#Flock pense que la vérité est ailleurs

Muldock ? 65
Accès libre
image dediée
Dessins
Par
le samedi 14 octobre 2017 à 13:37

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq dessins en rebond sur nos articles.

Les fake news sont partout. Il faut dire que les réseaux sociaux et autres Google News participent à leur propagation, même si les sociétés responsables s'en défendent. On s'étonnera d'ailleurs de ne voir aucune autorité se saisir réellement du problème, continuant ainsi de laisser faire. L'information des citoyens dépend d'algorithmes fous ? Qu'importe.

L'information est de toute façon de plus en plus bousculée. Prenez le cas de l'exposition aux ondes par exemple. L'ANFR a beau publier régulièrement des études et autres documents détaillés, certains continueront de croire au complot mondial où seule l'industrie du casque en aluminium peut nous sauver. La vérité est ailleurs.

On ne peut de toute façon plus faire confiance à ce que l'on voit. Pensez, des petits malins ont décidé de falsifier des fenêtres de connexion Apple afin de récupérer des données d'identification. Comme personne ne fait jamais attention à rien, et surtout pas à ces fenêtres qui nous gâchent la vie (ou nous aident à nous protéger, c'est selon), on tombe dans le panneau.

Que dire des fameuses météorites qui doivent frapper la terre, et autres prédictions de fin du monde ? Encore récemment, on apprenait que celle-ci devait avoir lieu le 23 septembre. Tous les médias ont bien entendu embrayé sur le sujet, parce que la fin du monde potentielle ça reste « trendy ». Puis au cas où l'on survive, il ne faudrait pas que les stats Médiamétrie flanchent, vous comprenez. La NASA et l'ESA, elles, se préparent quand même, au cas où. 

Et pendant ce temps c'est la guerre. Mais une guerre qui ne se voit pas parce qu'elle est « Cyber ». Ainsi, on apprend que des agents israéliens auraient espionné des Russes espionnant les États-Unis. Le tout, en plein mois de la cybersécurité. Et tout ce petit monde se bat alors que les machines, elles, montent en puissance.

Désormais, on est capable de proposer des voitures entièrement autonomes, et de la reconnaissance de fleurs qui pourrait aussi bien être de la reconnaissance faciale. Et si pendant que l'on continuait de tous se battre les uns contre les autres, et de se voiler la face à coups de fake news, les problèmes qui risquent d'avoir un réel impact sur le monde tel qu'on le connait aujourd'hui n'étaient pas ailleurs ?

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • Ondes émises par les smartphones : à la découverte des mesures du DAS par l'ANFR
  • Sur iOS, attention aux fausses fenêtres d'identification du compte Apple
  • Exercice de défense planétaire à l’occasion du passage d’un astéroïde près de la Terre
  • Via Kaspersky, des agents israéliens auraient espionné des Russes espionnant les États-Unis
  • De Starship aux StreetScooter de DHL : l'automatisation de la livraison est en marche

chargement
Chargement des commentaires...