Internet fixe : notre guide détaillé des meilleures offres xDSL, fibre et 4G

Il n'est jamais trop tard pour économiser 93
Accès libre
image dediée
Crédits : AleksandarNakic/iStock
FAI
Sébastien Gavois

Maintenant que la rentrée est passée et que les nouvelles box (SFR Box 8 et Orange Livebox 5) ont été annoncées par les FAI, analysons en détail ce qui vous est proposé. Car s'il faut compter 10 à 15 euros par mois pour un abonnement xDSL/fibre d'entrée de gamme, les prix grimpent jusqu'à 50 euros en fonction des options.

Prendre le temps de comparer les fournisseurs d'accès à Internet à la recherche de la meilleure offre en fonction de vos besoins et de votre budget peut mener à de substantielles économies. C'est un sujet à côté duquel il ne faut pas passer, surtout que d'importants rabais sont proposés la première année. 

Une manière pour les FAI d'attirer de nouveaux clients, sans pour autant se préoccuper de ceux qui leur sont fidèles depuis des années. Il ne faut donc pas hésiter à en changer régulièrement, d'autant que cela est désormais simple et rapide à travers la procédure de portabilité. Cela peut aussi être l'occasion de profiter d'une box plus récente et/ou de services supplémentaire pour un prix moindre ou similaire. 

Pensez portabilité, vérifiez votre éligibilité (fibre et dégroupage)

Comme sur le mobile, la procédure de portabilité permet au nouveau FAI de se charger de la résiliation de votre ancien abonnement de récupérer votre numéro de téléphone et de l'attribuer à votre nouvel abonnement Cela prend seulement quelques jours, vous n'avez rien de particulier à faire, tout est automatique.

Vous devrez bien entendu brancher vos nouveaux équipements lorsqu'ils seront arrivés et que votre nouvelle ligne sera activée. Une coupure de quelques heures peut être constatée le temps de la transition. Renvoyez ensuite votre ancienne box. Cela se fait en général aux frais du FAI que vous quittez. Ce dernier vous facturera de toutes façons des frais de résiliation, mais pas d'inquiétude : ils seront remboursés par le nouveau après réception des justificatifs nécessaires.

Sachez également que la disponibilité des offres et les options proposées varient en fonction du type de raccordement au réseau de votre logement. Par exemple, les quatre opérateurs nationaux ne permettent pas de souscrire à une offre xDSL si vous êtes éligible à la fibre

Des points à ne pas négliger

Avoir la fibre ne signifie pas que vous pourrez choisir librement votre FAI : parfois le choix se limite à un, deux ou trois fournisseurs d'accès nationaux, les autres ne proposant que du xDSL. Des opérateurs locaux ou associatifs (voir la liste des membres de FFDN) peuvent également proposer une offre. Sachez également que les délais de mise en service peuvent être plus longs. Orange par exemple indique « jusqu’à 15 jours à compter de la date de souscription » pour du xDSL, contre « jusqu’à 10 semaines » en fibre optique. 

Logique, puisque dans le premier cas il suffit de faire passer votre ligne de l'équipement d'un FAI à un autre, alors qu'il faudra dans certains cas procéder à un nouveau raccordement de votre foyer à votre premier abonnement fibre optique.

En xDSL, il faudra dans la mesure du possible sélectionner un FAI ayant dégroupé votre zone.  Un point surtout important dans les campagnes où les DSLAM non dégroupés sont encore nombreux, surtout chez certains fournisseurs d'accès. C'est un cas assez simple à détecter puisque la télévision n'est pas proposée et le tarif généralement supérieur. Seule exception : Orange où la notion de dégroupage n'existe pas. En effet, cette opération consiste à laisser les opérateurs alternatifs (autres qu'Orange donc) accéder à la boucle locale pour y installer leurs équipements. 

En cas de multiples lignes téléphoniques au sein de votre foyer, n'hésitez pas à « penser global », des remises importantes pouvant parfois être consenties aux clients qui regroupent un abonnement à internet fixe et plusieurs lignes de téléphonie mobile. Attention tout de même à ne pas trop vous laisser tenter par des smartphones affichés à petit prix contre un engagement, en général, vous payerez plus cher sur la durée totale de votre abonnement.

