Exercice de défense planétaire à l’occasion du passage d’un astéroïde près de la Terre

C’est un scénario catastrophe de nombreux films de science-fiction : que faire en cas de risque de collision entre un (très) gros caillou et la Terre ? Harry Stamper (Bruce Willis dans Armageddon) ne sera en effet pas toujours là pour nous sauver.

Plusieurs organisations, dont la NASA et l’ESA, profitent du passage sans danger d’un petit astéroïde (de la taille d’une grosse maison) à proximité de la Terre pour effectuer un exercice de défense planétaire explique Detlef Koschny, co-directeur du segment Objets géocroiseurs de l’Agence spatiale européenne, à nos confrères de l’AFP.

Au plus près, l’objet céleste passe à environ 44 000 km de notre planète. Plusieurs observatoires dans le monde envoient alors leurs informations à des centres de gestion des cas d’urgence pour vérifier les procédures en place. Un exercice grandeur nature sous la forme d’une répétition générale, donc.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Début septembre de l’année dernière, une fusée Falcon 9 explosait sur son pas de tir pendant le remplissage de son réservoir. Problème, le satellite AMOS-6 était déjà à son bord et il est donc parti en fumée en même temps que le lanceur. Comme nous l’avions alors expliqué, les retombées étaient multiples, aussi bien chez Facebook qu’EutelSat pour ne citer qu’eux.

Depuis, SpaceX enchaîne les succès et Spacecom a décidé de signer pour deux nouvelles missions avec la société d’Elon Musk, comme le rapporte Reuters. Premier lancement prévu en 2019 avec AMOS-17 « sans frais supplémentaire ». Le second devrait avoir lieu un an plus tard avec AMOS-8 pour 62 millions de dollars cette fois-ci.

Copié dans le presse-papier !

L’équipe en charge du lecteur multimédia vient d’annoncer qu’une mise à jour était en train d’être déployée pour la console de Microsoft (elle est d’ores et déjà disponible sur le Store).

Elle propose une interface repensée et de nouvelles fonctionnalités. Une même bibliothèque peut désormais regrouper des photos et des vidéos. L’application prend en charge d’Alexa et de nouveaux formats de sous-titres. Enfin, les comptes Plex ne sont plus liés aux gamertags Xbox.

Copié dans le presse-papier !

Annoncé début octobre lors de la conférence #MadeByGoogle (voir notre compte rendu), le Pixel 2 XL a été mis à nu par nos confrères. L’occasion de découvrir ses entrailles et de jeter un oeil à la puce Pixel Visual Core dédiée au traitement de l’image et au machine learning.

Pour le reste, de nombreux composants sont modulaires et donc facilement remplaçables une fois l’écran enlevé. Google n’a utilisé que neuf vis classiques, un autre bon point.

Par contre, enlever la batterie est beaucoup plus difficile. Dans tous les cas, il faudra bien être prudent lors du démontage/remontage car de nombreux câbles se baladent dans le châssis, ce qui ne facilite pas une opération de maintenance par un particulier.

Copié dans le presse-papier !

Le service de VTC concurrent d’Uber l’a officiellement annoncé sur son blog, portant ainsi la valorisation de l’entreprise à 11 milliards de dollars. Dans le même temps, David Lawee (CapitalG) entre au conseil d’administration de Lyft.

La société en profite pour annoncer qu’elle couvre désormais 95 % de la population américaine, contre 54 % au début de l’année.

Enfin, selon des sources du New York Times, Lyft se préparerait pour une entrée en bourse (IPO) l’année prochaine.

Copié dans le presse-papier !

Le plan a été confirmé par un porte-parole de l'entreprise à The Register. Ces départs toucheront surtout les États-Unis et la Chine. Selon Lenovo, ces licenciements font partie intégrante du plan en trois phases pour se remettre sur pied.

Le combat du constructeur comprend ainsi la revitalisation d’un marché PC moribond, la remise sur les rails des divisions smartphones et serveurs, et enfin des investissements dans des créneaux porteurs comme le cloud.