Le long chemin de Kosc pour concurrencer Orange et SFR sur la fibre professionnelle

OVH contre OBS 9
image dediée
Crédits : kynny/iStock
FAI
Guénaël Pépin

Pour l'Arcep, Kosc est une des clés de la concurrence sur la fibre pour entreprises. Le consortium, soutenu par OVH, est en quête d'un nouvel investisseur pour soutenir ses premiers pas. Il s'attend à voir les grands opérateurs épaissir leur offre dans les prochains mois, alors qu'il a lui-même des difficultés avec SFR, dont son réseau dépend.

Pour le jeune consortium Kosc, la mission est énorme. Cofondé par l'hébergeur roubaisien OVH et soutenu par Bpifrance, il est chargé de remettre de la concurrence sur le marché de la fibre pour entreprises, aujourd'hui dominé par le duo Orange et SFR. Le 13 mars, la société a promis l'ouverture des commandes unitaires sur son réseau pour le 9 avril (PDF), plus de deux ans après son lancement officiel.

Le chemin jusqu'aux premières commandes a déjà été long. Fin 2015, la société a récupéré le réseau de dégroupage cuivre (DSL) de Completel, l'ancienne filiale « pro » de Numericable, venu s'ajouter à celui d'OVH. En complément, elle dépend de SFR pour l'armature de son réseau sur tout le pays. Enfin, l'entreprise a signé un large contrat avec Orange pour accéder à sa boucle locale fibre (FTTH), soit le dernier kilomètre jusqu'aux clients. En novembre, Kosc signait ses deux premiers opérateurs de détail en fibre, Lasotel et Leonix.

Kosc est la solution brandie par l'Arcep, le régulateur des télécoms, pour apporter de la concurrence sur la fibre pour entreprises. Cette dernière reste bien souvent un luxe. Les offres actuelles sont centrées sur le haut de gamme, avec de coûteuses lignes tirées pour chaque entreprise (FTTO). En mutualisant la fibre pour entreprises avec le réseau pour particuliers (FTTH), les coûts sont censés fondre et la couverture s'étendre. 

La société nous l'assure, elle se limite aux offres de gros, pas question d'entrer sur le marché de détail. Autrement dit, Kosc se charge de faire passer la lumière dans la fibre fournie par des opérateurs d'infrastructure (comme Orange), qu'elle revend ensuite à des opérateurs de détail... qui sont les seuls à avoir le contact avec le client final. Une longue chaine, sur un marché amené à devenir bien concurrentiel, qui n'effraie pas la jeune pousse.

Une plateforme en place...

Lisez la suite : 86 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...