Le refus de priorité aux piétons bientôt verbalisable « à la volée » par caméra

Attention si vous n'êtes passages... 225
image dediée
Crédits : iStock/marcoventuriniautieri
Loi
Par
le vendredi 12 janvier 2018 à 17:04
Xavier Berne

Le gouvernement prévoit d'étendre la liste des infractions pouvant être verbalisées à distance sans interpellation, par le biais de caméras (ou même par certains radars automatiques), aux refus de céder le passage aux piétons. La réforme devrait intervenir dès 2018.

Aux yeux de l’exécutif, la hausse de la mortalité des piétons (+19 % entre 2015 et 2016) et le « vieillissement programmé » de la population française « imposent des mesures fortes ». Outre une « adaptation des infrastructures routières » – passages piétons en tête, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé mardi 9 janvier qu’il souhaitait « rendre possible la constatation sans interception, notamment par vidéo-verbalisation, des infractions liées au non-respect des règles de priorité pour les piétons ».

Une infraction passible de 135 euros d’amende et d’un retrait de quatre points

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...