E3 2018 : le grand récap' de toutes les annonces et vidéos

La guerre d'E3 a bien eu lieu 26
Accès libre
image dediée
Jeux video
Sébastien Gavois

Cette semaine, les yeux étaient tournés vers le salon E3 de Los Angeles. Les gros studios (Microsoft, Sony, Bethesda, Ubisoft...) et les autres étaient sur place pour dévoiler leurs nouveautés et évoquer le futur des jeux vidéo. Nous avons fait le tour des vidéos et des principales déclarations des uns et des autres, sur un secteur en pleine évolution.

Ce début juin, comme chaque année, l'Electronic Entertainment Expo (ou E3), ouvre ses portes quand le Computex ferme les siennes. Exit Taipei, et bonjour le Convention Center de Los Angles. Comme toujours, les premières conférences ont anticipé de quelques jours l'ouverture officielle du salon (12 au 14 juin). Electronic Arts à ouvert le bal, suivi par Microsoft, Bethesda, Square Enix, Ubisoft, Sony et Nintendo.

Nous avons compilé le gros des annonces du salon, les dizaines (voire centaines) de bandes-annonces regroupées dans plusieurs listes de lecture. Prêt pour un plongeon dans les jeux qui sortiront tout au long de l'année et début 2019 ?

Mais l'E3 est également l'occasion d'esquisser les tendances du jeu vidéo sur le long terme. Et cette année, un mot était sur toutes les lèvres ou presque : streaming. À l'instar de Sony avec son PlayStation Now, de NVIDIA avec GeForce Now ou de Shadow pour ne citer qu'eux, d'autres acteurs se lancent dans l'aventure (nous y reviendrons).

Anthem en février 2019, un DLC Battle Royale pour Battlefield V

Commençons par la conférence EA, mais avec un titre évoqué à la fin de la présentation (et déjà présenté l'an dernier) : Anthem. Il s'agit d'un « RPG d'action coopératif campé dans un nouveau monde rempli de mystères imaginés par BioWare »... un studio habitué aux univers avec des personnages forts, qui mise ici sur l'incarnation de protagonistes en armures génériquesAnthem sera disponible sur PC, Xbox One et PS4 le 22 février prochain. Les précommandes sont déjà ouvertes à partir de 59,99 euros. 

Lors d'une interview à VentureBeat, Casey Hudson de BioWare revient sur les romances dans le jeu : « Donc la question est de savoir s'il y aura des romances dans Anthem. Nous avons dit que non, mais la nuance à apporter, c'est que bien évidemment nous voulons des relations dans le jeu. C'est plus de l'action qu'une narration [...] Si les gens aiment vraiment un personnage et veulent passer plus de temps avec lui, avoir une relation avec lui, c'est dans les cartons pour l'avenir ».

De son côté, Mike Gamble parle des autres franchises du studio à Eurogamer : « [Anthem] n'est pas un shooter couloir en solo, ce n'est pas un jeu Mass Effect, ce n'est pas un jeu Dragon Age [...] Nous avons plusieurs projets en cours. Une équipe travaille sur Dragon Age en ce moment et Mass Effect n'est certainement pas mort ».

Enchainons avec l'autre gros morceau de la conférence EA : Battlefield V, déjà été annoncé il y a quelques semaines. L'action se déroule durant la Seconde Guerre mondiale et la principale nouveauté du salon (hors des cinématiques) concernait l'arrivée d'un mode battle royale (et ce ne sera pas le seul titre, loin de là), en plus du multijoueur et de la campagne solo.

Celui-ci ne sera pas intégré au lancement du jeu, le 19 octobre, affirme le directeur du design Daniel Berlin à VGR : il arrivera plus tard, sous la forme d'un DLC.

Command & Conquer sur smartphone, Sea of Solitude en 2019

Comme déjà évoqué dans notre briefCommand & Conquer revient sous la forme… d'un jeu pour smartphones. Les mécaniques restent les mêmes avec des combats 1 contre 1... en attendant un mode battle royale ? Les joueurs n'ont visiblement pas apprécié, puisque la vidéo récolte 43 000 pouces baissés pour 1 800 levés sur YouTube. Lors d'une interview accordée à Eurogamer, les développeurs de Redwood Studio ont exhorté les joueurs à « laisser une chance au jeu », puis à donner leur avis. Pour les intéressés, les préinscriptions sur Android et iOS sont ouvertes.

Sea of Solitude est le prochain titre du studio indépendant Jo-Mei Games, caution « indé » de la conférence : « Lorsque les humains se sentent trop seuls, ils se transforment en monstres. C'est ce qui est arrivé à Kay. Désormais, seuls les monstres peuvent lui rendre son apparence ». L'intrigue se dévoile un peu dans une bande-annonce digne d'un dessin animé japonais. Le jeu sera disponible début 2019.

