Service public : le plan pour favoriser les logiciels libres et l’ouverture des codes sources

Et si on commençait par Parcoursup ?
Logiciel 1 min
Service public : le plan pour favoriser les logiciels libres et l’ouverture des codes sources
Crédits : cacaroot/iStock

Afin de pousser les administrations à passer aux logiciels libres et à libérer le code source de leur application, Amélie de Montchalin présente un plan d’action en trois axes : faire connaitre, accompagner et renforcer l’attractivité. Cela passe notamment par la mise en ligne d’une plateforme dédiée : code.gouv.fr.

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques profite du salon Open Source Experience (qui se déroule en ce moment au Palais des Congrès à Paris) pour présenter « le plan d’action du gouvernement pour accélérer le recours aux logiciels libres et aux communs numériques dans l’administration ».

En amont, Antoine Michon, conseiller au cabinet de la ministre, en exposait les grandes lignes lors d’une conférence de presse. Il a commencé par rappeler trois principaux enjeux autour des logiciels libres : « qualité de service, à la fois pour les agents et aussi pour les usagers », « ouverture et transparence » et enfin « souveraineté ».

Le code source de France Connect dans quelques jours

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !