Space Launch System (SLS) : le test de mise à feu statique du premier étage prévu pour le 17 janvier

L’Agence spatiale américaine voit enfin le bout du tunnel pour son lanceur super lourd, qui doit emmener les missions Artemis dans l’espace et sur la Lune.

Une étape importante – baptisée « Green Run » – devrait être franchie dans une dizaine de jours : la mise à feu statique des quatre moteurs RS-25. Cet essai doit durer huit minutes afin de simuler un lancement. 

Le premier étage sera ensuite remis en état et envoyé au Kennedy Space Center de la NASA en Floride. Il sera alors assemblé avec les autres modules pour se préparer à la mission Artemis I prévue pour cette année. Il s’agit pour rappel d’un aller-retour en orbite lunaire, sans équipage pour commencer.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !