Exploration spatiale : 2021 sera une année chargée pour l’ESA et Arianespace

Moins de « boum », plus de « youhou » ?
Tech 2 min
Exploration spatiale : 2021 sera une année chargée pour l’ESA et Arianespace
Crédits : ESA

Après une rétrospective en image de son année 2020, l’Agence spatiale européenne se tourne vers l’avenir. En 2021, plusieurs lancements sont attendus, dont certains très importants comme le vol inaugural de la fusée Vega C. De son côté, Arianespace se prépare à « une activité opérationnelle plus soutenue encore ».

Malgré la crise sanitaire et les mesures de confinement un peu partout dans le monde, 2020 reste une année très chargée dans l’exploration spatiale. L’Europe y occupe une place importante en étant parfois artisan des missions, et d’autres fois un partenaire plus ou moins privilégié avec d’autres agences (américaine, japonaise, etc.).

2020 en trois mots : succès, retard et échecs

Parmi les événements les plus marquants, il y a évidemment eu (liste non exhaustive) les retours de matériaux extra-terrestres de la Lune avec Chang’e 5 et d’un astéroïde avec Hayabusa2, la mise en ligne du catalogue EDR3 de Gaia, les premières images de la sonde Solar Orbiter, le lancement de la mission Mars 2020, les 20 ans d’une présence humaine continuelle dans la Station Spatiale Internationale, etc. 

Mais l’Europe a également fait face à plusieurs déboires, notamment le nouveau retard de deux ans de la mission ExoMars (qui était initialement prévue pour 2018) et surtout le cuisant échec du lanceur Vega, pour la deuxième fois sur les trois derniers lancements. De quoi sérieusement faire baisser son taux de réussite après un sans-faute sur les quatorze premiers lancements.

Quoi qu’il en soit, l’Agence spatiale européenne a désormais les yeux tournés vers 2021, qui promet d’être au moins aussi chargée. Ce sera notamment l’occasion d’un changement à la tête de l’Agence avec la nomination de Josef Aschbacher, qui remplacera Jan Wörner dont le mandat se termine le 30 juin (il est directeur depuis mi-2015). Arianespace y va aussi de son petit bilan de l’année passée, et revient sur la signature de nombreux contrats.

Dix lancements en 2020, dont trois « réalisations inédites »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !