Bouygues Telecom intègre LeKiosk en illimité dans certaines offres fixes et mobiles

Il est des nôÔôtres 18
En bref
image dediée
Crédits : LeKiosk
FAI
Guénaël Pépin

Dès le 29 mai, Bouygues Telecom proposera un millier de titres en accès illimité à la majorité de ses clients. Une pratique de plus en plus courante chez les opérateurs et autres fournisseurs de contenus. Ici, c'est LeKiosk qui a été choisi comme partenaire de l'opération.

Au tour de Bouygues Telecom d'intégrer un accès illimité à de la presse à certaines de ses offres télécom. L'opérateur annonce un partenariat avec LeKiosk, qui doit proposer 1 000 titres nationaux et internationaux à la majorité de ses clients, dès la semaine prochaine (voir notre analyse). La liste exacte doit être communiquée d'ici là, il n'est donc pas encore dit que l'ensemble des éditeurs présents sur le service acceptent bien d'être inclus.

Rattraper SFR Presse

Devront être éligibles les clients des offres fixes Bbox Miami, Bbox en zone non dégroupée et Bbox Sensation Très Haut Débit (câble et fibre). Sur mobile, sont officiellement concernés les clients actuels avec un volume de données d'au moins 5 Go mensuels et les futurs clients à 20 Go ou plus. Les abonnés B&You sont bien inclus.

Le groupe Bouygues suit le mouvement impulsé l'an dernier par SFR, via son offre SFR Presse Celle-ci compte 80 titres, dont ceux d'Altice Media, permettant au groupe d'augmenter son revenu hors taxe en appliquant une remise spécifique, avec un jeu de TVA. Le service est aussi proposé indépendamment des offres télécoms, comme ses services de vidéo à la demande par abonnement (SFR Play) et de chaines sportives (SFR Sport), dans lequel le groupe investit lourdement.

Des partenariats à foison

Pour sa part, Orange propose déjà les « samedis de la presse », avec ePresse. Cette offre permet de télécharger trois titres de presse chaque samedi, directement via l'application du kiosque. Ce n'est pas le premier partenariat entre les deux sociétés, l'opérateur ayant déjà proposé six mois de réduction sur ePresse en juillet 2015.

En avril dernier, LeKiosk signait pour sa part avec le groupe Canal pour proposer une partie de son catalogue via l'application myCanal. Pour le service, l'intérêt direct est de toucher une cible qu'elle estime propre à consommer ses services, voire aller plus loin que ce qui est proposé dans le cadre du partenariat. 

Il nous expliquait d'ailleurs que cette intégration avec des opérateurs et acteurs over-the-top est l'une des clés de son développement. Pour ces derniers, il s'agit en général d'améliorer la rétention client... ce qui risque de se compliquer si tout le monde finit par proposer la même chose. Dans tous les cas, on notera que c'est ici la presse papier qui est « favorisée », puisqu'aucun de ces partenariats ne concerne un accès en ligne, et encore moins avec des pure players.

Les conditions exactes du partenariat entre Bouygues et LeKiosk, notamment en matière de TVA, ne sont pas encore connues. Contactées, les deux entreprises n'étaient pas joignables ce matin.


chargement
Chargement des commentaires...