FIFA 19, NFL 19 et NBA 19 arrivent, Unravel Two déjà disponible

Comme chaque année, les jeux de sport ont droit à une nouvelle itération : FIFA 19 (28 septembre), Madden NFL 19 (10 août) et NBA Live 19 (7 septembre). Bien évidemment, il était aussi question de la mise à jour gratuite FIFA 18 World Cup pour la Coupe du Monde de football qui se déroule en ce moment en Russie.

Nous pouvons également citer une nouvelle extension 4 Seasons pour les Sims 4. Disponible le 22 juin sur PC et Mac, elle permet, comme son nom l'indique, de jouer avec les différentes saisons. Pour ajouter de la météo dans la vie de vos Sims, il vous en coûtera 39,99 euros tout de même.

La conférence EA était également l'occasion de présenter son jeu d'aventure-plateforme Unravel Two. Ce titre est disponible dans la foulée pour 19,99 euros sur PS4, Xbox One et PC.

Origin Access Premier pour les regrouper tous

Enfin, dernière annonce et pas des moindres, deux abonnements Origin Access : Basic (il remplacera l'actuel Origin Access à 3,99 euros par mois) et Premier. Comme détaillé dans notre brief, ce dernier sera proposé durant l'été pour 14,99 euros par mois, ou 99,99 euros par an.

Il ouvrira un accès « complet et illimité » (au lieu de 10h seulement avec Access Basic) à plus d'une centaine de jeux sur PC, y compris des titres du fond de catalogue The Vault. Vous pourrez profiter des nouveautés cinq jours avant leur lancement et obtenir une réduction de 10 % sur vos achats dans le Store d'Origin. Durant la conférence, un service de streaming de jeux vidéo a été mentionné, mais avec peu de détails.

Microsoft : rachats, nouvelle Xbox, FastStart, streaming de jeux vidéo...

Passons maintenant à la conférence Microsoft. Il était notamment question du rachat de quatre studios : Compulsion Games (Contrast, We Happy Few), Ninja Theory (DmC: Devil May Cry, Disney Infinity 3.0), PlayGround Games (saga Forza Horizon) et Undead Labs (State of Decay). D'ailleurs, ce dernier studio profitait du salon pour affirmer que State of Decay 3 est en préparation, comme le rapporte JeuxVideo.com.

À la fin de la conférence, Phil Spencer (patron de la division Xbox chez Microsoft) lâche « une information » pas vraiment surprenante : son équipe est « profondément impliquée dans l'architecture de la prochaine Xbox »... Une déclaration aussi riche en révélations qu'un Xavier Niel parlant de la Freebox V7. Espérons pour Microsoft que l'attente sera moins longue.

Le responsable ne donnera aucune information supplémentaire sur les caractéristiques et le calendrier de cette nouvelle Xbox. Pendant ce temps, nous pouvons dire que Sony travaille certainement sur une nouvelle PlayStation, NVIDIA sur une nouvelle GeForce, AMD sur une nouvelle Radeon, etc.

Microsoft présente aussi une fonctionnalité FastStart permettant, selon ses dires, de lancer un jeu deux fois plus rapidement qu'avant. En utilisant du machine learning, le service télécharge en priorité les fichiers nécessaires au lancement du jeu. Le reste est récupéré dans un second temps.

Phil Spencer revient également sur une des tendances du moment : le streaming de jeu vidéo. Alors que des services comme GeForce Now, Shadow ou Blacknut sont en place depuis longtemps, le père de Windows compte aussi se lancer dans l'aventure : « Nos ingénieurs construisent un réseau de streaming de jeux vidéo pour profiter des jeux de console sur n'importe quel appareil ». Comme pour la nouvelle Xbox, aucune information supplémentaire n'a filtré.

Des suites comme s'il en pleuvait : Forza Horizon 4, Gears 5, Devil May Cry 5

Du côté des jeux, Microsoft présente Forza Horizon 4 : « Pour la première fois dans le domaine de la course, découvrez des saisons dynamiques dans un monde ouvert partagé. Découvrez de beaux paysages, collectionnez plus de 450 voitures et devenez une Superstar Horizon dans la Grande-Bretagne de l'époque ». Il sera disponible en exclusivité sur Xbox One et PC dès le 2 octobre. Les précommandes sont ouvertes à partir de 69,99 euros.

Passons ensuite à Gears 5, la suite de la saga Gears of War, sans le « of War ». Cette fois-ci, « la dépendance de l'humanité à l'égard de la technologie est devenue leur perte et les ennemis se rapprochent pour éliminer tous les survivants. En jouant Kait, revenez pour découvrir les origines du Locust, et combattez avec votre équipe pour protéger ce qui reste ». Là encore il s'agit d'une exclusivité Xbox One et PC, avec une disponibilité pour 2019.

