Cookies (tiers), traceurs, fingerprint et compagnie : comment ça marche ?

Très bien, malheureusement 34
image dediée
Crédits : Bumbasor/iStock
Web
Par
le jeudi 11 janvier 2018 à 08:30
David Legrand

La question du pistage des internautes est sur le devant de la scène depuis des années. Si l'on pense assez rapidement aux géants du web, il est aussi opéré par de nombreux acteurs de toutes tailles, via des solutions techniques variées. Voici nos explications, pour vous permettre de mieux vous protéger.

Lorsque l'on parle de pistage en ligne, certains mots reviennent souvent : cookies (tiers), traceurs ou même les fameuses empreintes (fingerprint). Ainsi, il suffirait de les interdire ou de les bloquer pour en être débarrassé et ne plus être suivi par une multitude de services à des fins de profilage, publicitaire ou non.

Mais comme toujours, la pratique est un peu plus complexe. Ces différents outils ne sont que des solutions techniques utilisables par les développeurs. Ils peuvent être exploités à des fins tout à fait légitimes... ou pour alimenter l'ogre Big Data sans votre consentement (qui doit pourtant être renouvelé tous les 13 mois selon la loi en vigueur, précise la CNIL).

Pour mieux se protéger, il faut d'abord comprendre ce dont il est réellement question. Voici donc un petit récapitulatif pour y voir plus clair, avec des exemples et guides pratiques.

Notre dossier sur le pistage des internautes en ligne :

Un cookie, c'est quoi, comment voir leur contenu ?

Lisez la suite : 94 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...