Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Michel Paulin quitte la tête de SFR Télécom

Un Sopaulin pour essuyer vos larmes
Internet 2 min
Michel Paulin quitte la tête de SFR Télécom
Crédits : Guénaël Pépin (CC-BY-SA 4.0)

Le directeur général délégué de SFR, Michel Paulin, s'en va. Michel Combes doit poursuivre la restructuration de l'entreprise, dont l'intégration des activités médias. Les raisons exactes de ce départ ne sont pas connues, la société évoquant simplement une « décision » du responsable.

Devenu directeur général de SFR Télécom en janvier 2016, Michel Paulin dit au revoir à l'entreprise. L'opérateur vient d'annoncer le départ du directeur général délégué aux télécoms, laissant la main au PDG Michel Combes. Selon le groupe, Paulin se retire pour des « raisons personnelles », qui évitent de préciser les causes concrètes de ce « choix ».

 « J'ai décidé, d'un commun accord avec Patrick [Drahi], Armando [Pereira], Michel [Combes] et Alain [Weill], de quitter le Groupe Altice » se contente-t-il d'affirmer dans un message aux employés que nous avons consulté. « J'ai toute confiance dans chacun d'entre vous, dans SFR, dans Altice et dans ses fondateurs pour poursuivre le chemin de la croissance » ajoute-t-il.

Restructuration du groupe

Pendant plus d'un an, Michel Paulin a été l'un des visages de la transformation de SFR, avec l'annonce du plan de départ volontaire, qui pourrait concerner 5 000 employés.

Il a donc dirigé l'entreprise dans un climat encore tendu, avec des grèves régulières de certaines branches, dont la distribution et la supervision réseau de Numericable. Comme le soulignent Les Échos, qui ont révélé le départ le 8 août, il s'agit du cinquième dirigeant à quitter ses fonctions en cinq ans.

Il y a quelques jours, Altice déposait une offre de retrait de SFR de la bourse. Altice détenant plus de 95 % des parts, la branche française revient donc entièrement à son propriétaire. Ce dernier ne sera plus tenu légalement de publier des données précises sur SFR.

Rapprochement télécoms-médias et plan fibre

Le PDG Michel Combes reste donc accompagné d'Alain Weill, directeur général de SFR Media, pour continuer l'intégration des activités télécoms et médias. Elles permettent déjà un jeu de TVA, avec d'importantes économies pour le groupe, qui intrigue de plus en plus Bercy.

Depuis juillet, l'opérateur promet de fibrer la France pour 2025, sur fonds propres. Un coup de tonnerre face au plan de l'État, qui suscite le scepticisme des collectivités et amène l'ensemble du secteur à se positionner. Le gouvernement compte annoncer une feuille de route « très haut débit » révisée pour la fin du mois, avec plus de place pour l'investissement privé.

17 commentaires
Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 11/09/17 à 07:40:10

Les rats quittent le navire.

Avatar de menehan INpactien
Avatar de menehanmenehan- 11/09/17 à 07:42:34

mode troll /on

On dirait que les rats quittent le navire xD
Et comme les rats sont des animaux fort intelligents, ils doivent surement se dire que c'est pas très safe de continuer de bosser pour SFR et donc il serait temps de trouver une boite plus pérenne ailleurs.

Pas con.

Mais c'est aussi un marqueur assez fort sur l'état de santé d'SFR.

mode troll /off

Avatar de menehan INpactien
Avatar de menehanmenehan- 11/09/17 à 07:42:55

RAAAAAH BBQed by revker!

Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 11/09/17 à 07:45:45

:8:D

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Après la démission du directeur financier, celle du directeur général de SFR :transpi:
 
Est-ce l’avènement d'Altice (télécom+médias) en France ? ou d'un nouveau pas vers la concentration des opérateurs en France (retour à 3 opérateurs) ?

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 11/09/17 à 08:07:33

joma74fr a écrit :

Après la démission du directeur financier, celle du directeur général de SFR :transpi:
 
Est-ce l’avènement d'Altice (télécom+médias) en France ? ou d'un nouveau pas vers la concentration des opérateurs en France (retour à 3 opérateurs) ?

Bouygues est sur le point de vendre ?

Sinon ... :un: pour le sous titre, et je suis trop gentil !!! :D
:D

Bien fait de me barrer de chez Sfr moi !:roll:

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Non, je voulais dire que :

  •  soit la stratégie Altice (UE+US - Télécom+médias) fonctionnera,
  •  soit Altice en France échouera (un peu comme Vivendi Universal), et vu que le retour à 3 opérateurs-réseaux est vivement souhaité par tout le monde, cela acterait le retour à 3 opérateurs en France.

Pourquoi BouyguesTel serait-il à vendre actuellement ?

Édité par joma74fr le 11/09/2017 à 08:15
Avatar de graphseb Abonné
Avatar de graphsebgraphseb- 11/09/17 à 08:26:53

Vilainkrauko a écrit :

Bouygues est sur le point de vendre ?

Bouygues, sans doute pas. Mais peut-être Noos-Numéricâble-SFR-Altice, une fois bien "dépecé / dégraissé", sera t-il devenu un morceau de choix suffisamment digeste pour l'un des trois autres opérateurs… Avec un peu de sauce.

:roll:

Avatar de keralan INpactien
Avatar de keralankeralan- 11/09/17 à 08:52:55

C'est un Saint homme...

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 11/09/17 à 09:20:43

joma74fr a écrit :

Non, je voulais dire que :
 soit la stratégie Altice (UE+US - Télécom+médias) fonctionnera,  soit Altice en France échouera (un peu comme Vivendi Universal), et vu que le retour à 3 opérateurs-réseaux est vivement souhaité par tout le monde, cela acterait le retour à 3 opérateurs en France.Pourquoi BouyguesTel serait-il à vendre actuellement ?

Ah ok ok ... merci de la précision !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2