Déploiement de la 5G : les plans de Bouygues Telecom, « un service pas très différenciant »

Qu'en pense le marketing ? 12
image dediée
Crédits : cokada/iStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

Le réseau 5G de Bouygues Telecom visera d'abord les zones urbaines et les professionnels, aidés par un « accélérateur » maison : SmartX_5G. Prévu à partir de 2020, il exploitera la bande des 3,5 GHz et n'aura pas vocation à remplacer la fibre optique en cours de déploiement.  

La semaine dernière, Bouygues Telecom revendiquait les premières démonstrations 5G en « conditions réelles », avec quatre cas d'usages mis en avant. Comme nous l'avons détaillé, il s'agit d'un réseau « 5G NSA » (Non Standalone) avec des antennes et un cœur 5G, déployés sur un site disposant déjà de la 4G.

Cette rencontre avec les équipes techniques et responsables de l'opérateur était également l'occasion de revenir en détail sur les orientations prévues pour son futur réseau 5G : fréquences utilisées, vitesse de déploiement, régulation, investissement et virtualisation du cœur de réseau sont au programme.

Lire notre dossier sur les expérimentations 5G en « conditions réelles » de Bouygues Telecom :

La bande des 3,5 GHz au cœur de la 5G

Lisez la suite : 90 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...