#Flock se baigne dans l'ironie

Mais il y fait un peu froid 50
image dediée
Dessins
Par
le samedi 13 janvier 2018 à 13:37

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq dessins en rebond sur nos articles.

Ce monde est parfois plein d'ironie. Pensez, cela fait des années que les sites que vous visitez permettent à des tiers de surveiller vos moindres gestes, sans trop avoir de comptes à rendre. Désormais, nous avons décidé de vous permettre de faire de même, afin de vérifier ceux qui abusent ou pas de cette pratique. 

Dans le même temps, nous étions au CES, salon des nouvelles technologies par excellence. Mais voilà, un peu de pluie... et c'est le drame : rues et stands inondés, électricité coupée. Avant d'imaginer la ville du futur, peut-être pourrait-on rendre celle de 2018 un tant soit peu adaptée aux différentes conditions climatiques ?

Mais peut-être que certains sont trop occupés à tenter d'exploiter le moindre espace disponible pour y placer de la publicité. Celle-ci pourrait en effet bientôt se répandre de manière croissante sur nos trottoirs. 

Sur le terrain de l'information, on appréciera la possibilité de voir un droit d'accès aux données publiques inscrit dans la constitution (ainsi que la neutralité du net). Mais avec la décision de Facebook de ne plus mettre en avant les contenus de presse, ce qui fait largement réagir le secteur, comment les citoyens vont-ils en être informés ?

Alors que l'on en est encore à se demander comment taxer les grandes plateformes qui se moquent bien de toutes ces questions démocratiques, peut-être est-ce le moment de penser l'accès aux médias autrement...

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article. Le soutien de nos abonnés permet d'assurer le financement et l'indépendance de notre équipe de journalistes.

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...