Comme Command & Conquer, Gears arrivera sur mobile avec une version « POP » du jeu. Comme on peut s'en douter, les personnages prennent la forme de figurines POP. Le studio annonce également une version de stratégie au tour par tour de son titre, baptisée Gears Tactics (sur PC).

Devil May Cry reviendra pour un sixième opus (Devil May Cry 5), mais il faudra attendre le printemps de l'année prochaine. « Le diable que vous connaissez revient » explique le studio, sans plus de précision. Nous savons simplement que trois personnages seront jouables, mais leur identité reste à confirmer. Espérons que Dante sera au moins de la partie.

Citons également l'arrivée de The Division 2 le 15 mars prochain sur PC, Xbox One et PlayStation 4. À l'occasion de l'E3, une vidéo de plus de six minutes de gameplay a été mise en ligne afin de mesurer la qualité (théorique) des graphismes et des mécaniques du jeu.

50 jeux, 18 exclusivités et 15 premières mondiale chez Microsoft

La conférence Xbox était ensuite l'occasion de dévoiler des bandes-annonces pour de nombreux autres jeux. Ils sont une cinquantaine, dont 18 exclusivités. Le constructeur propose d'ailleurs un résumé vidéo en 3 minutes de sa conférence.

Parmi les titres marquants, notons Cyberpunk 2077, un projet de longue date de CD Projekt. En plus d'une vidéo promotionnelle pendant la conférence, les développeurs ont répondu aux questions d'Eurogamer. Le quest designer Patrick Mills explique qu'il ne s'agit pour l'instant que d'un jeu purement solo.

Le responsable justifie aussi le choix d'une vue subjective (FPS) pour le personnage : « nous pouvons faire des choses que nous serions incapables de faire avec une vue à la troisième personne. Je pense que ça va être vraiment sympa lorsque vous marcherez dans la ville et que vous regarderez en l’air. C’est quelque chose qui ne rend pas bien à la troisième personne ».

Notez que le studio a caché un message à la fin de la vidéo, lisible en la regardant image par image. JeuxVideo.com l'a traduit. Il revient sur le délai de développement du jeu : « dès que nous avons terminé le travail sur Blood and Wine, nous avons été en mesure de travailler à pleine puissance sur la préproduction de Cyberpunk 2077 [...], mais l'heure n'est pas encore à la confirmation de quoi que ce soit » concernant la date de sortie.

Pêle-mêle, citons quelques exclusivités sur Xbox One et PC : Crackdown 3 (février 2019), Halo InfiniteOri and the Will of the Wisps, des extensions Cursed Sails et Forsaken Shores pour le jeu Sea of Thieves (été 2018).

Pour le reste, il était question de Session (un jeu de skate issu d'une campagne Kickstarter attendue pour l'année prochaine), d'une nouvelle carte enneigée pour PlayerUnknown's Battlegrounds, d'un DLC The Delicious Last Course pour Cuphead (2019), de TUNIC (largement inspiré de Zelda), de la « démo » Captain Spirit dans l'univers de La vie est étrange en attendant le second opus du jeu (26 juin), de Jump Force (2019), de Shadow of the Tomb Raider (14 septembre), de We Happy Few (10 août), de NieR:Automata (26 juin), de Metro Exodus (22 février 2019), d'Astroneer (exploration spatiale), ou encore de Fallout 76 (voir plus bas).

Bethesda assure le show avec Fallout 76 et RAGE 2... 

C'était ensuite au tour de Bethesda de monter sur scène. Le studio a ouvert les hostilités avec Fallout 76, lui aussi déjà évoqué dans #LeBrief. L'action se déroule en Virginie-Occidentale, 25 ans après la guerre nucléaire. Principale nouveauté : un mode multijoueur coopératif en plus de la campagne solo.

Bonne nouvelle : les mods arriveront, mais dans un second temps, comme le confirme l'éditeur à PC Gamer : « Nous adorons les mods, et nous sommes engagés à 100% pour les inclure dans 76. Nous ne serons pas en mesure de le faire dès le lancement toutefois ». Le titre sera disponible le 14 novembre sur Xbox One, PS4 et PC. 

Continuons avec Rage 2, la suite directe de Rage, qui « vous plongera dans un monde où la société et l’ordre n’existent plus. Allez où vous voulez et faites tout exploser sur votre passage ». Le jeu, bien plus bariolé que le premier, exploite le moteur graphique Apex d'Avalanche (derrière Just Cause 4). Il faudra par contre attendre le printemps 2019 pour y jouer. Le titre est déjà en précommande à partir de 59,99 euros. Bethesda profitait aussi de l'E3 pour annoncer l'arrivée immédiate de Fallout Shelter sur PS4 et Switch, en plus de la Xbox One où il est déjà proposé depuis longtemps.

