Le Directeur du numérique pour l’éducation en passe d’être débauché par Amazon

L'école est finie 74
Accès libre
image dediée
Crédits : Assemblée nationale
Loi
Xavier Berne

Mathieu Jeandron, Directeur du numérique pour l’éducation depuis 2015, s’apprête à quitter le ministère de l’Éducation nationale pour rejoindre le géant Amazon. La commission de déontologie de la fonction publique doit cependant encore donner son accord.

L’information, révélée cette semaine par Le Canard Enchaîné, a déjà suscité de nombreuses réactions sur Twitter. « Encore un pantouflage qui fait bon genre », attaque d’ailleurs l’hebdomadaire satirique.

Et pour cause, Mathieu Jeandron est l’un des acteurs de l’accord de « partenariat » signé en novembre 2015 entre Microsoft et la ministre d’alors, Najat Vallaud-Belkacem. Il a également été l’une des chevilles ouvrières du « plan numérique » de François Hollande (qui porte en partie sur les ressources pédagogiques).

Attente du feu vert de la commission de déontologie

Le recrutement du « DSI » de l’Éducation nationale par Amazon n’a toutefois pas encore été « entériné » par la commission de déontologie de la fonction publique, contrairement à ce qu’indique Le Canard Enchaîné. L’institution nous a ainsi expliqué avoir « été saisie le 18 janvier 2018 », mais elle ne « s’est pas encore prononcée ».

Comme l’explique le site « service-public.fr », un agent public ne peut exercer dans une entreprise privée si cette activité lucrative « peut conduire l'agent à une prise illégale d’intérêts » ou « risque de mettre en cause le fonctionnement normal, l'indépendance ou la neutralité du service » (entre autres).

La commission de déontologie juge bien entendu au cas par cas, comme lorsqu’elle avait validé, l’année dernière, la nomination de Benoît Loutrel, alors directeur général de l’Arcep, au poste de directeur des affaires publiques de Google France. Contacté par nos soins, le ministère de l’Éducation nationale s’est refusé pour l'heure à tout commentaire, de même que Mathieu Jeandron. Le géant américain n’a quant à lui pas répondu à nos sollicitations.

Selon nos informations, le départ du Directeur du numérique pour l’éducation serait en partie lié au changement de majorité – et plus particulièrement au fait que le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, « boude » quelque peu les dossiers numériques. L'avenir du plan numérique n'a par exemple toujours pas été tranché.


chargement
Chargement des commentaires...