Maison Connectée et Protégée d'Orange : domotique pour la Livebox (ULE) et télésurveillance 24/7

Super, encore une « nouvelle » norme... 27
Accès libre
image dediée
FAI
Sébastien Gavois

Orange a officiellement lancé son service Maison Connectée qui permet à la Nouvelle Livebox de gérer des objets connectés via le protocole ULE. Le FAI propose également un service de télésurveillance avec intervention 24/7 même en cas d'absence : Maison Protégée. Décortiquons tout ça.

Orange vient de lancer deux nouveaux services indépendants : Maison Connectée et Protégée. Le premier est la nouvelle offre de domotique qui prend la relève de Homelive dont l'arrêt définitif est programmé pour le 31 juillet.

Après le « lancement réussi » d'Orange Bank...

Pour rappel, Stéphane Richard les avait annoncés à l'occasion du Show Hello de décembre dernier. Il en avait profité pour préciser que Homelive n'avait « pas très bien marché ». Jugée trop complexe par certains, elle laisse sa place à un service bien plus simple... peut-être même un peu trop.

Le second est une offre de télésurveillance en partenariat avec Groupama pour les clients fixe ou mobile du groupe. Elle comprend les capteurs et une centrale pour 25,99 ou 30,99 euros par mois suivant le type d'habitation, en lien avec un centre agréé de télésurveillance qui peut intervenir 24/7.

Heureusement, le ridicule ne tue pas : « Après un lancement réussi dans la banque, nous sommes très heureux de renforcer notre stratégie d’opérateur multiservices une nouvelle fois en lançant Maison Protégée et Maison Connectée », lâche Christian Bombrun, directeur divertissement et nouveaux usages d’Orange France, dans le communiqué de presse.

Mais il ne fait que reprendre à son compte la comparaison « enthousiaste » déjà faite par Stéphane Richard. Mais pour le moment, il semble difficile de parler d'une réussite pour Orange Bank, tant l'offre évolue lentement alors qu'elle souffre de manques importants face à la concurrence. Espérons que Maison Protégée/Connectée nous réservent mieux.

Ces deux offres étant désormais disponibles, nous pouvons le vérifier en nous plongeant dans les conditions générales d'abonnement de l'une et les caractéristiques techniques de l'autre.

...voici Maison Connectée avec la technologie ULE

Maison Connectée est un « service activable dans les offres Livebox ou Open (Play, Jet, Up) », avec une Nouvelle Livebox (alias Livebox 4) lancée en mai 2016. Comme promis par Stéphane Richard lors du Show Hello, il n'est donc pas nécessaire de changer de box ou d'acheter un équipement supplémentaire.

Une simple mise à jour du firmware de la Livebox suffit à en faire un « hub domotique ». La technologie utilisée par Orange est l'ULE (Ultra Low Energy), un dérivé du DECT (Digital Enhanced Cordless Telecommunications) pensé pour les téléphones sans fil. Ce n'est pas une surprise puisqu'Orange avait annoncé son adhésion à l'Alliance ULE en février.

ULE est une norme de l'European Telecommunications Standards Institute (ETSI) dévoilée il y a maintenant plus de six ans. Pensée pour les objets connectés, elle permet des échanges bidirectionnels. Comme le DECT, elle fonctionne sur la bande des 1 880 à 1 900 MHz.

L'ETSI explique que l'Ultra Low Energy « dispose de toutes les forces du DECT : pas d'interférence, pas de licence, sécurité, authentification, longue portée, parée pour Internet, etc. [...] Avec des parties matérielles et logicielles repensées, ULE est optimisé pour les applications à faibles consommations et débits de données ».

Cinq objets seulement, dont deux caméras

Pour le moment, le nombre d'objets connectés disponibles sur la boutique d'Orange est très faible : cinq seulement, de 15 à 250 euros. Dans le lot, il y a deux caméras IP Wi-Fi : la 360 Bosch (250 euros chez Orange206 euros chez Amazon) et la D-Link DCS-8000LH (60 euros chez Orange50 euros chez Amazon).

Viennent ensuite une prise connectée à 40 euros (3 680 W maximum), une ampoule Awox (16 millions de couleurs) à 25 euros et un détecteur d'ouverture de porte/fenêtre/tiroir à 15 euros. Tous trois exploitent la technologie ULE, mais fonctionnent « uniquement avec le service Maison Connectée ».

Bien évidemment, la gamme s'agrandira progressivement, notamment avec la prise en charge des produits Philips Hue (en juin selon le service client sur le Play Store) et Netatmo. D'autres objets connectés vendus sous marque Orange seront aussi proposés : caméras, détecteurs de mouvement et d’ouverture, etc.

Maison Connectée Orange

Les produits Hue et Netatmo arrivent

Lors du Show Hello, Stéphane Richard avait précisé qu'Orange sélectionnerait des produits triés sur le volet pour leur qualité, avec une « stricte exigence de sécurité ». Nous avons demandé des précisions sur ces critères, ainsi que sur une ouverture vers IFTTT ou d'autres services du genre, sans réponse pour l'instant. 

Une application Maison Connectée (Android et iOS) permet évidemment de gérer individuellement vos objets, mais aussi d'utiliser un des scénarios prédéfinis. Orange mise sur la simplicité d'utilisation en limitant volontairement les fonctionnalités avancées : impossible par exemple de créer des scénarios personnalisés.

Pour rappel, Free s'est également lancé dans la domotique avec sa Freebox Delta (lire notre analyse), avec une approche différente. Le fabricant a développé en interne un protocole ouvert avec le chiffrement des communications dès le départ. La box prend également en charge les protocoles RTS et IO Home Control de Somfy, en plus d'une connectivité Sigfox. 