... sans oublier DOOM Eternal et deux jeux Wolfenstein, dont un en VR

Un nouvel épisode de DOOM baptisé Eternal est également promis, mais il faudra attendre la QuakeCon en août pour en apprendre davantage. C'était ensuite au tour de Wolfenstein: Youngblood de faire parler de lui, avec un mode collaboratif. L'action se déroule en 1980, 19 ans après Wolfenstein II: The New Colossus et il n'est pas question d'un, mais de deux Blazkowicz : les sœurs Jess et Soph. Elles sont à la recherche de leur père dans un Paris occupé par les nazis. 

Et il n'y avait finalement pas un, mais deux jeux sur la licence Wolfenstein. Le second est un titre en réalité virtuelle baptisé Cyberpilot. Cette fois-ci, vous êtes un hacker prenant possession des machines nazies (notamment le Panzerhund). Sortie prévue en 2019.

À l'occasion du salon, Bethesda permet de jouer gratuitement à Quake Champions, et ce, jusqu'au 17 juin. Ceux qui le téléchargeront et l'installeront durant cette période pourront continuer à en profiter par la suite.

Elder Scrolls partout, Skyrim sur... Amazon Alexa

Le studio a ensuite annoncé The Elder Scrolls VI, mais sans donner la moindre information supplémentaire, si ce n'est qu'il est en préproduction. Il était également question d'une extension Summerset pour The Elder Scrolls Online et de nouvelles cartes pour Elder Scrolls: Legends.

Vous en voulez encore ? Eh bien voici The Elder Scrolls Blades, un jeu pensé pour les smartphones (aussi prévu sur console), promis pour l'automne 2018. Peu d'information pour le moment sur ce free-to-play. Il est déjà possible de se préenregistrer sur Android et iOS.

Alors que la vidéo de Skyrim: Very Special Edition laisse croire à une parodie, ce n'est finalement pas (entièrement) le cas. Skyrim est bien disponible sur Alexa, l'assistant numérique d'Amazon et il faudra utiliser votre voix pour donner des instructions à votre joueur. On attend maintenant avec impatience la version pour les frigos connectés et les « pagers ».

Continuons avec le DLC Mooncrash pour Prey, vendu dès à présent pour 19,99 euros. Comme avec Wolfenstein, Bethesda mise sur la VR pour cette licence avec une autre extension baptisée Typhon Hunter. Enfin, il était question du mystérieux Starfield , une « épopée spatiale en cours de développement ». 

PlayStation : beaucoup de gameplay, notamment pour The Last of US Part II

Autre gros morceau à l'E3 : la conférence PlayStation de Sony, lancée par une vidéo de gameplay de The Last of Us Part II. Ellie, le seul personnage jouable du jeu, est évidemment au centre des attentions. Les développeurs promettent des améliorations sur de nombreux points par rapport au premier opus : IA, artisanat, mobilité, etc.

Le directeur créatif Neil Druckmann détaille le déroulement du jeu : « Avec cette démo, nous avons vraiment voulu montrer une dualité, avec une Ellie en paix au sein de cette communauté, qui a l'électricité, une ressemblance avec l'ancienne société. Elle est amoureuse de cette autre fille, elle n'a presque jamais été aussi heureuse. Et puis quelque chose se produit, qui lui enlève ce bonheur et l'embarque dans cette aventure. [...] Environ quatre ans se sont écoulés (depuis le premier jeu, NDLR). Ellie avait à peu près quinze ans lorsqu'ils sont arrivés à Jackson, maintenant elle en a 19 ». Le studio aurait écoulé plus de 17 millions de copies de The Last of Us.

C'est ensuite le tour de Ghost of Tsushima de se dévoiler dans une longue séance de gameplay. L'action se déroule en 1274 quand « le redoutable Empire mongol envahit l'île japonaise de Tsushima et massacre ses légendaires défenseurs samouraïs ». Vous jouerez le rôle de Jin Sakai, « l'un des derniers survivants d'un noble clan de samouraïs ». Les développeurs affirment à US Gamer que le titre aura évidemment un mode photo.

Continuons avec Death Stranding de Hideo Kojima (Metal Gear). Dans ce jeu d'exploration, le héros Sam Bridges doit traverser un monde métamorphosé pour espérer sauver l'humanité. On change de rythme avec Marvel’s Spider-Man, une exclusivité PS4. La bande-annonce est très animée et promet beaucoup d'action, dans un monde aux semblants ouverts. Il faudra attendre le 7 septembre pour voir si le titre tient ses promesses.

Spyro Reignited Trilogy faisait également parler de lui, là encore avec des scènes de gameplay. Il s'agit d'un remake de trois jeux : Spyro the DragonSpyro 2 : Gateway to Glimmer et Spyro : Year of the Dragon. Sortie prévue pour le 21 septembre. Pour les abonnés PlayStation Plus, Call of Duty Black Ops III est désormais disponible gratuitement.

