Internet fixe et mobile : les plans de l'Arcep pour casser les murs de ses observatoires

Sortez les calendriers 4
image dediée
Crédits : kynny/iStock
FAI
Guénaël Pépin

L'Arcep vient de publier son observatoire de l'Internet fixe pour le troisième trimestre, marquant encore une progression de la fibre, au détriment de l'ADSL, ainsi qu'une carte des déploiements précises à l'adresse. Elle a surtout détaillé ses plans pour enrichir ses données, via le crowdsourcing et l'agrégation de données hétérogènes.

L'autorité de régulation des télécoms a tiré une salve de mesures hier. Au programme, l'observatoire du marché Internet fixe pour le troisième trimestre, une nouvelle version de sa carte des déploiements fibre (désormais précise à l'adresse), une mise à jour des cartes de couverture mobile (sur monreseaumobile.fr) et un « kit du régulateur » pour aider les collectivités locales à mesurer la qualité des réseaux mobiles.

Les promesses sont nombreuses et, pour certaines, datées. Le régulateur affiche encore sa logique d'appui sur les collectivités locales et les acteurs privés, qu'il compte responsabiliser par la pratique. Nous avons discuté des plans sur l'Internet fixe avec Guillaume Mellier, le directeur de l'accès fixe et des relations avec les collectivités de l'Arcep.

Plus de 4,3 millions d'abonnés à la fibre

Lisez la suite : 88 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...