LDLC : entre chute du cours et tentatives de diversifications

Materiel.meh 65
image dediée
Finances
Kevin Hottot

Ces derniers mois, Groupe LDLC connait une situation complexe en bourse. En l'espace d'un an, le titre a perdu les deux tiers de sa valeur, alors que l'entreprise a remis à plus tard ses objectifs pour 2021 et que ses dernières acquisitions n'ont pas eu l'effet escompté sur la croissance.

Le groupe LDLC a publié récemment son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre de son exercice 2018-2019. Ce dernier apparaît en hausse de 3,3 % pour s'établir à 145,7 millions d'euros. Une croissance nettement plus basse que lors des deux précédents trimestres, où elle était comprise entre 8,2 et 9,4 %, mais également à celle observée il y a quelques années, avant l'acquisition de Materiel.net

Cette situation commence à faire perdre patience aux investisseurs de l'entreprise, à en juger par la chute de 67 % du cours de l'action LDLC observée ces douze derniers mois. À la lecture des compte-rendus financiers fournis par l'entreprise, on pourrait penser que le sort s'acharne sur elle, que ce soit à cause de l'envolée des prix de la RAM, ou même des Gilets Jaunes.

L'occasion de faire le point sur la stratégie du groupe, ses déboires et espoirs.

Quand la RAM éternue, LDLC s'enrhume ?

Lisez la suite : 89 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...