurs ou plus, ou encore TPM 2.0 (qui peut être émulé par l'hyperviseur), etc. 

Si ce n'est pas le cas, elles ne seront plus maintenues à jour, comme pour les PC classiques. Dans Hyper-V, les machines virtuelles doivent être de seconde génération. Une position étonnante puisque dans un document publié en juin, l'entreprise semblait décidée à opter pour une attitude plus coulante vis-à-vis des machines virtuelles.

Nous reviendrons sur les conséquences de ces restrictions dans un prochain article.

Les 20 lauréats du « nouveau Bauhaus européen »

La Commission européenne explique que ces prix « récompensent les bonnes pratiques, les exemples de projets et les concepts qui illustrent les valeurs du nouveau Bauhaus européen: durabilité, esthétique et inclusion ».

Il y a 20 lauréats en tout, répartis en 10 catégories. 10 lauréats obtiennent le « Prix du nouveau Bauhaus européen » avec 30 000 euros et les 10 autres sont gratifiés du prix des « étoiles montantes du nouveau Bauhaus européen », avec 15 000 euros.

Les Espagnols sont largement en tête des pays récompensés puisqu’ils raflent 9 des 20 prix, contre 5 pour les Italiens. Aucun Français n’est récompensé.

TV The Frame : Samsung propose des œuvres du Louvre

Le fabricant explique qu’il « s’agit du premier musée français à proposer ses œuvres au sein de l’Art Store ». Ce dernier est pour rappel payant : 4,99 euros mensuels ou 49,99 euros par an.

En tout, une soixantaine d’œuvres et photographies sont proposées, parmi lesquelles on retrouve des « incontournables tels que La Joconde ou encore Les Noces de Cana, mais aussi des photos des salles majestueuses du Louvre, de son architecture et de ses environs ».

« Chaque œuvre sera accompagnée d’une description permettant de découvrir son histoire », précise Samsung. « D’autres contenus exclusifs » seront annoncés plus tard pour les possesseurs d’une TV The Frame.

Une interview maison croisée entre Samsung et Le Louvre est disponible par ici.

Oracle lance la version 17 LTS de Java, avec une nouvelle licence

Le Java Development Kit 17 est disponible depuis quelques jours. Il s’agit d’une mouture LTS, donc supportée 8 ans. Ce n’était pas arrivé depuis JDK 11 il y a trois ans, dont le support court jusqu’en 2026. Les versions sorties entre-temps tous les six mois ne sont supportées que jusqu’à la suivante.

Les nouveautés de Java 17 sont aussi nombreuses qu’importantes. Elle contient notamment 14 JEP (Java Enhancement Proposal), dont les classes scellées, capables de restreindre les types qui peuvent en hériter, une clause allows renseignant les sous-classes autorisées.

Java 17 fournit également de nouveaux générateurs de nombres pseudo-aléatoires, restaure une sémantique stricte pour les opérations en virgule flottante, supprime le compilateur expérimental AOT et JIT, propose une nouvelle API vectorielle, dispose d’un portage macOS/AArch64 (Apple Silicon), un nouveau pipeline graphique pour macOS (basé sur Metal) ou encore une encapsulation forte des éléments internes du JDK.

L’un des plus gros changements a trait à la licence. Java 17 est en effet fourni sous licence NFTC, pour No-Fee Terms and Conditions. Non open source, elle a pour mission de faciliter la vie des développeurs.

NFTC garantit notamment une utilisation gratuite pour tout le monde, y compris en production et commerciale. Elle couvre les mises à jour trimestrielles et autorise la redistribution tant que celle-ci n’est pas payante. Elle est inaugurée avec JDK 17, n’est pas rétroactive et couvrira les moutures LTS jusqu’à un an après la sortie de la LTS suivante.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !