Vega : l’échec de VV17 causé par… une procédure imprécise et « une inversion de connexions »

Jamais deux sans trois ?
Tech 1 min
Vega : l’échec de VV17 causé par… une procédure imprécise et « une inversion de connexions »

En novembre, la mission VV17 échouait à cause d’une anomalie sur le lanceur Vega. En cause, « un câblage et à une connexion incorrects des actionneurs électromécaniques ». Des actions ont été prises pour éviter que cela ne se reproduise et Arianespace espère revenir en vol au premier trimestre 2021.

L’Agence spatiale européenne et Arianespace enchainent les déconvenues avec le lanceur Vega. En juillet 2019, la mission VV15 connaissait aussi un funeste destin, après un sans-faute depuis 2012. La cause la plus probable de l’anomalie était une « défaillance thermo-structurale dans le dôme avant du moteur Zefiro 23 ». Des « actions correctives portant sur l’ensemble des sous-systèmes, des processus et des équipements concernés » étaient mises en place pour éviter que cela ne se reproduise.

L’Europe prenait une bouffée d’oxygène en septembre 2020 avec le lancement réussi de VV16, d’autant que cette mission était l’occasion de valider SSMS (Small Spacecraft Mission Service), le service de lancement partagé Vega (qui sera aussi disponible sur les futurs lanceurs Vega-C et Ariane 6). Le retour en vol devait se faire rapidement – dès le mois de mars – mais la pandémie mondiale de Covid-19 est venue gripper les rouages.

« Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !