Le plan de l’Europe pour « prendre son destin économique et industriel en main »

Prends, prends, prends-toi en main, c'est ton destin
Tech 2 min
Le plan de l’Europe pour « prendre son destin économique et industriel en main »
Crédits : imaginima/iStock

Thierry Breton détaille les grandes lignes du plan de la Commission pour faire en sorte que l'Europe puisse « prendre son destin économique et industriel en main ». Les enjeux sont nombreux : énergies, batteries, cloud, semi-conducteurs, approvisionnement en matière première…

Lors de son discours à la conférence « Une industrie plus forte pour une Europe plus autonome », Thierry Breton, commissaire européen chargé du marché intérieur, de la politique industrielle, du tourisme, du numérique, de l'audiovisuel, de la défense et de l'espace, rappelle que la donne a radicalement changé suite à la pandémie :

« Jusqu'à récemment, certains croyaient dur comme fer que dans la globalisation et la mondialisation les chaînes d'approvisionnement mondiales étaient pérennes et nous garantiraient une sécurité d'approvisionnement en toutes circonstances. Ce crédo s'est fracassé sur la nouvelle réalité qui s'impose désormais à nous ».

L‘Europe prise en étau entre les États-Unis et la Chine

Il donne deux exemples, de part et d’autre du globe pour ne pas faire de jaloux : « la réalité du "China First" pour les masques » et l’« "America First" pour les vaccins ». « Qui aurait cru que même nos partenaires américains empêcheraient nos propres entreprises européennes d'accéder aux éléments essentiels qu'elles produisaient elles-mêmes sur le territoire américain et dont elles avaient besoin pour la fabrication de vaccins en Europe », explique-t-il.

On peut également ajouter la pénurie de semi-conducteurs « avec des conséquences très concrètes sur notre économie et sur l'emploi » (sans parler des tarifs et de la disponibilité des produits), la crise énergétique avec de fortes hausses des prix du gaz et de l’électricité, la dépendance sur les matières premières critiques (lithium ou graphite synthétique pour les batteries par exemple), etc. Nous revenons d’ailleurs en détail sur ce dernier point dans notre magazine #3.  

La leçon fut brutale, mais « nous avons maintenant une bonne compréhension des domaines dans lesquels nous devons réduire nos dépendances stratégiques et accroître notre capacité industrielle ». Thierry Breton détaille comment l'Europe va « prendre son destin en main ». Plusieurs piliers de l’économie s’entrechoquent : souveraineté, résilience et autonomie. 

Le plan pour hisser l’Europe au niveau mondial

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !