Shadow recrute et organise sa migration vers les nouveaux tarifs

Cap sur les nouvelles offres !
Economie 7 min
Shadow recrute et organise sa migration vers les nouveaux tarifs

Hier, Shadow contactait ses clients pour leur demander de faire un choix à l'approche des nouveaux tarifs. Ceux disposant d'un engagement annuel devront faire de même début juillet. Dans le même temps, l'équipe cherche à se renforcer pour préparer la suite et pallier les départs.

Peu après la reprise de Blade par HubiC, Octave Klaba avait annoncé chercher 20 à 30 personnes immédiatement. La liste des embauches promise pour la mi-mai avait néanmoins tardé à apparaître. Elles nous avaient ensuite été promises pour début juin, sans que rien ne soit mis en ligne.

Il faut dire que ces dernières semaines, l'équipe a dû faire face à de nombreux départs qui prendront forme cet été, certains publics, d'autres non. En plus de ceux étant intervenus pendant la procédure de redressement judiciaire. Il fallait donc sans doute que le patron d'HubiC, Eric Sèle, et ses équipes s'organisent pour définir les priorités.

C'est désormais chose faite, et c'est finalement une liste d'une dizaine de postes qui a été mise en ligne.

Shadow PC Cloud
L'équipe de Shadow, aux débuts de Blade

Experts en stockage et nouveaux managers

L'équipe cherche ainsi trois experts en stockage, qui seront sans doute chargés de mettre en place cette partie que l'on sait délicate pour un service comme Shadow. Les technologies évoquées dans l'annonce sont ZFS, CEPH et Open CAS, avec iSCSI et NVMeoF du côté des protocoles. Une maitrise de Linux/FreeBSD est bien entendu demandée, avec les outils de base du déploiement (Bash, Python, Ansible, iPXE).

Plusieurs recrutements sont également ouverts dans l'équipe produit. Outre les deux directeurs B2B (Bruno Pennes) et B2C (Yannis Weinbach), un chef produit avec au moins 8 ans d'expérience est recherché. Il aura sous ses ordres huit personnes dont deux nouveaux responsables. L'un en charge de l'offre grand public, l'autre de celle à destination des entreprises. Ils devront respectivement justifier d'une expérience d'au moins 2 et 5 ans. 

On note d'ailleurs que certains éléments diffèrent d'une annonce à l'autre. Parfois le « package » est précisé (Tickets restaurant, mutuel Alan, locaux avec cuisine, etc.). Parfois non. Le « PM » B2B doit savoir « travailler sur des deadlines serrées et gérer tes priorités » mais pas celui du B2C. Pour ce dernier, mais pas les autres, il est par contre exigé qu'il maîtrise l'anglais (lu, parlé). Un product designer est également recherché.

Les autres postes ouverts sont dans les équipes marketing (Directeur artistique, Community manager US/UK) ou au service client (Paris pour les clients France et Allemagne, ainsi que San Francisco). Un comptable fournisseurs est également recherché pour un CDD d'au moins six mois.

Ces derniers jours, Octave Klaba a d'ailleurs communiqué un peu plus sur l'organisation interne, pour vanter le défi technique derrière un produit comme Shadow. Il a également dit « aimer beaucoup l'ambiance qui émerge » à l'occasion d'un « all-hands », la réunion globale d'équipe où ont été annoncés les recrutements à venir.

Elle était « sous forme du "rapport d’étonnement". Après 6 semaines et >60 rdv 1:1, une petite pause de 1h, avec toute l’équipe tech, pour parler de valeurs, de la vision, de décisions prises et à prendre dans la tech ».

D'autres recrutements en approche

D'autres annonces devraient s'ajouter à cette liste sous peu, pour un développeur Android senior, un DSI, un responsable du service client US, du développement du renderer et un « CTO/VP Engineering P.U. Shadow », qui devra sans doute seconder Octave Klaba.

Pour rappel, celui-ci avait accepté le poste de CTO, aucun recrutement externe ne pouvant être fait à ce poste sans que ce soit proposé auparavant à Jean Baptiste Kempf, seul licencié dans le cadre de la procédure de reprise. 

