Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

L’espace « est de moins en moins un univers de paix », son arsenalisation une question de temps

La Space Force au rapport !
L’espace « est de moins en moins un univers de paix », son arsenalisation une question de temps
Crédits : 3DSculptor/iStock

En orbite, il est possible de surveiller la Terre et l’espace, ouvrant la voie à une quasi inévitable « arsenalisation » dans un avenir proche (si ce n’est pas déjà fait). Des satellites-espions sont déjà en place et la France doit conserver son autonomie spatiale pour rester dans la course. Les risques et les enjeux sont multiples.

Au début du mois, le sénateur Christian Cambon (LR), revenait sur la loi Renseignement à l’occasion de sa cinquième année. Dans un épais rapport de 300 pages (lire notre compte rendu), il faisait un point global de la situation… ou presque puisqu’on y retrouve plus de 300 fois des « ****** », signes d’autant de caviardages de certaines données. Il proposait au passage plusieurs dizaines de recommandations.

Un chapitre complet (soit une quarantaine de pages environ) est consacré à un drôle de ballet qui se déroule à plusieurs centaines de kilomètres au-dessus de nos têtes : « Si l’espace n’est pas, pour le moment, un théâtre de guerre, force est de constater qu’il est de moins en moins un univers de paix ». 

Le rapport affirme ainsi que « les grandes puissances se préparent à se défendre, et le cas échéant à passer à l’offensive […] L’arsenalisation de l’espace n’est plus une hypothèse ; elle ne semble plus être désormais qu’une question de temps. Et si la guerre dans l’espace n’est pas encore militaire, elle est déjà économique avec la montée en puissance du "New Space" et des révolutions qui l’accompagnent ».

La France y joue un rôle important et elle doit conserver cette force « historique ». En février déjà, nous parlions de cette « guerre froide » avec d’étranges « manœuvres d’approche et d’observation » de satellites par d’autres satellites-espions. Un général de l’armée de l’air française le confirmait sans détour en évoquant un manège « inamical et qui s’apparente à une tentative d’espionnage ».

Et ce n’est probablement là que la face visible – ou du moins dévoilée publiquement – de l’iceberg. Il y a en effet les forces de renseignement dont parlent publiquement les gouvernements, celles évoquées semi-publiquement dans des réunions officielles, celles frappées du sceau secret défense et d’autres inavouables. Il n’y a qu’à voir les révélations de Snowden sur les agissements de la NSA pour se faire une idée…

L’espace est sans aucun doute le nouveau terrain de « jeu » des services de renseignements, des armées… et mêmes d’acteurs privés (notamment les géants du Net avides de données). Ce rapport permet de toucher du doigt ce sujet et les enjeux qui en découlent.

Notre dossier sur la surveillance et le renseignement spatial :

L’espace « appartenant à tous »… permet de surveiller tout le monde

15 commentaires
Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 14/10/20 à 14:23:54

Bienvenue dans The Expanse :p

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 14/10/20 à 14:41:09

Pour Christian Cambon, ce genre de menace ne doit pas être prise à la légère :
« Ces manœuvres d’approche d’un satellite par un autre satellite peuvent servir à recueillir du renseignement (écoutes et prises de vues) ou mener des actions plus offensives

Tout ça, ça me fait penser à la fin du 1er épisode de Space Force avec Steve Carell

https://youtu.be/aIwifp2yJXk?t=52

Édité par KP2 le 14/10/2020 à 14:43
Avatar de Leum Abonné
Avatar de LeumLeum- 14/10/20 à 14:47:40

Le Buy European Act ça fait des années que c'est évoqué mais l'Europe est encore un bisounours qui n'a pas compris que l'Etat de Grâce suite à l'effondrement de l'URSS était fini et que la Deuxième Guerre Froide avait débuté malgré les invasions de Géorgie et de l'Ukraine par la Russie et les menaces Chinoises sur Taiwan, le Japon et l'Inde...

Avatar de Leum Abonné
Avatar de LeumLeum- 14/10/20 à 14:48:11
KP2

Malheureusement la série souligne bien la réalité de la Space Force de Trump.

Avatar de trou Abonné
Avatar de troutrou- 14/10/20 à 20:36:45

À noter que les américains sont bien aux courant des risques d'attaques informatiques, ils ont organisé cette année un CTF de piratage de satellite pendant DEF CON : https://www.hackasat.com/

Mais il faut aussi noter que l'équipe Solar Wine (francophone) a eu le plus de points et que les Polonais ont fini 2ème.

Édité par trou le 14/10/2020 à 20:37
Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 14/10/20 à 21:36:31

...Ou comment transformer l'espace en une plus grosse poubelle qu'elle ne l'est déjà. C'est fou tout ce qu'on y envoie (ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas) sans même y demeurer (A part ISS). Ca laisse perplexe.

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 14/10/20 à 23:25:45

On est France, donc on va faire une commission, qui va pondre un bon gros rapport incompréhensible, on aura une nouvelle loi sur l’inviolabilité de l’espace et une taxe pour financer la haute autorité de sécurisation de l’espace :transpi:

Avatar de Floflr Abonné
Avatar de FloflrFloflr- 15/10/20 à 07:14:17
TexMex

Pour le coup c'est très d'y envoyer quelque chose sans que les autre le voient.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 15/10/20 à 07:41:35

revker a écrit :

Bienvenue dans The Expanse :p

On n'y est pas encore, Là c'est plutôt encore la série Mars :)

Avatar de Magyar Abonné
Avatar de MagyarMagyar- 15/10/20 à 07:46:33

Mettre fin à notre dépendance à l’égard des États-Unis en nous dotant de capacités propres – a minima européennes sinon nationales – d’observation et d’analyse de la situation de l’eEspace

Fixed, pas besoin d'en dire plus :roll:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2
  • Introduction
  • L’espace « appartenant à tous »… permet de surveiller tout le monde
  • Arsenalisation et multiples facettes du renseignement spatial
  • Les risques dans l’espace : brouillage, neutralisation, cyberattaque…
  • La France doit pouvoir surveiller l’espace, en toute autonomie…
  • …et donc « investir massivement dans la recherche »
  • Et revoilà le Buy European Act, pour « renforcer » Ariane 6 
S'abonner à partir de 3,75 €