Des licences « mythiques » : Call of Cthulhu, Walking Dead et... Stranger Things

Développé par Cyanide, Call of Cthulhu est un « RPG d’investigation », présenté comme une adaptation officielle du jeu de rôle papier Chaosium. Il vous propose de plonger dans l'univers de HP Lovecraft où les apparences sont trompeuses. Le titre sera disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Telltale revient avec The Walking Dead: The Final Season, prévue pour mi-août : « Clémentine, désormais une féroce et douée survivante, atteint le dernier chapitre de son voyage ». Les précommandes sont ouvertes, dès 21,59 euros. Toujours dans la même veine, le FPS coopératif Overkill's The Walking Dead sortira le 8 novembre.

Netflix et Telltale Games main dans la main

Sur Twitter, le studio dit également avoir signé un accord avec Netflix afin de développer un jeu Stranger Things sur console et PC ; mais pour les détails, on repassera. Le studio travaille aussi avec la plateforme pour apporter Minecraft: Story Mode sur Netflix dès cet automne.

Il s'agira d'un jeu interactif où l'on décide de ses choix via la télécommande. Ce n'est pas la première incursion du service de streaming dans le monde des jeux vidéo. En effet, L'Épopée du Chat Potée est déjà disponible avec le même principe. « Les jeux sont devenus de plus en plus cinématographiques, mais nous voyons [cette série] plus comme une forme de narration interactive proposée sur notre service », affirme Netflix.

Plusieurs titres pour PS VR

Enchainons avec Tetris Effect, « une toute nouvelle version du légendaire jeu de puzzle qui débarque cet automne sur PS4 (avec une prise en charge optionnelle de PS VR) ». Toujours dans la réalité virtuelle, Sony présentait le casse-tête Ghost Giant, Beat Saber (un Fruit Ninja des temps modernes), Déraciné, Trover Saves the Universe, Jupiter & Mars, Space Pirate Trainer, Moss et Table of Tales! The Crooked Crown.

Resident Evil 2 revient également dans un remake « entièrement reconstruit de zéro » selon Sony. Il sera disponible le 25 janvier prochain. Days Gone est encore un jeu de survie se déroulant dans un futur post apocalyptique et dont la sortie est prévue pour le 22 février. Dans Twin Mirror, Sam « se réveille dans sa chambre d'hôtel avec une chemise sanglante et aucun souvenir de son sort la nuit précédente, il se lance dans une enquête tordue pour trouver la vérité », et vous allez évidemment devoir l'aider.

Des bandes-annonces à gogo pour des dizaines de jeux

Passons à Control du studio Remedy Entertainment. Nous suivons les aventures de Jesse Faden qui, un flingue à la main et des pouvoirs télékinésiques à l'autre, mène une enquête des plus animées dans un vaste entrepôt aux perspectives en perpétuel mouvement. Citons également Destiny 2 : Renégats (4 septembre), Farming Simulator 19 (automne 2018), Team Sonic Racing (hiver 2018), Yakuza Kiwami 2 (28 août), Valkyria Chronicles 4 (pas de date), Dead or Alive 6 (début 2019), Nioh 2, etc.

Sony avait également quelques bandes-annonces de jeux déjà vus dans de précédentes conférences, notamment celle de Microsoft : Battlefield V, Anthem, Devil May Cry 5, Sea of Solitude, FIFA 19, NBA 19, Unraven Two, etc. La liste de lecture officielle de Sony compte pas moins de 72 vidéos à l'heure actuelle.

Sony précise qu'il planche sur un mode « New Game Plus » pour God of War. Il permettra donc de recommencer une partie en conservant son équipement. Pas de date pour l'instant.

Terminons ce tour avec sept nouveaux titres compatibles PlayLink. Pour rappel, ils peuvent exploiter votre smartphone comme accessoire pour la console (lire cette actualité) : Just Deal With It, ChimpartyWordHunters, UNOMelbits WorldTicket To Ride et Knowledge is Power: Decades. Ils sont détaillés dans ce billet de blog de Sony.

Bastons chez Nintendo : Super Smash Bros. Ultimate et Dragon Ball FighterZ

Chez Nintendo, le gros morceau était sans grande surprise Super Smash Bros. Ultimate, dont la sortie est prévue pour le 7 décembre. Dans cette nouvelle version, l'éditeur promet de nouveaux lieux et affirme que chaque personnage de la série (soit une soixantaine) sera présent, sans exception.

Si vous aimez les bastons, Dragon Ball FighterZ est aussi annoncé pour 2018. Et si vous préférez les combats de méchas, alors Daemon x Machina arrivera en 2019 pour vous servir.

Super Mario Party, Fortnite et Hollow Knight sur Switch

En octobre, Super Mario Party arrivera sur la Switch. Le jeu de plateau dispose évidemment de nouveaux petits jeux et accessoires pour les personnages. Comme nous l'avons déjà expliqué, Fortnite est également disponible sur la Switchsans le mode sauver le monde, mais avec du cross-play... sauf avec la PlayStation 4.

Cette limitation vient de Sony selon Epic Games. De son côté, Reggie Fils-Aimé (président de Nintendo of America) se contente d'expliquer que « ce que font nos concurrents est leur décision ». « Nous pensons que, à la fois pour les développeurs et pour les joueurs, le cross-play est dans le meilleur intérêt des jeux » ajoute-t-il néanmoins. Peu importe, Fortnite sur la Switch est déjà un succès avec 2 millions de téléchargements en moins de 24h. Dans le même genre, Paladins est également disponible sur la Switch depuis peu.

Nintendo évoquait aussi Pokémon : Let's Go, Pikachu et Pokémon : Let's Go, Évoli avec de longues séances de gameplay. Le titre pourra être joué avec la Poké Ball Plus, vendue en bundle avec les jeux ou seule. Sachez qu'elle sera indispensable pour jouer avec le légendaire Mew. Date de sortie : le 16 novembre.

Les amateurs de jeu de plateforme seront certainement ravis d'apprendre que Hollow Knight est désormais téléchargeable sur l'eShop de la Switch. Le fabricant en profite pour donner quelques dates plus ou moins précises pour d'autres titres : le 18 septembre pour Labyrinth of Refrain: Coven of Dusk Date, automne 2018 pour Freedom Planet, 7 août pour Overcooked! 2, début 2019 pour Fire Emblem Three Houses, 14 septembre pour Xenoblade Chronicles 2: Torna, etc. Enfin, mauvaise nouvelle pour les amateurs de Yoshi : le jeu est repoussé à 2019 sur la Switch.

Nintendo et les lootboxes, Minecraft Bedrock sur la Switch

Reggie Fils-Aimé s'est aussi exprimé sur la question des lootboxes auprès de Bloomberg. Il commence par rappeler que ce système n'a rien de nouveau et existe depuis des lustres : « Ce que nous croyons chez Nintendo, c'est qu'un mécanisme de jeu qui offre au consommateur quelque chose à acheter sans être sûr de son contenu peut être intéressant, tant que ce n'est pas la seule façon d'obtenir ces objets. Et c'est là que certains développeurs ont fait des erreurs ».

Enfin, Nintendo et Microsoft annoncent en cœur que la version unifiée de Minecraft arrivera sur la Switch le 21 juin prochain avec la mise à jour Bedrock. Elle permettra de profiter du cross-play entre la console de Nintendo et la Xbox One, les PC, les terminaux mobiles Android et iOS ainsi que les plateformes VR.

Square Enix : Lara, Reine des neiges, Behemoth, Raiponce... (vivement un cross-over)

C'est bien évidemment Lara Croft qui a ouvert le bal de la conférence Square Enix, avec une séance de gameplay de Shadow of the Tomb Raider (le titre était également à l'honneur chez Sony), dont la sortie est prévue pour le 14 septembre. Les précommandes sont ouvertes à partir de 49,99 euros.

Vient ensuite Kingdom Hearts III (janvier 2019, en retard sur le calendrier initial). Voici le pitch et les principales nouveautés : « Lancés dans une quête pour vaincre les ténèbres, Sora, Donald, et Dingo rencontrent des amis et des ennemis familiers au gré de leurs aventures dans divers mondes Pixar et Disney, y compris La Reine des neiges, Toy Story, Monstres et Cie, et Raiponce ! ». Certains regretteront surement que le titre ne sera pas doublé en français.

Autre gros titre de l'E3 : Just Cause 4 qui sortira le 4 décembre 2018. Le jeu dispose d'un nouveau moteur graphique Apex (comme Rage 2). Selon l'éditeur, il donne de bien meilleurs résultats, notamment sur la gestion de la météo. Les précommandes sont ouvertes à partir de 59,99 eurosDragon Quest XI : Les Combattants de la destinée arrivera le 4 septembre sur PC et PlayStation 4. Pour ce onzième opus, l'éditeur promet « une expérience complète comportant des personnages inédits ».

Continuons avec The Quiet Man : « une expérience cinématique narrative et immersive mariant à la perfection scènes réelles d'excellente qualité, images de synthèses réalistes, et phases de jeu d'action ». Pour les détails, il faudra attendre août 2018. Le jeu sera proposé sur PlayStation 4 et PC.

Square Enix présente aussi un cross-over entre Monster Hunter: World et Final Fantasy XIV. Le redoutable Behemoth du second débarquera dans le premier dès cet été, via une mise à jour gratuite. Le studio est également revenu sur Captain Spirit (la démo gratuite dans l'univers La vie est étrange).

