#Flock veut allumer le feu

Et voir grandir la flamme dans vos yeux 33
Accès libre
image dediée
Dessins
Par
le samedi 03 février 2018 à 13:37

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq dessins en rebond sur nos articles.

La réussite tient à peu de choses. Regardez Elon Musk à qui quelques tweets suffisent pour écouler des dizaines de milliers de lance flammes et quelques extincteurs, lorsqu'il ne s'agit pas de casquettes

De son côté, Facebook exploite au quotidien les données personnelles de ses utilisateurs, de quoi générer pas moins de 16 milliards de dollars de profits, rien que pour 2017. Et pendant ce temps, des éditeurs de presse, parfois en difficulté, continuent de penser que leur avenir est dans un mimétisme des réseaux sociaux, avec leur soutien.

Il n'y a d'ailleurs pas que les géants du Net que les médias veulent faire payer. Certains regardent déjà du côté du large portefeuille des FAI, mais ça coince. Les négociations entre Orange et TF1 semblent bloquées, même si l'arme de la coupure du flux en direct n'est pour le moment qu'une parole en l'air.

Et pendant que certains imaginent qu'ils s'en sortiront grâce à la vente des données personnelles, on oublie de regarder où se situe le réel problème : la collecte et l'exploitation massives des données, pratiquement sans contrôle... en attendant de nouvelles règles européennes.

Une situation où certains se complaisent. Ils cherchent donc à faire perdurer les choses et comptent bien sur le gouvernement français pour les y aider. Et il y semble favorable, à en croire cette réponse écrite de Mounir Mahjoubi, en ligne avec le Ministère de la culture, certains éditeurs de presse et autres acteurs de la publicité ciblée.

Mais peut-être disposera-t-on bientôt d'une solution à travers le CESqui doit devenir une « Chambre du futur », à défaut d'un nouveau CNNum. Espérons que l'on pourra compter sur lui pour faire que l'on s'attarde plus sur la protection des citoyens dans leur navigation en ligne, que des ventes de lance-flammes, dans notre belle Startup Nation.

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • Facebook change d'algorithme, des médias paniquent : à quand une réelle prise de conscience ?
  • Le lance-flammes Boring Company en vente à 500 $, déjà 4 000 précommandes
  • E-pétitions, consultations... Emmanuel Macron veut faire du CESE la « Chambre du futur »
  • Facebook : 16 milliards de dollars de bénéfices en 2017
  • Orange juge « déplorable » l'attitude de TF1 en l'absence d'un nouvel accord de distribution

chargement
Chargement des commentaires...