du 12 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Facebook va favoriser les contenus des proches aux dépens de ceux des marques et des médias

Facebook est contesté ces derniers mois concernant son rôle dans la diffusion de fausses informations. Et malgré toute son ingénierie, aucune solution viable n'a été pour le moment trouvée. Investissement dans le Journalism Project, financement de certains titres de presse pour vérifier si les contenus sont faux ou non, rien ne semble permettre de parvenir à une situation plus convenable.

La nouvelle, attendue, est donc tombée : le service va afficher plus de contenus de la famille et des amis aux dépens de tout le reste, et notamment des contenus des éditeurs de presse. Dans un billet de blog qui reprend une déclaration de Mark Zuckerberg, Facebook présente bien entendu les choses à sa manière.

Ainsi, il s'agirait pour les utilisateurs de « mieux occuper leur temps » et de rester connectés ensemble. Pour cela, il faudrait laisser moins de place aux sociétés et aux médias. Effet de bord notable d'une telle décision : ces derniers devront plus souvent payer afin de pouvoir atteindre les utilisateurs dans leur flux principal. Un point qui avait déjà été soulevé lors d'un test effectué par le réseau social au détriment des pages et des médias dans certains pays.

L'équipe précise que les articles qui génèrent des réactions continueront d'être visibles naturellement, tout comme les vidéos en direct qui seraient plus de nature à créer de l'engagement. Ceux qui cherchent à tricher, notamment avec des pratiques de type « engagement bait » seront pénalisés, comme annoncé il y a quelques semaines.  

Une décision qui doit rappeler à tous ceux dont l'audience dépendait fortement du trafic envoyé par Facebook que ces situations ont toujours une fin, et qu'il faut avant tout se constituer une communauté sans dépendre de tiers pour éviter les déboires. Certains vont sans doute l'apprendre assez douloureusement dans les jours à venir.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que la nouvelle génération de puces Ryzen n'est pas attendue avant encore quelques mois, les premières fuites commencent à confirmer les caractéristiques de certains modèles.

Ce serait le cas du Ryzen 5 2600 si l'on en croit cette fiche des résultats de SiSoftware, qui évoque un modèle ZD2600BBM68AF_38/34_Y avec 6 cœurs, 12 threads, une fréquence nominale de 3,4 GHz, un cache L2 de 6x 512 ko et un cache L3 de 2x 8 Mo.

Difficile de spéculer sur ses performances pour le moment, puisque l'on ne sait pas s'il s'agit d'un modèle définitif ou non. AMD a indiqué que sa nouvelle génération devrait notamment apporter des fréquences de fonctionnement plus élevées.

On devrait en apprendre un peu plus dans les semaines à venir, le lancement étant attendu pour le second trimestre.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir été repoussé, le titre arrivera finalement dans un peu plus d'un mois. La Definitive Edition du premier Age of Empires sortira donc le 20 février pour les PC sous Windows 10 (et uniquement cette version).

Accessible à travers le Store, ce jeu en version « dépoussiérée » proposera un support des hautes définitions, une interface revue, des graphismes légèrement améliorés ou encore un pathfinding amélioré.

Toute la partie réseau a bien entendu été remaniée pour faciliter les parties en ligne. Il en coûtera néanmoins 19,99 euros aux intéressés. La précommande sur le Store est déjà proposée depuis un petit moment.

Dans son tweet d'annonce, Microsoft en profite pour signaler l'arrivée d'une bêta fermée permettant de tester le mode multijoueur. Démarrant le 29 janvier, elle nécessite une inscription.

Copié dans le presse-papier !

La plateforme de streaming tire un trait sur I Love Dick, One Mississippi et Jean-Claude Van Johnson (alors que cette dernière n'a qu'un mois). C'est du moins ce que rapportent Variety et Deadline citant des sources proches du dossier.

Toujours selon nos confrères, ces annulations seraient la partie visible d'un changement en profondeur dans la stratégie d'Amazon Video.

La plateforme souhaiterait s'orienter vers des séries plus grand public avec de fortes audiences (au détriment de productions indépendantes et plus confidentielles)… et ainsi venir jouer sur les plates-bandes de Netflix ?  

Copié dans le presse-papier !

Depuis maintenant quelques années, les Français de Ledger font parler de leurs produits pensés pour assurer la sécurité des transactions exploitant de la crypto-monnaie. Misant sur des solutions open source et un écosystème qui se veut ouvert, ils proposent notamment la clé Nano S dont nous vous parlions l'année dernière.

Outre ses capacités « crypto », elle supporte des fonctionnalités annexes comme l'U2F, OpenPGP ou encore Windows Hello. Mais avec le succès des crypto-monnaies, c'est bien ces dernières qui ont fait le succès de la société, passant de quelques dizaines de milliers d'unités vendues en 2016 à plus d'un million en 2017, comme elle nous l'a confirmé au CES.

Elle nous avait aussi précisé être en train d'effectuer une levée de fonds, sans pouvoir nous en communiquer les détails. Cela n'aura pas tardé puisque l'on apprend aujourd'hui qu'elle est de 61 millions d'euros (series B), effectuée auprès de Draper Esprit/Venture Network, FirstMark Capital, Cathay Capital et Korelya Capital.

Eric Larchevêque, PDG de Ledger, explique que « ces fonds seront utilisés pour continuer à investir de manière significative dans la R&D, tout en développant nos opérations et en déployant nos équipes à l'échelle mondiale ».

Copié dans le presse-papier !

Le calendrier est large et l'enjeu ambitieux. Dag Falk-Petersen, le PDG d'Avinor, la société en charge d'exploiter la plupart des aéroports du pays, l'affirme : « d'ici 2040, tout le trafic aérien en Norvège sera électrique », comme le rapporte l'AFP.

Il ajoute qu'il a « l’ambition d’être le premier au monde » à électrifier le transport aérien. « Nous estimons que tous les vols d’une durée de jusqu’à 1,5 heure peuvent être couverts par des avions totalement électriques » ajoute-t-il.