Enfin, dernière annonce : Babylon's Fall (2019) sur PS4 et PC. Il faudra s'en contenter pour l'instant et d'un partenaire de choix pour ce titre : PlatinumGames (Nier: Automata, Bayonetta).

Pas de grosses surprises chez Ubisoft : AC, Juste Dance, For Honor, Trials...

Commençons avec quelques trivialités chez Ubisoft Just Dance 2019 débarquera le 25 octobre 2018, The Division 2 le 15 mars prochain, mais le titre avait déjà été présenté par Microsoft, et enfin l'extension Donkey Kong pour Mario + Rabbids Kingdom Battle le 26 juin.

Bien évidemment, Assassin's Creed était de la partie avec Odyssey. L'action se déroulera cette fois-ci au Vème siècle av. J.-C. Arrivée prévue pour le 5 octobre. Vous pourrez incarner un héros ou une héroïne (Alexios ou Kassandra) et il est question d'un nouveau mode de gestion des dialogues.

Comme le rapporte JeuxVideo.com, Melissa McCoubrey, narrative director, déclare que « si vous voulez être une femme et vivre quelque chose avec une autre femme, vous pouvez faire cela. Si vous voulez incarner un homme et draguer un autre homme, c'est possible aussi. Et vous pouvez également être un homme et avoir une aventure avec un homme et une femme [...] Nous ne vous forçons pas à faire quelque chose que vous ne souhaitez pas faire. Si vous êtes asexuel, vous n'avez pas à vous lancer là-dedans ».

Signalons des mises à jour à venir pour For Honor : Brèche. Deux équipes de quatre joueurs s'affrontent autour d'une forteresse. En octobre, ce sera au tour de Marching Fire : « une quatrième faction avec quatre nouveaux héros d'Extrême-Orient ainsi qu'un nouveau mode PvP, un mode PvE et bien plus encore ». La Starter Edition PC est fournie gratuitement, jusqu'au 18 juin.

Pour les amateurs de motos, Trials Rising se dévoile à l'E3. Il 'agit d'un nouvel opus dans la saga Trials avec des niveaux et des modes de jeu supplémentaires, dont le Tandem Bike. Il faudra attendre février 2019 pour que le titre arrive. Si vous êtes plutôt un pirate dans l'âme, Skull & Bones pourrait vous intéresser. Vous pourrez combattre avec votre bateau contre d'autres joueurs ou en mode collaboratif. Abordage en 2019.

Dans un univers sombre et en VR, Transference était présenté par Elijah Wood en personne. Le jeu, assez difficile à décrire, arrivera cet automne. Le 16 octobre sera la date de sortie pour Starlink : Battle for Atlas, avec Fox McCloud (Starfox) exclusivement sur la Switch. Il s'agit d'un jeu couplé avec un jouet NCF, un peu à la manière de Skylanders ou des Amiibo.

Ubisoft nous a également proposé une bande-annonce pour Beyond Good & Evil 2, sans donner de plus amples informations. Le studio avait déjà expliqué que les personnes intéressées pouvaient s'investir personnellement dans le développement du jeu en se rendant sur cette page. Il est précisé que « si votre travail est utilisé dans l'un des produits que nous livrons à Ubisoft, vous serez payé ».

Vient ensuite Space Junkies, un titre en réalité virtuelle pour HTC Vive et Oculus Rift dont la bêta ouvrira le 28 juillet. Puisqu'on parle de bêta, The Crew 2 sera jouable du 21 au 25 juin sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Enfin, pas de nouveautés pour Rainbow Six Siege, mais un documentaire Another Mindset en approche. 

Devolver toujours aussi déjanté avec trois jeux et... des Lootboxcoin !

D'autres studios ont également organisé des conférences plus modestes, mais pas forcément moins animées ni moins intéressantes. C'était par exemple le cas de Devolver Studio qui, cette année encore, a réussi à faire parler de lui avec un ton complètement décalé. Un exemple ? La crypto-monnaie « officiellement non officielle » de Devolver : la Lootboxcoin, en référence aux lootboxes dont sont (trop) friands certains studios.

Sur son site, l'éditeur propose une pièce de 2,5 pouces à 100 dollars pièce, déjà en rupture de stock. Elle « n'a aucune valeur réelle et ne doit en aucun cas être considérée comme une monnaie ou une monnaie de toute nature. Vous ne pouvez rien acheter avec elle » précise-t-il. Imaginez un peu, la crypto-monnaie est tellement sécurisée, que sa valeur n'est même pas connue assène la présentatrice lors de la conférence.

