du 22 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

NVIDIA vient d'annoncer à ses clients qu'ils ne seraient plus facturés pour ce service, proposé depuis le lancement de la console sous Android TV.

L'email indique que GeForce Now évoluera dans les prochains mois pour justifier cette décision. Pour rappel, la version Mac/PC, actuellement en test, est déjà fournie gratuitement.

Bien entendu, cela ne concerne que le service d'abonnement, pas les titres vendus à l'unité. De plus, il nous a été confirmé qu'il ne serait plus possible de s'abonner pendant la transition.

GeForce Now gratuit sur SHIELD, en attente d'un nouveau modèle économique
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

« L'ARCEP n'a pas pour vocation de jouer aux associations de défense des consommateurs, ce n'est pas son rôle » a lâché le PDG de SFR, Alain Weill, lors d’une audition à la Commission des affaires économiques du Sénat, cité par Les Échos.

L’autorité des télécoms a ouvert une instruction contre l’opérateur sur la base des remontées de clients sur son service « J’alerte l’ARCEP ». SFR bat ses concurrents sur le mécontentement, entre autres à cause de facturations après une portabilité de numéro fixe vers un autre opérateur.

« Le régulateur des télécoms devrait davantage guider et encourager les opérateurs, or là, il nous rabaisse. La situation n'est certes pas idyllique, mais les informations de l'ARCEP ne correspondent pas à la réalité pour autant », pense l’opérateur, qui défend l’amélioration de ses indicateurs.

Copié dans le presse-papier !

Dans une nouvelle vidéo de la série Puits de Science, le centre national de la recherche scientifique tente de répondre à plusieurs questions.

« Pourquoi devons-nous tout mesurer ? Pourquoi redéfinir les unités ? À quoi sert la course à la précision ? ». Une philosophe historienne des sciences et une physicienne spécialisée de la métrologie apporteront des précisions.

Pour rappel, la 26e Conférence générale des poids et mesures (CGPM) de fin novembre a voté – à l'unanimité – quatre nouvelles définitions du Système international d’unités (SI), basées sur des constantes et la physique quantique.

Copié dans le presse-papier !

Le géant du Net le détenait depuis 2010 lorsqu'il avait racheté On2 Technologies (anciennement The Duck Corporation), explique The Verge. Pour le moteur de recherche DuckDuckGo qui mise sur le respect de la vie privée, c'était une source de confusion pour ses utilisateurs, car Duck.com redirigeait vers le moteur de recherche de Google.

Ce n'est plus le cas. Le transfert a été confirmé par le directeur général de DuckDuckGo, Gabriel Weinberg. Rien n'est par contre précisé sur les détails de cet accord, notamment s'il comprend un volet financier.

Copié dans le presse-papier !

Malgré ses qualités, la série PES peine toujours à s'élever au niveau de FIFA sur le plan commercial. Pour y remédier et venir tailler des croupières à son concurrent de toujours, Konami a lancé une version gratuite de son jeu phare, baptisée Pro Evolution Soccer 2019 Lite. Elle est disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Celle-ci repose sur un modèle free-to-play et propose aux joueurs de s'essayer à des matchs d'exhibition hors ligne, au mode entrainement, ou bien d'affronter le reste du monde en ligne via les modes PES League et myClub.

Ce dernier n'est autre que l'équivalent nippon de FIFA Ultimate Team. L'éditeur y vend des pochettes surprises contenant des joueurs, plus ou moins bons selon votre chance du moment. Ce mode de jeu rapportant à lui seul plus d'un demi milliard de dollars par an à Electronic Arts, on comprend aisément pourquoi Konami tente sa chance en ouvrant ce mode de jeu au plus grand nombre.

Copié dans le presse-papier !

Depuis plusieurs mois maintenant, le géant du Net intensifie son lobbying autour de ses principes sur l'intelligence artificielle. L'actuel PDG de Google avait ainsi publié un billet de blog en juin.

Il y détaillait les sept points de la charte maison : socialement bénéfique, pensé et testé pour la sécurité, responsable envers les gens, etc. Plus récemment, c'est d'équité dont il était question.

Lors d'une interview au Washington Post, il reconnaît que les inquiétudes autour de l'IA sont « très légitimes » et appelle les sociétés à se responsabiliser sur le sujet : « Je pense que la technologie doit réaliser qu'elle ne peut pas simplement la construire, puis la réparer. Je pense que ça ne marche pas ».

« Parfois, je crains que les gens sous-estiment l'ampleur des changements possibles à moyen et long terme, je pense que ces questions sont en réalité assez complexes », ajoute-t-il. Dans le même temps, les bénéfices peuvent être très importants.

« Réguler une technologie à ses débuts est difficile, mais je pense que les entreprises devraient s'autoréguler. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes efforcés d’énoncer un ensemble de principes d’IA. Nous n’avons peut-être pas tout compris, mais nous pensons qu’il était important de commencer un dialogue ».

En attendant un éventuel organe indépendant , Google promeut l'autorégulation et veut être un moteur de discussions sur ce thème. Il n'était pas question non plus de laisser trop de champ à Microsoft, qui s'est exprimé récemment sur un code de conduite pour la reconnaissance faciale.