Galaxy Fold à 1 980 dollars , S10e, S10, S10+, S10 5G : tour d'horizon des annonces de Samsung

Sans oublier montre, bracelets, écouteurs... 59
Accès libre
image dediée
Smartphones MWC
Sébastien Gavois

Comme d'habitude, Samsung a enchainé les annonces durant sa conférence Unpacked. Pour cette édition 2019, quatre Galaxy S10 étaient au programme, ainsi qu'un modèle avec dalle pliable et plusieurs accessoires.

La conférence de Samsung qui se tenait hier soir a duré près de 1h30 (le replay est disponible par ici). Nous étions sur le pont avec un suivi en direct des principales annonces. Toutes les nouveautés attendues, qui avaient largement fuité depuis des semaines, étaient au rendez-vous.

Fidèles à notre habitude, nous avons regroupé l'ensemble des annonces dans une seule actualité plutôt que d'éparpiller les informations. Et c'est plutôt dense puisqu'outre le Galaxy Fold avec deux écrans Dynamic AMOLED, dont un pliable, les Galaxy S10e, S10, S10+, S10 5G et leur fonction de « Partage d'énergie » ont été annoncés.

Mais aussi des accessoires avec la montre connectée Galaxy Active Watch sous Tizen, deux bracelets et des écouteurs Buds True Wireless. Passons aux détails.

Galaxy Fold : un écran principal de 7,3" pliable, un secondaire de 4,6" 

Pour rappel, un prototype du Galaxy Fold avait été présenté lors de la conférence SDC de Samsung en novembre dernier. Le fabricant le lance officiellement évoquant une mise sur le marché le 26 avril et affirme qu'il s'agit du « premier smartphone Dynamic AMOLED Infinity Flex Display au monde ».

Pour rappel, ce n'est pas tout à fait le premier du genre puisque Royole propose déjà son FlexPai depuis début novembre, mais avec une dalle AMOLED et une intégration moins réussie. D'autres modèles de différents fabricants devraient d'ailleurs être annoncés à l'occasion du MWC de Barcelone.

Le Galaxy Fold dispose d'une dalle principale (pliable) de 7,3" avec une définition QXGA+ (2 152 x 1 536 pixels). Lorsque le téléphone est plié en deux (ou fermé) un écran secondaire est disponible. Ce Cover display n'occupe alors plus tout l'espace. Il dispose d'une dalle Super AMOLED de 4,6" (1 960 x 840 pixels). 

Un SoC gravé en 7 nm avec huit cœurs est de la partie, mais nous n'avons pas plus de détails à son sujet. 12 Go de LPDDR4 et 512 Go de stockage (UFS 3.0) l'accompagnent. Pour le reste, il est question d'une batterie (ou plus exactement de deux) de 4 380 mAh compatible avec charge rapide et sans fil.

Une ribambelle de capteurs optiques sont aussi de la partie, dont trois à l'arrière : 16 MPixels (Ultra-wide), 12 MPixels (Wide) et 12 Mpixels (téléobjectif). Un capteur de 10 Mpixels est placé sur la face avant où se trouve le Cover display de 4,6" et enfin deux de 8 et 10 Mpixels dans le coin supérieur droit de la dalle pliable.

Vous pouvez ainsi prendre des selfies ou des photos classiques en toutes circonstances.

Samsung Galaxy FoldSamsung Galaxy Fold

Cachez ce Galaxy Fold que je ne saurais toucher

On se retrouve donc avec un smartphone relativement épais équipé d'un écran relativement petit et d'imposantes bordures, mais pouvant se déplier pour passer à un format de 7,3". Samsung explique avoir particulièrement travaillé sa charnière afin de la rendre la plus discrète possible à l'usage. Promesse tenue ? 

Impossible à dire pour le moment puisque le Galaxy Fold n'a été visible que pendant  3 minutes et 20 secondes environ et il n'était pas à la disposition des journalistes après la conférence, comme l'explique Mashable. Impossible donc de « jouer » avec la charnière ou la gestion des applications.

Samsung promet que le Flex Display de 7,3" permettra de profiter au mieux d'une vidéo et de manipuler jusqu'à trois applications à la fois. L'enjeu pour le constructeur est en effet de trouver des cas d'usages qui correspondent à un tel produit, mi-smartphone mi-tablette, ce qui ne sera pas forcément très aisé. 

Le fabricant promet également un passage fluide entre les deux écrans avec un basculement automatique des applications. Il ajoute avoir travaillé avec Google et la communauté de développeurs Android pour que le système d'exploitation et l'écran pliable puissent fonctionner de concert.  

