4G+ Gigabit, 5G : comment SFR va renforcer son réseau et augmenter ses débits

4G++++ 12
image dediée
Crédits : Guénaël Pépin (CC-BY-SA 4.0)
Téléphonie
Par
le lundi 15 mai 2017 à 15:40
Guénaël Pépin

Longtemps à la traine sur le mobile, SFR a mis les bouchées doubles pour déployer ses antennes. Il y a quelques jours, l'opérateur a convié la presse pour une démonstration de force sur les débits... Pour certains atteignables sans grande modification du réseau mobile, promet-il.

En janvier, SFR multipliait les promesses sur son réseau fixe, avec le Gigabit généralisé sur son réseau « fibre » dès l'an prochain. Le 12 mai, c'était au tour du mobile de voir ses débits grimper, à l'occasion d'une présentation des nouveautés prévues par l'opérateur. Si ce dernier mise massivement sur les médias (et les droits sportifs) pour attirer des clients, il cherche surtout à redorer son blason en matière de réseau, dans lequel l'entreprise reconnait avoir sous-investi pendant plusieurs années.

La première annonce concerne le réseau 4G+ à 300 Mb/s (via l'agrégation de plusieurs bandes de fréquences), qui couvre actuellement 14 agglomérations (221 villes). Elle doit passer à 32 agglomérations en fin d'année, quand la 4G doit commencer à être déployée dans les zones blanches l'an prochain... Alors que les opérateurs peinent encore à remplir leurs obligations en 2G et 3G, faute d'un nombre de pylônes suffisants où poser leurs antennes. Pour le moment, SFR semble bien avoir rempli ses obligations en 4G (800 MHz), malgré une mise en demeure préventive début 2016.

L'investissement massif dans les réseaux, qui s'affiche chaque mois dans les chiffres de l'Agence nationale des fréquences (ANFR), doit mener à une couverture 4G de 90 % de la population d'ici la fin de l'année (contre 88 % actuellement) et 99 % l'an prochain. C'est pourtant sur les débits que l'opérateur a émis les promesses les plus importantes, de la 4G à 500 Mb/s à la 5G avec une démonstration à 70 Gb/s sur deux terminaux.

 De la 4G+ à 500 Mb/s expérimentée

Lisez la suite : 76 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...