Relectures et validations des publications scientifiques : un enjeu à ne pas négliger

Avec la démonstration de 1 = 2 28
image dediée
Crédits : Halfpoint/iStock
Science
Sébastien Gavois

Résoudre des énigmes scientifiques vieilles de plusieurs dizaines d’années est rare. Mais cela arrive parfois « simplement » en utilisant une nouvelle approche. C’est le cas de Lisa Piccirillo pour le problème du « nœud 11n34 », dont la démonstration a été validée par des pairs. Une longue étape à ne pas négliger, surtout en cette période de crise. 

Depuis plusieurs semaines, Lisa Piccirillo fait parler d’elle pour avoir résolu un problème mathématique vieux de 50 ans... en l’espace d’une semaine seulement. Replacer dans son contexte la « rapidité » de la démonstration est d'ailleurs aussi intéressante que l’énigme elle-même, ainsi qu'une étape trop souvent mise de côté : la validation par les pairs.

Car une démonstration du genre nécessite une relecture par des experts du domaine pour s’assurer qu’aucune erreur ne vienne fausser les résultats. Dans le cas de « The Conway knot is not slice » de Lisa Piccirillo cela aura demandé plus d'un an, puisque si la publication date de l’été 2018, elle a seulement été validée fin 2019.

Mais ce temps manque parfois, comme on le voit en cette période où les sciences doivent aller vite – surtout en biologique/médecine pour répondre aux dangers du virus SARS-CoV-2 – menant à de nombreux ratés.

Lisa Piccirillo démêle un sac de nœuds (en 4D) vieux d'un demi-siècle

Lisez la suite : 88 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...