Les défis de Free pour s'adapter au monde qui vient

Un monde qui change 55
image dediée
Crédits : David Legrand (licence : CC-BY-SA 4.0)
FAI DOSSIER
David Legrand

Les Freebox One et Delta sont là. Ces annonces ne font que signer le début d'une nouvelle aventure pour les équipes de Free. Il faudra désormais compléter et corriger ces boîtiers, mais aussi se montrer à l'écoute des utilisateurs. Surtout, la mayonnaise doit prendre pour que le modèle de la box perdure.

Huit ans après la Freebox Révolution, et de nombreuses promesses, Xavier Niel et ses équipes n'avaient pas le choix : il fallait mettre le paquet pour ne pas décevoir. Un enjeu stratégique à plus d'un titre.

Le fondateur a eu beau jouer la détente lors de sa conférence de presse ou de ses interventions publiques,  la pression est là puisque tant le revenu par abonné que le chiffre d'affaires sont en baisse en France. Seul le lancement en Italie sauve les meubles. On comprend mieux pourquoi la nouvelle Freebox Delta intègre des frais de mise en service de... 99 euros.

Tout va bien

La question du retard a donc été le premier sujet traité, surtout après un article du Figaro indiquant que Niel était furieux de la situation. Il a donc préféré parler d'un lancement « un peu en avance » grâce à une astuce plutôt bien trouvée : la Révolution avait été lancée un 14 décembre 2010, sa remplaçante aurait donc pu être annoncée pile huit ans plus tard.

« Mais mercredi prochain, l'un de nos concurrents fait une petite présentation, et vous nous connaissez chez Free, on est charitables. Déjà qu'ils nous reprochent de leur avoir fait perdre des milliards d'euros de profit » s'amuse-t-il, faisant référence au Show Hello d'Orange qui se tiendra le 12 décembre à Paris.

On retrouve ici le personnage habituel du patron d'Iliad, plutôt rigolard, un tantinet taquin, parfois borderline. Comme lorsqu'il évoque chez 01Net (11'5''), qui appartient à Altice (SFR), un marché où seuls deux acteurs déploient vraiment de la fibre optique (Free et Orange mais pas SFR, donc) ou les caractéristiques de la Delta : une box avec le meilleur Wi-Fi au monde à 4,4 Gb/s, ce qui est tout de même un peu plus compliqué que ça dans la pratique (voir notre analyse).

Il ne faut pas oublier que si Xavier Niel évoquait une livraison des premières Freebox vers décembre 2002, elle avait été lancée le 18 septembre 2002. Une date qui tombe cette année... un mardi. On imagine qu'elle a sans doute été envisagée pour la conférence de presse de lancement des Delta/One, avant que les équipes ne comprennent qu'il était trop tard.

En interne, le sujet a même fait l'objet de paris (perdus). Xavier Niel a de son côté déclaré dans nos colonnes que si les nouvelles Freebox ne marchent pas, il sera seul responsable. Une phrase à encadrer au-dessus du bureau au sein des équipes ayant travaillé sur le projet ? La question a fait sourire certains de nos interlocuteurs. 

Notre dossier sur Free et les Freebox One/Delta :

Free doit s'adapter, sans changer sa nature

Lisez la suite : 71 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...