Nous sommes volontairement restés sur les quatre principaux FAI en laissant de côté d'autres comme Coriolis Telecom qui commercialisent des box de SFR pour un tarif plus élevé. Dans le cas de La Poste Mobile, les offres sont calquées sur celles de SFR (qui détient 49 % des parts, les 51 % restants étant à La Poste) et peuvent devenir intéressantes suivant les promotions des uns et des autres. Si vous décidez de sauter le pas avec la marque au carré rouge, pensez donc à vérifier ce qu'il en est chez La Poste Mobile au moment de faire votre choix.

Nous avons tout de même ajouté OVH qui propose des services qui pourraient intéresser certains, notamment les professionnels : compte Exchange, plusieurs lignes VoIP et nom de domaine par exemple.

Engagement, frais divers et offres de remboursement

Pour vous enjoindre à sauter le pas, la plupart des FAI proposent de rembourser une partie de vos frais de résiliation. Le montant peut grimper jusqu'à 150 euros, permettant de couvrir au passage quelques mois de forfait si vous partez avant la fin de votre engagement.

Ils imposent quasiment tous des frais de mise en service, de résiliation et une durée minimum d'engagement (12 mois, Bouygues Telecom pousse parfois jusqu'à 24 mois suivant les promotions). Avant de détailler les offres, nous avons regroupé ces principales informations dans le tableau ci-dessous :

 Comparatif FAI aout 2019

On se rend ainsi compte que les frais de résiliation sont une quasi-généralité, de 49 à 59 euros. Orange et Sosh se démarquent par l'absence de frais de mise en service, le premier facturant tout de même 40 euros pour un décodeur TV. Si vous ne voulez pas d'engagement, sans fioritures, allez chez Sosh ou RED by SFR ; ce sont les seuls dans ce cas. 

Il faut également comparer le contenu des offres. Inutile de prendre un forfait à 50 euros par mois avec des bouquets TV/SVOD à tire-larigot si les chaînes et les services inclus ne vous sont d'aucune utilité. Un forfait de base à 10/15 euros peut être suffisant et vous pouvez toujours souscrire à des services OTT par la suite, comme Netflix, OCS, Canal+, etc.

Passons maintenant aux détails des offres.

xDSL : de 10 à 15 euros... la première année

Actuellement, Free propose l'offre la moins chère avec sa Freebox Crystal à 9,99 euros par mois pendant un an, puis à 24,99 euros. Elle ne prend par contre en charge que l'ADSL, pas le VDSL (permettant une augmentation du débit si vous êtes très proche du DSLAM) ni la fibre.

Hormis les appels vers fixes en France et vers une centaine de pays à l'international (que l'on retrouve sur toutes les offres fixes, à l'exception des 4G box, nous y reviendrons), aucune autre option n'est incluse. Vous voulez profiter de la télévision ? Il vous en coûtera alors 4,99 euros de plus par mois.

Pour du xDSL de base, il faut compter 15 euros chez Bouygues Telecom, SFR et RED by SFR. Dans le premier cas, il s'agit de la Bbox Fit à 14,99 euros par mois pendant un an, puis à 24,99 euros. Comme sur le Freebox Crystal n'attendez rien de plus que les appels vers les fixes. Cette offre permet par contre de profiter du VDSL et de la fibre (26,99 euros par mois au bout de 12 mois dans ce cas). 

Chez SFR, la Box ADSL ou Fibre est à 15 euros par mois, puis à 33 euros en xDSL ou 38 euros en fibre/FFTH, mais cette fois-ci avec l'accès à 160 chaines de TV et un décodeur sont inclus. Comme nous le disions en introduction, La Poste Mobile est au même prix de 14,99 euros par mois en ADSL pendant un an, mais passe ensuite à 34,99 euros par mois.

Red et Sosh : un petit prix, stable dans la durée

RED by SFR est également à 15 euros par mois, sans engagement, mais aussi sans option TV non plus. Attention tout de même, l'opérateur ayant déjà par le passé augmenté ses tarifs en cours d'abonnement, justifiés par de nouveaux services, malgré des prix annoncés « à vie ». Pensez donc à surveiller vos courriers, emails et factures.

Enfin, chez Sosh il faudra débourser 19,99 euros par mois pour profiter d'une Livebox 4 sans engagement ni option TV (cette dernière est facturée 5 euros par mois). Un abonnement plus intéressant que l'offre Livebox de base d'Orange qui ne propose qu'une Livebox Play pour 22,99 euros par mois, pendant un an, puis 36,99 euros toute de même (lire notre analyse des nouvelles offres du FAI).