Bref, il faut pour le moment se contenter de ces promesses. Pourtant, l'échéance approche à grands pas puisque le Galaxy Fold est attendu d'ici deux mois et sera vendu pas moins de 1 980 dollars. Autant dire qu'il ne pourra pas décevoir.

S10e, S10 et S10+ officiels... sans aucune surprise

Le cœur de la conférence était bien entendu les trois principales déclinaisons du Galaxy S10 : S10e de 5,8", S10 de 6,1" et S10+ de 6,4". Les caractéristiques techniques avaient largement fuité au cours des dernières semaines, autant dire qu'il n'y a pas vraiment eu de surprises...  

Tous les trois intègrent une dalle Dynamic AMOLED « trouée » au niveau du ou des caméras, avec une couche de protection Corning Gorilla Glass 6. 

L'écran est certifié HDR10+, « une première mondiale » selon Samsung. Le fabricant promet, comme toujours, des noirs plus profonds, des couleurs plus vives, des blancs plus lumineux (jusqu'à 1 200 nits), etc. La dalle peut afficher 100 % de l'espace colorimétrique DCI-P3.

Trois, quatre ou cinq caméras

Le Galaxy S10e est le modèle le plus accessible (759 euros, tout de même). Contrairement à ses deux grands frères, il ne propose pas de capteur d'empreintes à ultra-son sous l'écran. C'est un modèle plus classique placé sur la tranche. Samsung promet une sécurité accrue pour la biométrie, ce qu'il faudra vérifier en pratique.

Il se « contente » également de deux caméras à l'arrière (12 Mpixels à 77° et 16 Mpixels à 123°), contre trois pour les S10 et S10+ avec un téléobjectif de 12 Mpixels (45°) en plus, permettant de proposer un zoom optique 2x.  En façade, une caméra de 10 Mpixels est présente sur le S10e et le S10, tandis que le S10+ a en plus droit à une seconde de 8 Mpixels pour la profondeur de champ. Le Galaxy S10+ embarque ainsi pas moins de cinq capteurs optiques.

On vous passe les détails sur les performances de l'intelligence artificielle des smartphones pour réaliser des photos et tout un tas de tâches ; ils sont détaillés par ici et par là.

Galaxy S10

Foire au SoC, 4G jusqu'à 2 Gb/s et Wi-Fi 6 jusqu'à 1,2 Gb/s

Pour le SoC, c'est encore et toujours le flou artistique. Suivant les cas, une puce gravée en 7nm avec huit cœurs (maximum 2,8 GHz + 2,4 GHz + 1,7 GHz) ou en 8 nm avec toujours huit cœurs (maximum 2,7 GHz + 2,3 GHz + 1,9 GHz) est de la partie (Snapdragon 855 ou Exynos 9820, avec ce dernier pour la France).

Le Galaxy S10+ a droit à un « système de refroidissement avec chambre à vapeur » permettant de réduire la chauffe, tandis que les deux autres se contentent d'une solution avec un caloduc.

Dans tous les cas, le SoC est épaulé par 6/8 Go de mémoire vive et 128/256 Go de stockage sur le S10e, respectivement 8 et 128/512 Go sur le S10, ainsi que 8/12 et 128/512/1024 Go sur le S10+. Ce dernier a droit à une édition Performance qui annonce 12 Go et 1 To, avec un dos en céramique au lieu du verre.

Dans tous les cas, un lecteur de cartes microSD permet d'ajouter jusqu'à 512 Go supplémentaire. La carte microSD occupe dans ce cas un des deux emplacements SIM.

La 4G de catégorie 20 peut grimper jusqu'à 2 Gb/s en téléchargement et 150 Mb/s en upload. Comme prévu, du Wi-Fi 6 (802.11ax, remplaçant du 802.11ac) est présent, mais avec un débit de 1,2 Gb/s « seulement » dans les deux sens (VHT80 MU-MIMO, 1024QAM) alors que la norme permet d'atteindre plusieurs Gb/s.

Bien évidemment, on retrouve aussi du Bluetooth 5.0, de l'USB Type-C, du NFC, Android 9.0 Pie, etc. Les trois Galaxy S10 sont également étanches et certifiées IP68. Une infographie comparant les principales caractéristiques des Galaxy S9+ et S10+ a été mise en ligne par Samsung, mais rien pour le moment concernant les Galaxy S9 et S10.

Galaxy S10Galaxy S10

Charge sans fil, « Partage d'énergie » et tarifs

Les batteries des trois smartphones (3 100, 3 400 et 4 100 mAh) sont compatibles avec la charge sans fil et rapide via le Fast Wireless Charging 2.0 (en option). Le fabricant annonce une vitesse en hausse de 33 % par rapport au Galaxy S9.

