du 15 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Samuel Demeulemeester (Doc Teraboule) quitte Canard PC Hardware

Fondateur de x86-Secret, il avait rejoint Presse Non Stop il y a 13 ans, notamment pour fonder ce magazine. Il s'agissait d'abord d'un hors-série, indépendant et publié tous les trois mois depuis 2009.

Soit « plusieurs centaines d’articles scandaleux qu’aucun éditeur raisonnable n’aurait jamais dû accepter de publier » précise l'ancien « rédacteur en chef irascible » qui indique « faire ses adieux à la presse en général ».

Un départ qui s'inscrit dans un contexte doublement particulier. Celui de Canard PC tout d'abord, qui a connu des soucis avec deux campagnes de financement participatif successives et le départ de plusieurs journalistes ces derniers mois.

Mais aussi le contexte de la presse consacrée au matériel informatique de manière générale. Avec la fermeture de nombreux sites, dont le célèbre Hardware.fr en mai dernier.

« Doc TB » invoque d'ailleurs un état d'esprit similaires à celui de Marc Prieur pour son départ : « j’ai moi aussi perdu la motivation pour commenter une énième déclinaison de Skylake ou la dernière carte-mère qui ne se distingue de la précédente que par ses deux ports USB supplémentaires ».

Il parle également de ses « centres d’intérêt qui ne sont plus vraiment en phase avec ce qui peut faire vivre économiquement un magazine papier aujourd’hui », alors qu'il a longuement travaillé sur des projets annexes comme son Universal Chip Analyzer (U.C.A.).

Il dit aussi avoir « envisagé de se tourner vers Internet pour élargir le cercle des lecteurs, mais il n’existe guère de modèle économique sain et viable pour le type de presse que j’ai encore envie de faire », tranche-t-il.

Il va donc se tourner vers « de nouveaux horizons professionnels » mais « compte bien continuer de lutter contre le bullshit marketing », précisant qu'il ne s'agit pas de devenir attaché de presse ou « Youtubeur spécialisé dans l’Unboxing Hardware ».

C'est Pierre Dandumont (Dandu) qui reprend les rênes de Canard PC Hardware à compter du N°39 qui sortira d'ici la fin de l'année. Il sera toujours accompagné de la même équipe : Mr Chat, Sonia et Toto. Elle devra « insuffler un nouveau souffle au magazine ».

Bonne chance à lui et à l'équipe, mais aussi à Samuel dans ses nouveaux projets.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Reconnue coupable de violer des brevets de Qualcomm par un tribunal, Apple avait été contrainte de retirer certains iPhone équipés de puces Intel et Qorvo de la vente.

Reuters indique que le fabricant « va reprendre la commercialisation en Allemagne des anciens modèles d’iPhone ». Les iPhone 7 et 8 qui seront proposés à la vente intègreront des puces Qualcomm à la place du couple Intel et Qorvo.

Copié dans le presse-papier !

La bibliothèque Bootstrap, open source et dédiée à tout ce qui touche au design de sites et applications, vient de paraître en version 4.3. On y trouve plusieurs nouveautés importantes, l’équipe en profitant pour annoncer des décisions radicales sur la future mouture 5.0.

On trouve plusieurs nouveaux utilitaires internes, notamment .stretched-link qui permet d’affecter automatiquement à une ancre la taille de son plus proche parent position: relative. On note aussi plusieurs améliorations, comme l’utilisation de null pendant la compilation CSS pour les variables héritant leur valeur d’autres éléments.

Le plus gros apport de Bootstrap 4.3 reste cependant l’arrivée des tailles de polices « responsive ». Dans ce mode, la taille est automatiquement calculée en fonction des dimensions de la surface d’affichage. Par exemple, un smartphone ou une fenêtre de navigateur que l’on redimensionne.

Toutes les propriétés font-size ont donc été basculées vers le mixin @include font-size(), la configuration Stylelint bloquant l’utilisation de l’ancienne propriété. Le mode responsive est cependant désactivé par défaut, et il faudra basculer la variable booléenne $enable-responsive-font-sizes pour l’obtenir.

En marge de cette annonce, l’équipe en a fait plusieurs autres sur Bootstrap 5.0, en préparation et a priori déjà bien avancé. Elle confirme par exemple le passage de Jekyll à Hugo pour tout ce qui touche à la documentation.

Bootstrap 5.0 abandonnera également jQuery au profit du classique JavaScript. La pull request est d’ailleurs presque prête. Il s’agit surtout selon l’équipe de se débarrasser de sa dernière grosse dépendance côté client. Elle promet des détails supplémentaires prochainement.

Copié dans le presse-papier !

En mars dernier, le scandale Cambridge Analytica éclatait dans la presse (lire notre analyse). Plusieurs enquêtes officielles ont été lancées outre-Atlantique, notamment par la FTC.

Selon le Washington Post, le réseau social serait en train de négocier avec la Federal Trade Commission une amende record de « plusieurs milliards de dollars ». Elle mettrait un terme aux enquêtes sur les pratiques du géant du Net en matière de vie privée et inclurait l'affaire Cambridge Analytica.

Nos confrères expliquent que ce serait (et de loin) la plus grosse amende jamais infligée par la FTC à une entreprise technologique. L'actuel « record » est détenu par Google avec 22,5 millions de dollars « seulement ».

Facebook confirme au Washington Post être en discussion avec la FTC, mais refuse de donner le moindre détail supplémentaire. L'agence reste pour sa part muette.

Copié dans le presse-papier !

En juillet dernier, la société roubaisienne a lancé une nouvelle offre baptisée Cloud Web. Il s'agit d'un mélange entre Public Cloud et hébergement Web classique avec, selon OVH, « la liberté de configuration d’un serveur isolé, la rapidité d’un disque SSD, la simplicité d’un hébergement managé ».

Deux nouveaux paliers sont désormais disponibles : Cloud Web 2 et 3. La différence se fait principalement sur le nombre de vCores (1 ou 2), la quantité de mémoire vive (2, 4 ou 8 Go) et de stockage (10, 25 ou 65 Go de SSD).

Cloud Web 3 (qui dispose de deux vCores) permet aussi « d'activer deux environnements d'exécution simultanés en même temps et d'activer simultanément des langages de codage tels que PHP et Node.js ». Tous les détails sont disponibles par ici.

Voici les tarifs actuels : 11,99 euros pour Cloud Web 1, 22,79 euros pour Cloud Web 2 et 40,79 euros pour Cloud Web 3. Chaque offre peut, selon les estimations d'OVH, accueillir environ 100, 200 ou 300 visiteurs en simultanés.

Copié dans le presse-papier !

Ubisoft a dévoilé hier soir ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice 2018-2019. « Ubisoft a délivré une solide performance au cours d’un trimestre, comme attendu, particulièrement concurrentiel », résume Yves Guillemot, fondateur et PDG d'Ubisoft.

Dans la pratique, avec un chiffre d'affaires de 605,8 millions d'euros au troisième trimestre, l'éditeur est tombé pile dans ses prévisions. Ceci grâce à Assassin's Creed Odyssey qui s'est classé parmi les dix meilleures ventes de 2018, tout comme Far Cry 5.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les revenus atteignent 1,36 milliard d'euros, en hausse de 13,5 % sur un an. Un score permis par la hausse des ventes dématérialisées (898 millions d'euros, en hausse de 34 %) et de la vente de contenus additionnels et de publicité (444 millions d'euros, en hausse de 39 %).

On notera enfin que contrairement à Activision Blizzard, l'éditeur ne profite pas de l'annonce de ce trimestre record pour s'engager dans des licenciements à grande échelle. Comme quoi, tout n'est peut être finalement pas si pourri dans l'industrie vidéoludique.