Dans tous les cas, cet abonnement peut être intéressant si vous n'êtes pas dégroupé par un des trois autres FAI nationaux. Surtout qu'il est valable sans limite de durée, Orange n'ayant par le passé pas abusé de cette notion. Mais là aussi, prenez garde. Ce n'est le cas qu'en xDSL. En fibre, il se limite à 300 Mb/s symétriques et passera à 29,99 euros au bout d'un an. 

Si vous préférez changer régulièrement de FAI, notez que pour ce même tarif de 19,99 euros par mois, vous pouvez avoir pendant un an la Freebox Révolution (avec TV by Canal Panorama, lecteur Blu-ray, 250 Go de stockage et appels vers les mobiles en France) ou bien Bbox Must (avec décodeur Android TV et appels vers les mobiles) avec des options en plus.

Pensez aussi à surveiller les ventes privées, en général assez généreuses (et longues) chez Free.

1 Gb/s, Android TV et décodeur 4K pour 15 euros chez Free

Contrairement aux autres FAI, Free ne bride pas artificiellement le débit de sa fibre en fonction des offres : toutes les Freebox bénéficient ainsi de 1 Gb/s en téléchargement et 600 Mb/s en upload. Seules exceptions, les Delta et Delta S qui ont droit à du 10G EPON (8 Gb/s) sur lesquelles nous reviendrons plus tard.

Autre point notable : les options et les tarifs des différentes box sont les mêmes en xDSL et en fibre. Deux exceptions à la règle : l'agrégation xDSL/4G des Delta (S) n'existe pas en fibre (mais les débits sont déjà largement suffisants pour ne pas avoir besoin d'y recourir) et la Crystal n'est disponible qu'en ADSL comme nous l'avons expliqué précédemment. 

L'opérateur de Xavier Niel propose une offre intéressante en xDSL et FTTH à 14,99 euros par mois pendant un an (puis 34,99 euros) : la Freebox Mini 4K. La concurrence ne dispose en effet pas d'équivalent en fibre optique puisque les offres d'entrée de gamme ne grimpent pas jusqu'à 1 Gb/s et se limitent à quelques centaines de Mb/s. De plus, un décodeur TV sous Android TV avec une sortie vidéo HDMI compatible 4K est présent dans la Freebox Mini 4K. Par contre, seuls les appels vers les fixes sont inclus et il faut ajouter 2,99 euros de plus par mois pour les mobiles.

La Freebox One avec son format tout-en-un pourrait plaire à certains. Elle dispose d'une sortie vidéo HDMI 4K et HDR, et de la nouvelle interface TV de Free. Elle est proposée à 29,99 euros par mois pendant un an, avant de passer à 39,99 euros. Cette promotion était annoncée comme réservée aux 100 000 premiers abonnés, mention disparue depuis.

Les appels vers les fixes et les mobiles, ainsi que Netflix Essentiel (SD et un seul écran, 7,99 euros par mois chez Netflix) sont inclus. Problème, ce forfait est 10 euros plus cher (la première année) que la Freebox Révolution qui n'a pas Netflix, mais qui propose tout de même le bouquet TV By Canal Panorama, 250 Go de stockage et un lecteur Blu-Ray.

En ajoutant un abonnement Netflix à la Freebox Révolution, la facture passe à 27,98 euros par mois, soit 2 euros de moins que la Freebox One. Autant dire que la nouvelle Interface et la sortie 4K HDR se payent au prix fort. La tendance s'inverse au bout d'un an : Freebox Révolution passe à 44,99 euros, contre 39,99 euros pour la Freebox One. Logique, non ?

Freebox octobre 2019

Fibre : 400 Mb/s à 15 euros chez SFR, 200 Mb/s seulement chez RED

La première offre fibre de SFR est à 15 euros par mois avec engagement d'un an (38 euros ensuite), mais pour un débit maximum de 400 Mb/s en download et en upload. Elle existe aussi en terminaison coaxiale avec respectivement 400/40 Mb/s. Les appels vers les fixes sont illimités et la télévision est incluse (160 chaînes).