Free propose également les assistants numériques Alexa et Ok Freebox sur sa box, alors que nous sommes toujours sans nouvelles de Djingo, qui doit pourtant être mis en vente au cours du printemps.

Maison Connectée Orange

Maison protégée : dès 25,99 euros par mois

Passons à Maison Protégée, une offre de Protectline, société fondée par Orange et Groupama. Elle s'adresse aux clients du groupe ayant au moins un abonnement fixe ou mobile chez Orange/Sosh. Il faut disposer également d'un abonnement Internet sur le fixe, peu importe le fournisseur d'accès.

Deux formules sans engagement sont proposées, avec les mêmes garanties et des frais de résiliation de 49 euros :

  • 25,99 euros par mois pour un appartement en étage
  • 30,99 euros par mois pour une maison ou un appartement en rez-de-chaussée

Pour justifier cette différence, Orange explique que le premier est « moins vulnérable aux cambriolages », tandis que le second « nécessite plus de capteurs ».  Il existe par contre plusieurs restrictions.

L'habitation ne doit pas avoir une superficie de plus de 150 m², doit se situer en France métropolitaine, il ne peut s'agir d'un local à usage professionnel et, enfin, la valeur des biens mobiliers ne doit pas dépasser les 100 000 euros. Rien n'est précisé concernant des dépendances et garages. Là encore, nous avons interrogé Orange, sans réponse pour l'instant. 

Orange maison protégée

Centrale, sirène et détecteurs en nombre « suffisant » inclus...

Une fois l'abonnement souscrit, « un technicien se déplacera chez vous pour installer le nombre de capteurs nécessaires et suffisants pour garantir la sécurité de votre logement. Le prix de l’abonnement ne changera pas, quel que soit le nombre de capteurs posés », explique la société.

L'alarme comprend une centrale reliée au centre de télésurveillance certifié APSAD, disponible 24/7. Elle dispose d'une carte SIM pour prendre le relai en cas de coupure de la connexion et d'une batterie de secours capable de tenir 24h.

Un clavier de commande avec sirène intégrée, deux badges et une télécommande pour activer/désactiver l'alarme sont livrés. Il est possible d'en commander d'autres : 1 euro par mois par badge, 2 euros par mois par télécommande. Plusieurs détecteurs seront installés suivant la configuration de la maison : mouvement avec prise de photos, infrarouge adapté à la présence d'animaux et ouverture de ports ou fenêtre.

Dans tous les cas, leur nombre dépend de la « quantité préconisée par l'installateur ».

Maison Protégée Orange

... sauf le détecteur de fumée, en option

Alors que le détecteur de fumée est obligatoire depuis mars 2015 – même si votre société d'assurance ne peut pas vous sanctionner si vous n'en avez pas installé  Orange a fait le choix de le proposer... en option pour 2,50 euros par mois et par détecteur. Bref, pour une famille avec trois enfants (et donc des badges supplémentaires) et des détecteurs de fumée, l'addition mensuelle peut rapidement s'envoler. 

Comme pour Maison Connectée, une application mobile permet d'activer/désactiver l'alarme à distance, de consulter l'historique des personnes l'ayant mise en marche ou arrêtée, et les photos prises par le détecteur de mouvement. Ces dernières ne sont enregistrées qu'en cas d'alerte, il n'est donc pas possible de suivre un flux en direct, et sont conservées pendant 30 jours sur les serveurs d'Orange.

Enfin, vous pouvez être prévenus via une notification lorsqu'une coupure de courant dure depuis plus de 30 minutes. Orange évoque la présence d'un « système de détection de brouillage et piratage », mais ne donne aucune information précise sur son fonctionnement. Là encore, nous n'avons pas été en mesure d'avoir des précisions.

Maison Protégée Orange

Le centre de télésurveillance peut regarder les photos en cas d'alerte

En cas d'intrusion détectée, la sirène se déclenche et vous êtes immédiatement informé. Vous, ou la personne habilitée de votre choix, pouvez immédiatement vérifier ce qu'il en est grâce aux photos prises par les détecteurs.

« Si vous ne prenez pas en charge l'alerte ou si nous n'arrivons pas à vous joindre (ni vous, ni aucun de vos proches), notre centre de télésurveillance prend le relais. Il s’assure qu’il s’agit d’une intrusion à partir des photos prises par le détecteur avant d’envoyer l'agent le plus proche de votre domicile et/ou les forces de l'ordre », précise Orange.

« Si besoin, un agent se rend sur place et vérifie les signes d'intrusion. Si elle est avérée, il reste sur place en attendant l’arrivée des forces de l’ordre et la re-sécurisation d'urgence des accès ». Orange « ne peut garantir à l’abonné un délai d’intervention » peut-on lire dans les conditions générales d'abonnement

Par contre, le montant des services de « gardiennage et/ou de ronde et/ou de réparation provisoire des issues du logement » supporté par Orange est limité à 800 euros par sinistre. Les nombres de déplacements et de sinistres maximum pris en charge dans le cadre de cet abonnement ne sont pas précisés. 

Des frais annexes peuvent être facturés :

  • Déplacement d’un agent de sécurité suite à un non-respect par l’abonné de ses obligations : 99 euros
  • Prestation d’assistance à domicile : 59 euros (changement de piles, installation détecteur de fumée, etc.)

Enfin, lors de la résiliation, Orange vous facturera 49 euros et vous devrez renvoyer l'ensemble du matériel, les frais de port étant à la charge de l'opérateur. En cas de non-restitution, une grille des tarifs applicables est disponible par ici.


chargement
Chargement des commentaires...