#Flock est irresponsable

Mais comme c'est le week-end... 70
Accès libre
image dediée
Dessins
David Legrand

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq dessins en rebond sur nos articles.

Il faut faire attention à ce que l'on fait. Prenez le cas de cette employée licenciée pour le contenu de son ordinateur professionnel, mais aussi son attitude vis-à-vis des clients de son entreprise. Un problème, certes, mais ce n'est rien face à l'université d'Idaho qui a tout simplement perdu... du plutonium de qualité militaire.

De leur côté des experts s'inquiètent des choix de SpaceX concernant le remplissage du réservoir de ses fusées, effectué au dernier moment. Ce qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Un peu comme lorsqu'une voiture autonome repère un piéton mais aurait décidé de l'ignorer en raison de ses réglages logiciels.

Heureusement, certains prennent les devants. Ainsi, Iliad a décidé de présenter un code éthique et des règles concernant les lanceurs d'alerte. De quoi éviter de se retrouver mis en cause dans un reportage d'une émission telle que Cash Investigation, ou de protéger les salariés qui y dénonceraient des abus si jamais cela venait à arriver, sans doute.

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • Stocker films et photos perso sur son ordinateur professionnel peut conduire au licenciement
  • L'université d'Idaho a perdu… un gramme de plutonium de qualité militaire
  • Des experts s'inquiètent des lancements de SpaceX, qui pourraient être dangereux pour les astronautes
  • Iliad présente son code éthique et sa gestion des lanceurs d'alerte
  • Accident mortel Uber : la voiture aurait détecté mais ignoré le piéton, la société engage un ancien du NTSB

chargement
Chargement des commentaires...