Chez RED by SFR, il faudra débourser 22 euros par mois, mais pour une offre valable sans limite de durée ni engagement... ni télévision. Comptez 2 ou 4 euros de plus pour respectivement 35 ou 100 chaînes. Les débits sont par contre fortement bridés avec 200 Mb/s en download et 50 Mb/s seulement en upload. Pour le moment, 100 Go de stockage sur le cloud de SFR sont offerts. Une option « débit plus » à 5 euros par mois – soit un total de 27 euros par mois, sans TV ni appels vers les mobiles – permet de profiter d'un débit descendant de 1 Gb/s et montant de 400 Mb/s. 

Pour obtenir un tel débit sur les forfaits SFR, il faut passer sur Power à 28 euros par mois pendant un an (puis 43 euros). Cette formule donne aussi accès aux appels illimités vers les mobiles en plus des fixes, à 100 Go sur SFR Cloud au lieu de 10 Go et à la télévision (200 chaînes en FTTH, 250 en FTTLA) avec un décodeur compatible 4K.

Enfin, SFR Premium à 38 euros par mois (puis 53 euros) ajoute 10 chaînes de télévision, des appels vers les fixes et mobiles en Europe et des options : Internet Partout (SIM avec 30 Go de data par mois), un routeur Wi-Fi/4G pour 1 euro, les packs SFR Sécurité et Password, un service client téléphonique 24/7 et 1 000 Go sur le Cloud SFR.  Les débits restent les mêmes avec respectivement 1 Gb/s et 400 Mb/s. 

Quelle que soit l'offre SFR vous pouvez demander à profiter de la Box 8 à 5 euros par mois, sans engagement. Elle est composée d'un modem avec du Wi-Fi 6 (802.11ax) et d'un décodeur TV (Wi-Fi 5) 4K UHD compatible Dolby Vision et Atmos ; le reste des caractéristiques du forfait ne change pas (lire notre analyse).

Suivant votre éligibilité, vous pouvez aussi avoir une ligne avec terminaison coaxiale (FTTLA) – « Box THD » dans le jargon de SFR –sur le réseau hérité de Numericable. Les options ainsi que les tarifs promotionnels au-delà de la première année sont les mêmes que pour la fibre. Seules différences : le nombre de chaînes incluses (il y en a 50 de plus en FTTLA) et les débits maximums qui ne dépassent pas les 100 Mb/s en upload suivant votre éligibilité. 

Les trois offres fibre de SFR sont également disponibles en xDSL, pour respectivement 15, 22 (Power) et 32 euros par mois (Premium) pendant un an, puis 33, 40 et 50 euros par mois. Un test d'éligibilité vous permettra de connaître la ou les technologies disponibles à votre adresse. Si la xDSL disparait lorsque la fibre est disponible, le câble reste proposé.

Internet fixe aout 2019 fibre SFR

Bbox : 200 Mb/s pour 15 euros, Ultym fait le plein de services pour 22,99 euros

En plus de sa Bbox Fit à 14,99 euros par mois la première année (200/100 Mb/s, sans TV), Bouygues Telecom propose une Bbox Must à 17,99 euros par mois pendant un an, puis à 34,99 euros en FTTH avec des débits de 500 et 300 Mb/s. Les appels vers les mobiles en plus des fixes sont inclus, ainsi qu'un décodeur sous Android TV, 180 chaînes de télévision et 128 Go de stockage (sur demande) pour enregistrer des programmes.

Un tarif donc un plus élevé que celui de la Freebox Mini 4K (qui n'a pas les appels vers les mobiles), mais qui reste raisonnable étant donné les options proposées. On regrette par contre la limitation au niveau des débits en fibre optique qui n'est pas présente sur la Freebox Mini 4K. Attention par contre, le tarif en xDSL est plus cher la première année, alors que la situation s'inverse ensuite : 19,99 euros par mois, puis 32,99 euros.

Pour profiter de la 4K, de 1 Gb/s en téléchargement et de 500 Mb/s en upload chez Bouygues Telecom, il faut passer sur Bbox Ultym à 22,99 euros par mois (puis 41,99 euros). Pour 5 euros de plus, le FAI ne lésine pas sur les services avec le bouquet presse LeKiosk en illimité, un répéteur Wi-Fi et un bonus au choix : Canal+ Séries, Clé 4G (avec 20 Go de data), Playzer ou bouquet TV Bbox Jeunesse.

