CES 2019 : pas de révolution dans les objets connectés, mais un foisonnement nécessaire

« Expérience totalement immersive » aux WC 12
image dediée
Crédits : f11photo/iStock
Obj. Connectés CES
Sébastien Gavois

Comme chaque année, le CES de Las Vegas était l'occasion de voir le monde des nouvelles technologies évoluer dans les grandes lignes. Mais aussi de nombreuses annonces dans le vaste monde des objets connectés. Voici un tour d'horizon des principales annonces, au-delà des habituels clichés.

Que retenir du CES de Las Vegas ? Chaque année, le problème est le même, tant le salon et ses sujets sont vastes, sans parler des conférences organisées en marge des stands et autres suites privées.

Savoir porter un regard sur le CES

Chacun peut voir ce qu'il veut dans un évènement aussi démesuré que le CES. Certains nous parlent de manière récurrente de « salon de l'auto », d'autres se désespérent devant les allées de drones et autres chinoiseries. Il faut savoir prendre du recul.

Ne pas s'arrêter aux trolls d'Apple, mais évoquer ses annonces de partenariats qui vont compter dans les mois à venir. Ne pas simplement constater qu'il y a de nouvelles TV 8K avec un contraste toujours plus élevé, mais regarder les tendances des technologies en matière de dalles. Ne pas juste compter les portables Max-Q mais voir la petite percée d'AMD ou les modifications en cours dans le format de nos PC, portables ou non. Intel y travaille d'ailleurs dur.

Le CES permet d'observer quelles technologies – parfois développées depuis des années – vont se généraliser à court terme. On peut ainsi constater que les constructeurs sont mûrs pour le Wi-Fi 6, les solutions Multi-Gig, le PCI Express 4.0, les HDD jusqu'à 16 To et les processeurs grand public jusqu'à 16 cœurs. Mais pas l'alimentation PoE jusqu'à 100 watts (802.3bt), encore peu présente cette année.

Le CES de Las Vegas est aussi l'un des plus grands rendez-vous des startups, avec son Eureka Park et de grandes sociétés qui viennent s'y faire mousser aux côtés de jeunes entrepreneurs.  Comme si cette seule proximité les rendait subitement plus innovantes.

Ce sont aussi des redites de constructeurs en manque d'inspiration, des produits un peu fous qui ne sortiront peut-être jamais (coucou les plieurs de linge), des objets connectés en pagaille et au milieu de tout cela quelques rares pépites. Se lamenter de ne pas en trouver dans les secteurs qui nous intéressent, ce serait oublier qu'elles naissent de ce foisonnement, de ces rencontres parfois improbables... dont voici notre bilan.

Objets connectés en folie, demandez le programme

Lisez la suite : 92 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...