Samsung dévoile aussi une fonctionnalité de « Partage d’énergie » qui vous permet de « transformer votre Galaxy S10 en véritable chargeur sans fil ». Vous pouvez ainsi recharger votre montre ou un autre téléphone compatible Qi directement en le posant sur le dos de votre Galaxy S10.

Une solution déjà proposée par certains concurrents. Attention, la présence de coque sur l'un ou l'autre des terminaux peut empêcher la charge de s'enclencher. Samsung ne limite pas ce service à ses seuls produits, mais indique qu'il peut y avoir des incompatibilités, sans plus de détails. 

Nos confrères de SamMobile ont pu tester cette fonctionnalité, qui a donné le résultat escompté. Ils ont tout de même remarqué un détail : le partage d'énergie ne peut être activé dans les paramètres que si la batterie du Galaxy S10 est au moins chargée à 30 %. Cela semble plutôt logique.

Du côté des tarifs, le Galaxy S10e est proposé à partir de 759 euros, contre 909 euros pour le Galaxy S10 et 1 009 euros pour le Galaxy S10+. Le fabricant propose une offre spéciale à l'occasion du lancement : une paire de Galaxy Buds (nous y reviendrons) offerte pour l'achat d'un S10 ou S10+. Elle est annoncée à 149 euros.

Bientôt un Galaxy S10 5G (Non Standalone)

Comme prévu, Samsung avait aussi un Galaxy S10 5G dans ses cartons. Celui-ci s'inscrit dans la lignée des Galaxy S10 avec la même dalle Dynamic AMOLED avec lecteur d'empreintes intégré, le même SoC, la charge sans fil avec partage d'énergie, etc. Mais il se distingue sur plusieurs points, au-delà de la 5G.

Tout d'abord, il dispose de 8 Go de mémoire vive et de 256 Go de stockage, non extensibles cette fois-ci. Ensuite, son écran affiche une diagonale de 6,7", contre 6,4" pour le S10+. Cela lui permet notamment d'embarquer une batterie de 4 500 mAh. Mais le fabricant ne parle pas de la consommation ou de l'autonomie en 5G, dommage. 

Des capteurs 3D Depth hQVGA ont été ajoutés à l'avant et à l'arrière pour mesurer la profondeur de champ, notamment utilisée pour la détection de visages, d'objets et la réalité augmentée.

Du côté des réseaux mobiles, la 4G de catégorie 20 est toujours présente, aux côtés de la 5G NSA (Non Standalone). Le modem n'est pas précisé, mais il ne s'agit pas du nouveau Snapdragon X55 de Qualcomm. Il est compatible avec les fréquences millimétriques (28 et 39 GHz) et celles en dessous des 6 GHz. 

Le smartphone sera proposé cet été par des opérateurs européens, dont Orange (mais sans doute pas tout de suite en France). Sont également mis en avant : Deutsche Telekom, EE, Sunrise, Swisscom, TIM, Telefónica et Vodafone.  Le prix du Galaxy S10 5G n'est par contre pas indiqué.

Reste la question des États-Unis où certains opérateurs ont pour habitude de transformer comme par magie leurs réseaux. Derniers exemples en date : la 4G(+) est devenue de la 5G avec une « * » ou un « E » pour faire genre.

Pour rappel, en France, les opérateurs nationaux visent le milieu de l'année prochaine pour lancer commercialement la 5G ; il n'y a donc aucune urgence à sauter sur un tel modèle, qui ne sera pas utile avant un bon moment dans l'Hexagone, d'autant que les premiers usages de la 5G ne seront pas forcément destinés au grand public.

Galaxy S10 5G

Une montre, deux bracelets et des écouteurs

Enfin, Samsung a dévoilé (là encore sans aucune surprise) trois nouveaux accessoires. Commençons par la montre Galaxy Watch Active avec son écran de 1,1". Elle est animée par un SoC Exynos 9910 avec deux cœurs à 1,15 GHz, 768 Mo de mémoire vive, 4 Go de stockage et Tizen Wearable OS 4.0. Un capteur de fréquence cardiaque est aussi présent. 

Les Galaxy Fit et Fit e sont des bracelets connectés de respectivement 0,95" (AMOLED) et 0,74" (pAMOLED) avec Realtime OS. Là encore un capteur de fréquence cardiaque.

Enfin, les Galaxy Buds sont des écouteurs « True Wireless » réalisés en partenariat avec AKG. Samsung met en avant la technologie Adaptive Dual Microphone qui comprend « un microphone interne et un externe dans chaque oreillette » pour améliorer la qualité de votre voix.

Tous les détails et les vidéos de présentation sont disponibles par ici.

Samsung Galaxy Fit Active Watch Ear Buds


chargement
Chargement des commentaires...