Une offre qui est intéressante si ces options vous intéressent puisque Canal+ Séries est normalement facturé 6,99 euros par mois, tandis qu'il faut débourser 9,99 euros par mois pour LeKiosk. Les appels vers les mobiles en Europe sont également de la partie. Là encore, les clients xDSL payeront deux euros de plus la première année (24,99 euros par mois), puis deux euros de moins par la suite (39,99 euros).

La première année, les frais de la zone étendue (en xDSL uniquement) sont offerts sur Bbox Fit, Must et Ultym. Attention donc au possible coup de bambou puisque les offres peuvent grimper de 8 euros supplémentaire au bout d'un an (en plus de la hausse suite à la fin de la remise promotionnelle la première année).

Internet fixe aout 2019 fibre Bouygues Telecom

Freebox Delta S : de la fibre 10G EPON pour 40 euros par mois

Free propose également deux offres haut de gamme : les Delta et Delta S. Pour rappel, la Freebox Delta S est une Delta sans le boîtier multimédia Devialet qui est vendu 480 euros tout de même (payable en plusieurs fois). Il propose notamment un son haut de gamme avec six haut-parleurs, une sortie vidéo 4K HDR et des micros pour les assistants numériques Amazon Alexa et Ok Freebox.

Les deux forfaits Delta (S) sont sans engagement et permettent de profiter de la fibre « 10G EPON » – 8 Gb/s en téléchargement dans la pratique – alors que l'ensemble de ses concurrents ne dépasse pas 1 Gb/s, si ce n'est Orange mais avec « 2 Gb/s partagés » (nous y reviendrons).  Pas de changement pour l'upload qui est toujours à 600 Mb/s, contre 500 Mb/s maximum pour les autres FAI.

En xDSL, les deux versions de la Freebox Delta proposent de l'agrégation 4G pour augmenter les débits, dans la limite de 250 Go par mois. Le boîtier Server de ces offres cache d'autres éléments intéressants pour une partie du public visé, comme sa fonction NAS, la présence d'une cage SFP+ pour un réseau local à 10 Gb/sdu Wi-Fi gérant les blocs de 160 MHz capable d'atteindre 1 Gb/s par seconde dans la pratique, ou encore la gestion de petites machines virtuelles.

La Freebox Delta S étant dépourvue de boîtier multimédia, la télévision, Netflix, les bouquets TV by Canal Panorama et Lekiosk disparaissent. Le prix est revu à la baisse : 39,99 euros par mois, contre 49,99 euros pour la Freebox Delta. Des frais de mise en service de 49 euros sont présents sur la Delta S, alors qu'ils sont offerts sur la Freebox Delta. Dans les deux cas, aucun engagement n'est nécessaire. 

Freebox Delta aout 2019

OVH Telecom pour les pros : SDSL, plusieurs lignes téléphones, Exchange...

L'hébergeur roubaisien propose également des abonnements à internet sur le fixe, mais avec une orientation différente des quatre grands FAI nationaux. Il n'est pas question de télévision, de box multimédia et d'abonnements à des offres de SVOD, mais de services dédiés aux professionnels. OVH met aussi en avant « une connexion fiable, neutre et sans bridage ».

Connect est l'entrée de gamme à partir de 25,19 euros par mois, avec un engagement de 12 mois. Selon votre éligibilité, vous avez accès à la fibre, à l'ADSL ou au SDSL (parfois avec un surcoût). Un modem est fourni et... rien de plus. Il faut passer sur Express pour une ligne téléphonique VoIP (27,59 euros), ou deux (29,99 euros). Les appels vers les fixes et mobiles sont illimités.

L'offre la plus complète, Entreprise, propose trois lignes VoIP, trois comptes Exchange, un abonnement fax et un nom de domaine (.fr, .br ou .eu). Vous pouvez ajouter des lignes téléphoniques supplémentaires pour 17,99 euros par mois et par ligne, ainsi que des comptes Exchange (50 Go) pour 3,59 euros par mois. En option, une GTR (Garantie de temps de rétablissement) de 4h est possible.

OVH Telecom propose également des abonnements SDSL avec un débit symétrique garanti. Il est possible d'agréger plusieurs paires de cuivres et multiplier les débits, mais le coût peut rapidement dépasser la centaine d'euros par mois. 

OVH TElecom

Quid des offres Orange ? 