Comme une sorte d'hommage à Blade et comme il est de coutume dans de nombreuses startups, la procédure de recrutement nécessite de passer par de nombreuses étapes et entretiens, entre 5 et 7 en général. Il y a bien entendu différents responsables qui auront à interagir avec le poste puis au moins l'un des membres de l'équipe dirigeante, parfois Octave Klaba pour les postes les plus sensibles d'un point de vue technique. 

C'est Charlotte Guedj qui est systématiquement chargée du premier. Elle a en effet été nommée Talent Acquisition Specialist en mai, dans le cadre d'une mission d'externalisation du recrutement (RPO).

Du rififi dans le cloud français

Elle s'est déjà fait remarquer, notamment par Yann Lechelle de Scaleway, qui est venu reprocher sur Twitter à Octave Klaba des tentatives de débauchage dans son équipe. Il s'est ainsi « offusqué de ne pas avoir reçu de sollicitation de débauchage de Charlotte — toute mon équipe ayant eu l’honneur. Pourtant nous avons signé un engagement de non débauchage auprès de Maitre El Baze réciprocité ou…? ». 

Il fait ici référence à l'administrateur judiciaire qui était en charge de la procédure de redressement puis de reprise de Blade. Octave Klaba a répondu qu'il y avait deux raisons à cela : « il y a 2 ans, tu m’as déjà dit que Shadow ne t’intéressait pas [et] j’ai déjà Eric, un (top) CEO chez Shadow_France donc à priori peu de chance que Charlotte te contacte ;) Je te passerai le contact d’Eric. Vous ferez connaissance et + si nécessaire ».

Une passe d'armes qui ravive de vieilles blessures entre OVHcloud et Scaleway, deux sociétés assez proches dans leurs activités, où les talents vont et viennent, ce qui a parfois créé des tensions des deux côtés par le passé.

Suite à une remarque évoquant le fait que les clauses dites « anti-poaching » (la chasse active aux talents des concurrents) n'étaient pas une bonne chose, Léchelle a précisé qu'« il s'agissait d'un pré-requis de l'administrateur judiciaire lors de la procédure collective Shadow. En gros, pour présenter un dossier, il y a des règles dont celle-là pour protéger l'entreprise en redressement. Mais pas de protection dans l'autre sens... ».

Octave Klaba indique de son côté : « durant la procédure, tu as eu l’accès à la liste des employés, noms, prénoms, poste, salaire, organigramme, etc. donc tu as eu des clauses. Normal. Tu n’as rien communiqué sur ta boite, donc tu n’as pas eu de clauses. Normal. Je ne voie pas d’injustice, que de la désinformation. »

La transition vers les nouveaux tarifs commence

La journée était chargée pour Shadow, qui a dans le même temps envoyé ses premières salves d'emails aux clients pour les informer de la mise en place effective des changements tarifaires annoncés le mois dernier. La société s'est d'ailleurs un peu emmêlé les pinceaux, envoyant la version pour les abonnés annuels à plusieurs abonnés mensuels, s'excusant ensuite de l'erreur dans une seconde communication. 

Ceux déjà sur une offre sans engagement doivent ainsi accepter de passer au nouveau tarif avant le prochain renouvellement de leur contrat. Sinon, il prendra fin. « Cette décision est définitive et entraînera la création d’un nouveau contrat » précise l'équipe dans l'email, invitant les personnes concernées à lire sa FAQ.

Ceux sur une offre annuelle devront eux aussi choisir s'ils acceptent ou non les nouvelles conditions. Les détails de ce qui les attend leur seront communiqués dans un prochain email, qui sera envoyé début juillet. Il faudra alors voir combien auront accepté de suivre la nouvelle équipe dans son aventure.

Shadow pourra alors proposer les machines de ceux ayant refusé les nouveaux tarifs ou étant déjà partis aux clients sur liste d'attente. Le gros du travail consistera alors à finir de définir les nouvelles offres d'un point de vue technique et commercial, ainsi que le plan marketing de « reconquête ». Des étapes qui vont prendre du temps, notamment du fait des recrutements. On devrait en savoir plus sur le sujet d'ici la fin de l'année.

Pour rappel, Octave Klaba vise la rentabilité d'ici début 2023.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !