#Flock reste vigilant face aux chiffres agités et aux crashs

On la lui fait pas ! 36
Accès libre
image dediée
Dessins
Par
le samedi 16 septembre 2017 à 13:37

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq dessins en rebond sur nos articles.

Un nouveau bilan de l'état d'urgence vient d'être fait, et les chiffres sont plutôt faibles, ce, alors que de nouveaux textes sécuritaires sont en cours d'examen. De quoi rassurer Hadopi, qui voyait un premier abonné condamné il y a cinq ans et dont l'efficacité est toujours en question.

Un rapport est justement en préparation, la haute autorité se focalisant désormais sur les box Kodi dédiées au piratage, pendant que les ayants droit s'attaquent aux sites permettant de récupérer des contenus depuis YouTube, sur fond d'accord entre Google et l'ALPA.

Mais un autre débat s'invite à la fête, pour les géants du web de manière plus générale : celle de l'optimisation fiscale. En effet, la France mène la charge sur le sujet alors que des discussions sont en cours au niveau européen. Ce, alors que ces sociétés sont en même temps des partenaires parfois privilégiés des pouvoirs publics.

Espérons que cela ne mènera pas, comme précédemment, à un crash de toute tentative d'avancer sur ces questions. Sous peine de voir à nouveau la parole de nos élus (et de Jupiter lui-même) finir comme la sonde Cassini.

Tout cela ne doit néanmoins pas détourner notre vigilance, car bien d'autres sujets devraient nous préoccuper actuellement. C'est notamment le cas de l'extension de la surveillance administrative, qui pourrait désormais viser ceux qui diffusent des contenus en ligne qualifiés comme terroristes. Sans doute de manière à pouvoir s'attaquer, par exemple, aux actions des membres de réseaux sociaux. 

On pensera aussi à SFR Télécom, qui vient de perdre sa tête, qui s'oppose à Orange sur la question du déploiement de la fibre, les deux FAI se livrant désormais à une véritable bataille de terrain dont on espère que le consommateur ne ressortira pas grand perdant.

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • Les derniers chiffres de l’état d’urgence, un bilan ridiculement bas
  • Le délicat chantier européen de la fiscalité du numérique
  • Saturne : suivez en direct la descente fatale de la sonde Cassini
  • La surveillance administrative étendue à ceux qui diffusent des contenus terroristes
  • Fibre : la méthode de SFR pour griller la priorité à Orange sur des millions de lignes

chargement
Chargement des commentaires...