Si nous n'avons pas encore cité les offres Livebox (Up) d'Orange, c'est qu'elles sont relativement chères par rapport à la concurrence. Bien évidemment, si vous n'êtes pas dégroupé ou si la fibre n'est disponible que via Orange/Sosh, vos choix seront limités. Pour les autres, il est bien souvent plus intéressant d'aller voir chez Sosh ou un autre FAI.

Voici tout de même un bilan des offres du groupe. La Livebox de base est à 22,99 euros par mois la première année, puis à 41,99 euros en FTTH (débits symétriques de 400 Mb/s en fibre) ou 36,99 euros en xDSL. Alors que La Boîte de Sosh propose une Livebox 4 plus récente, les clients Orange se contentent d'une Livebox Play de la génération précédente... une logique que nous avons du mal à comprendre.

Le « nouveau décodeur » TV 4K UHD est compris dans le prix de l'offre Livebox, mais ce n'est pas le cas de la fonction enregistreur numérique facturée 4 euros par mois, avec 10 euros de frais d'activation. En plus des appels vers les fixes, un abonnement Livebox vous donne accès à Cineday (une place de cinéma offert pour une place plein tarif le mardi) ; une bien maigre consolation. 

Livebox Up est la formule haut de gamme avec une nouvelle Livebox 5. Elle propose « 2 Gb/s partagés » en téléchargement sur la fibre (600 Mb/s en upload), mais uniquement avec des ports 1 Gb/s. Deux ordinateurs peuvent donc profiter chacun d'une liaison à 1 Gb/s, mais ce sera là leur maximum.

Pour le reste, Livebox Up en xDSL ou fibre propose un enregistreur TV (240 Go), des appels vers les mobiles et des services supplémentaires sur demande, parfois avec des frais d'activation supplémentaires : second décodeur TV, répéteur Wi-Fi et appels vers les mobiles en France, en Europe et en Amérique du Nord.

Livebox Up est proposée à 30,99 euros la première année, puis 49,99 euros en FTTH et 44,99 euros en xDSL (avec une Livebox 4 dans ce cas). 

Puisque Sosh est sans engagement et ne dépend pas d'un éventuel dégroupage, le FAI peut faire office de transition pour les clients souhaitant profiter des remises accordées par leur FAI la première année. Ils demandent la migration, restent quelques mois et reviennent ensuite chez leur FAI de départ avec un tarif réduit (pensez à bien vérifier les conditions pour profiter de nouveau des promotions).

Pour les « oubliés » du (très) haut débit, la 4G à la rescousse

Suivant votre éligibilité, vous pouvez vous retrouver uniquement avec des offres relativement chères et/ou avec des débits au ras des pâquerettes. La 4G peut venir à la rescousse : les quatre opérateurs nationaux proposent ce genre de forfait. 

Il s'agit d'offres à part, avec des conditions particulières : les frais de résiliation, de mise en service et l'engagement ne sont pas forcément les mêmes que sur les offres xDSL et fibre. De plus, tout le monde ne peut pas forcément en profiter : il faut être dans une zone où le FAI propose de la 4G fixe et seul un test d'éligibilité permet de le savoir. 

  • 4G box de Bouygues Telecom : 32,99 euros par mois pendant un an, puis 42,99 euros par mois. 19 euros de frais de mise en service et de résiliation, pas d'engagement. 
  • 4G box de Free : 29,99 euros par mois, 250 Go de data. 19 euros de frais de mise en service, 29 euros de résiliation, pas d'engagement. 
  • Box Internet 4G de NRJ Mobile : 29,99 euros par mois avec 250 Go de data, engagement de 12 mois. Décodeur TV (Xiaomi Mi Box) pour 5 euros de plus par mois. 
  • 4G Home d'Orange : 36,99 euros par mois avec 200 Go de data. Pas de frais de mise en service ni de résiliation et aucun engagement.
  • Box 4G+ de SFR : 35 euros par mois avec 200 Go de data et des appels illimités vers les fixes et les mobiles. 19 euros de frais de mise en service et de résiliation, pas d'engagement. 

Free s'affiche ici comme le moins cher sans engagement. Bouygues Telecom est de son côté le seul à ne pas imposer de limite de 200/250 Go contrairement à ses concurrents. SFR mise sur une ligne avec des appels illimités vers les fixes et les mobiles.

