du 15 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Pour la deuxième fois en un mois, Criteo a publié de nouvelles prévisions trimestrielles. En raison des nouvelles pratiques d'Apple en matière de tracking publicitaire, l'entreprise s'attend en 2018 à une chute d'environ 22 % de ses revenus.

Pour rappel, iOS a introduit un mécanisme de protection des données de ses utilisateurs dans iOS 11 (voir notre analyse), limitant la portée de la collecte par des sociétés comme Criteo, sans contact direct avec les internautes. 

« Plus tôt dans le mois, Apple a lancé [...] iOS 11.2, qui désactive la solution mises en place par certaines sociétés du secteur publicitaire, dont Criteo, pour toucher les utilisateurs de Safari » précise la société qui dit travailler désormais à une solution à long terme respectant les intérêts des utilisateurs d'Apple, les éditeurs et les annonceurs. 

Réaction immédiate des marchés : le cours de l'action Criteo a perdu 22,75 % de sa valeur lors de la dernière séance à Wall Street. Depuis le 1er janvier 2017, l'entreprise a ainsi vu 42 % de sa capitalisation boursière s'envoler.  

Publicité : Criteo s'effondre en Bourse, pénalisé par les règles d'Apple sur le tracking
chargement Chargement des commentaires...