Passons ensuite aux jeux, en commençant par SCUM qui sera disponible en accès anticipé sur Steam dès le mois d'août. Dans ce jeu de survie, l'humour potache du studio est présent. Enchainons avec My Friend Pedro. Ce titre promet lui aussi d'être bourré d'action avec « un ballet violent sur l'amitié, l'imagination et la lutte d'un homme pour anéantir quiconque sur son chemin à la demande d'une banane sensible » ; bref rien de plus normal pour Devolver. Il sera disponible début 2019 sur Nintendo Switch et PC.

Enfin, Metal Chaos XD plaira très certainement à ceux qui aiment les combats de gros robots (méchas). Le titre ne semble pas du tout faire dans la délicatesse. Il sera disponible sur Xbox One, PlayStation 4 et PC cette année.

Et le reste...

Enfin, plusieurs annonces ont également été menées en dehors des conférences de l'E3. Bandai Namco est ainsi revenu sur Jump Force (déjà présenté durant la conférence Microsoft), un jeu de combat regroupant Dragon Ball, Naruto, DeathnoteOne Piece, etc. Il faudra attendre l'année prochaine pour lancer des combats sur PC, Xbox One et PlayStation 4.

Jouant sur la corde nostalgique des Tracks and Field, Konami dévoile Hyper Sports R pour la Nintendo Switch. DoubleFined ressort des vidéos pour Knights and Bikes inspiré des Goonies, et le jeu « agricole » Ooblets puisant une partie de son inspiration dans Pokémon et Animal Crossing.

Explosm Entertainment mélange battle royale et Cyanide & Happiness dans Rapture Rejects. Le studio Untitled Publisher en profitait pour annoncer ses trois premiers jeux : de l'action dans Overwhelm, du combat dans Bravery Network Online et de l'agriculture dans Morning Star.

Pêle-mêle, nous pouvons également citer The Sinking City de Frogware attendu pour le 21 mars 2019, SoulCalibur VI le 19 octobre, le jeu de survie Vigor de Bohemia Interactive, l'exploration du désert Sable, la sombre enquête Night Call de Raw Fury, le FPS Dying Light 2Sekiro : Shadows Die Twice à l'époque des samouraïs (collaboration entre From Software et Activision), Metal Wolf Chaos (encore des combats méchas), Anno 1800, le jeu d'action Ninjala pour la Switch, Maneater (vous incarnez un requin), Mavericks : Proving Grounds, un battle royale à 1 000 joueurs (rassurez-vous, c'est le dernier battle royale pour aujourd'hui) avec une bêta fermée déjà en place, etc.

L'E3 est aussi un prétexte pour faire vibrer la corde nostalgique des geeks (déjà largement soumise à la tentation ces derniers temps) avec la Neo Geo Mini. Elle prend la forme d'une petite borne d'arcade avec un écran de 3,5 pouces et un joystick comprenant quatre boutons. 40 jeux Neo Geo seront livrés avec la console, reste maintenant à connaitre son prix.

Cette fois encore, nous avons regroupé les bandes-annonces correspondantes dans la liste de lecture ci-dessous :

Le streaming, cette « star » invisible et pourtant bien présente à l'E3

Au-delà des jeux vidéo, une tendance forte se dégageait du salon : le streaming. Alors que Shadow est déjà bien implanté, d'autres sont encore en train de se chercher sur ce terrain.

C'est notamment le cas de NVIDIA avec son GeForce Now. Techniquement, le service fonctionne, mais le modèle économique reste encore à définir. En attendant de trouver la bonne solution, le service pour la SHIELD TV de NVIDIA devient gratuit, comme c'est déjà le cas de celui sur PC et Mac.

Cette année, Microsoft et Electronic Arts se lancent dans l'aventure... du bout des lèvres. Le premier se contente en effet de dire qu'il « construit un réseau de streaming », quand le second est légèrement plus loquace par l'intermédiaire de Ken Moss, son directeur technique, comme le rapporte Variety.

« Je crois vraiment que le streaming va révolutionner la façon dont les jeux sont vécus. Nous l'avons étudié, analysé et nous y travaillons depuis un certain temps maintenant, et ce futur est maintenant à nos portes. [...] La combinaison du streaming avec un abonnement peut vraiment transformer toute l'industrie du jeu vidéo. Nous avons vu cette transformation se produire dans d'autres formes de divertissement comme les films, la musique » ajoute le responsable.

Cette vision est également partagée par Yves Guillemot, le patron d'Ubisoft, comme le rapporte Gamekult : « Je pense que nous verrons encore une génération [de consoles], mais il y a de fortes chances que le hardware s'efface petit à petit. Avec le temps, je pense que le streaming va devenir plus accessible à de nombreux joueurs et qu'il ne sera plus nécessaire de posséder un gros matériel à la maison. Il y aura encore une génération de consoles et après ça, nous serons tous passés au streaming ».

Les promesses devraient certainement se multiplier au fils des mois à venir. Il se pourrait même que certaines annonces interviennent... assez rapidement.


chargement
Chargement des commentaires...