NRJ Mobile permet de louer une Mi Box sous Android TV pour 5 euros par mois. Elle se connecte en Wi-Fi au routeur 4G et la consommation des données est évidemment décomptée des 250 Go. Il est toujours possible de l'acheter chez des revendeurs à partir de 60 euros et de la relier en Wi-Fi à n'importe quelle box ou routeur.

Dans le cadre du dispositif Cohésion Numérique des Territoires, le gouvernement propose de subventionner jusqu'à 150 euros sur l'achat de l'équipement. La 4G fixe est concernée, comme l'accès à Internet par le satellite. Tous les détails et la liste des offres labélisées sont disponibles par ici.

      • Box 4G SFR aout 2019
      • Home 4G Orange aout 2019
      • 4G Box Bouygues Telecom aout 2019

Quelle offre choisir ? 

Pour résumer, si vous cherchez l'offre la moins chère en xDSL quitte à devoir changer au bout d'un an, la Freebox Crystal vous tend les bras à 9,99 euros par mois (24,99 euros ensuite), mais avec de nombreuses limitations .

TV en supplément, pas de VDSL ni de fibre. Pour 15 euros par mois, vous avez accès la télévision, au xDSL et à la fibre avec la Freebox Mini 4K (1 Gb/s) ou la box de SFR (400 Mb/s). Si vous avez besoin des appels vers les mobiles en plus d'un décodeur TV, vous pouvez passer sur Bbox Must à 17,99 euros par mois en fibre. 

Bouygues Telecom se démarque avec sa Bbox Ultym qui intègre de nombreuses options (LeKiosk, répéteur Wi-Fi et Bonus au choix) pour 22,99 (fibre) ou 24,99 (xDSL) euros par mois la première année. Free mise de son côté sur Netflix en incluant l'abonnement Essentiel à sa Freebox One (tout-en-un) à 29,99 euros par mois

Pour rappel, ces offres ne sont valables que la première année, il faudra donc penser à changer de FAI pour éviter une forte augmentation au-delà des douze premiers mois (le tarif peut doubler ou tripler). Vous pouvez également contacter votre FAI avant la date limite afin de tenter de négocier une prolongation de la remise ; un simple appel à l'approche de la date fatidique peut parfois vous aider à réaliser des économies substantielles.

Si vous ne souhaitez pas changer régulièrement de FAI, RED by SFR est fait pour vous puisque le tarif est valable sans limite de durée... ce qui ne veut pas dire que le FAI ne changera jamais d'avis : il peut augmenter ses tarifs à condition de prévenir ses clients, qui auront alors la possibilité de résilier sans frais. Sosh est également sans engagement à petit prix, mais plus cher en fibre la première année. 

Dans le haut de gamme, Free est le seul à proposer du 10G EPON (8 Gb/s dans la pratique) à 40 euros par mois sans télévision, ou 50 euros avec plusieurs bouquets TV/SVOD et un boîtier multimédia signé Devialet à acheter en supplément (480 euros tout de même). Si la partie TV et multimédia ne vous intéresse pas, la Delta S à 39,99 euros propose les mêmes débits, mais avec moins de services. Des offres sans concurrence si vous souhaitez profiter d'un débit supérieur à 1 Gb/s en téléchargement sur votre ordinateur ou de certaines options « geek ».

Domotique et télésurveillance sur Delta et Livebox

Enfin, sachez que le Server de la Freebox Delta dispose d'un hub domotique, d'une connexion Sigfox et d'une batterie de secours pour la centrale d'alarme. Il faut par contre acheter le pack sécurité à 59 euros pour en profiter pleinement. L’option intervention (avec Axa) est facturée 2 euros par mois, avec deux déplacements par an et un gardiennage de 24h maximum.

Orange a récemment lancé son service Maison Connectée pour gérer les objets connectés, mais uniquement pour clients Livebox Up. Via une mise à jour logicielle, la box prend en charge le protocole ULE, mais peu d'objets sont disponibles pour le moment. Il ne faut donc pas en attendre une solution domotique complète, mais plutôt une application regroupant vos objets... comme il en existe déjà de nombreuses sur le marché. 

Enfin, il y a également Maison protégée dès 19,99 euros par mois pendant un an, puis 25,99 euros (lire notre analyse), accessible à tous les clients disposant d'une Livebox 4 ou 5. Orange est donc largement plus cher que Free sur ce point, mais il faut bien comparer les conditions des deux offres afin de savoir laquelle correspond le mieux à vos besoins. 


chargement
Chargement des commentaires...