Tablettes, smartphones, hybrides : les annonces d'Alcatel, Lenovo et Sony au MWC

Le smartphone avec des LED RGB est là ! 8
image dediée
Smartphones MWC
Par
le lundi 13 mars 2017 à 10:10
Sébastien Gavois

Quatre nouveaux smartphones chez Sony, trois chez Alcatel (dont un avec des LED dans le dos) et toute une collection de machines hybrides chez Lenovo. Voici un second tour des annonces effectuées à l'occasion du MWC de Barcelone.

Si plusieurs fabricants avaient organisé une conférence de presse en amont de l'ouverture du MWC de Barcelone afin de présenter leurs nouveautés (voir notre compte rendu), ce n'est évidemment pas le cas de tous. Voici donc un récapitulatif des annonces effectuées par les autres constructeurs lors du salon espagnol.

Xperia XA1 (Ultra) : écran « sans bordure » de 5 ou 6 pouces, avec Android 7

Sony présentait deux nouveaux smartphones dans sa gamme Xperia : les XA1 et XA1 Ultra, qui sont dans la lignée des précédentes versions. Le design des deux modèles est le même – avec des bords relativement fins au niveau de l'écran – et ils partagent certains points communs.

Ils exploitent ainsi un SoC MediaTek Helio P20 (quatre cœurs à 2,3 GHz et quatre autres à 1,6 GHz), disposent d'un capteur optique Exmor RS de 23 Mpxiels avec une ouverture f/2.0 à l'arrière et intègrent un port USB Type-C. Bien évidemment, du Wi-Fi (norme non précisée), du Bluetooth 4.2 ainsi que du NFC sont de la partie.

Sony XZ XA1Sony XZ XA1 Ultra
Xperia XA1 / Xperia XA1 Ultra

Capteur avec stabilisation optique sur l'avant pour le Xperia XA1 Ultra

Pour le reste, il y a des différences notables : un écran 720p de 5 pouces avec 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage pour le Xperia XA1, contre respectivement 1080p, 6 pouces, 4 Go et 32/64 Go pour la version Ultra. Notez que dans les deux cas il est possible d'ajouter jusqu'à 256 Go de plus via une carte microSD.

Si la caméra à l'arrière est la même, ce n'est pas le cas de celle en façade : 8 Mpixels pour le Xperia XA1, contre 16 Mpixels pour le XA1 Ultra avec un système de stabilisation optique en prime. Amateurs de selfies, cela devrait vous plaire. Enfin, le premier dispose d'une batterie de 2 300 mAh, contre 2 700 mAh pour le second, avec le système de charge de rapide Pump Express Plus 2.0 de chez MediaTek pour les deux terminaux.

Sony annonce une disponibilité pour l'été 2017 avec Android 7.0 (Nougat) installé par défaut, mais sans donner de prix pour le moment.

Xperia XZ Premium : Snapdragon 835, écran 4K HDR et APN à 960 ips 

Le fabricant en profitait pour dévoiler un nouveau smartphone haut de gamme : le Xperia XZ Premium. Signes distinctifs, il intègre le nouveau capteur optique de la marque capable de grimper jusqu'à 960 ips, ainsi qu'un écran 4K HDR (3 840 x 2 160 pixels) de 5,5 pouces avec une couche de protection Corning Gorilla Glass 5. Sony annonce qu'il s'agit d'« une première mondiale »... mais on se demande bien quel est l'intérêt de proposer autant de pixels sur une diagonale aussi petite.

Lors de notre passage sur le salon, le fabricant nous expliquait que le mode « super slow motion » (960 ips) se déclenche via une pression sur l'écran lors de l'enregistrement d'une vidéo. Cela ne dure par contre que que 0,2 seconde (il ne faudra donc pas louper son coup), sans possibilité de modifier ce paramètre à la hausse ou à la baisse.

Le constructeur nous a par contre précisé qu'il est possible de lancer ce mode aussi souvent que l'on veut durant l'enregistrement d'une vidéo. Sur les exemplaires de tests des Xperia XZ Premium qui étaient disponibles au salon, nous avons pu tester cette fonctionnalité, et les résultats étaient plutôt impressionnants.

Dans tous les cas, on peut enregistrer des vidéos en 240 ips sans limite de durée, comme sur certains produits concurrents. Enfin, terminons cette partie avec le capteur optique à l'arrière : il s'agit d'un Exmor RS de 19 Mpxiels.

Snapdragon 835 aux commandes et certification IP68, disponible au printemps

À l'intérieur du smartphone on retrouvera un Snapdragon 835 avec 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage (extensibles via un lecteur de carte microSDXC). Il sera donc accompagné d'un modem Snapdragon X16 capable de grimper jusqu'à 1 Gb/s en 4G... à condition d'avoir un réseau mobile adapté, ce qui n'est pas encore le cas en France.

Le Bluetooth 5.0 est de la partie, toujours accompagné du Wi-Fi, du NFC et d'un port USB 3.0 Type-C. On retrouve aussi un lecteur d'empreintes digitales et des technologies dédiées pour le traitement du son (DSEE HX, LDAC, suppression de bruit, ClearAudio+...). La batterie de 3 230 mAh peut-être chargée via la technologie Quick Charge 3.0 de Qualcomm.

Le fabricant annonce que son smartphone résiste aux éclaboussures, mais qu'il n'est pas totalement étanche. Android 7.1 sera installé, avec une disponibilité prévue pour la fin du printemps. Comme souvent avec Sony, le prix n'est pas précisé, mais l'addition sera sûrement élevée vu les caractéristiques techniques.

Sony XZ Premium

Intéressé par le capteur 960 ips ? Le Xperia XZs se prépare

Pour ceux qui sont intéressés par le capteur optique à 960 ips, une version plus accessible sera vendue dans « certains marchés » : le Xperia XZs. Il dispose d'un écran de 5,2 pouces avec une définition Full HD, mais pour le reste des caractéristiques techniques on repassera.

Le Xperia XZs sera disponible dès le début du mois d'avril pour ceux qui seront éligibles. Rien n'est précisé concernant la France et l'Europe.

Alcatel U5 et A3 : de l'entrée de gamme, l'un avec lecteur d'empreintes digitales

De son côté, Alcatel continue de dérouler ses produits d'entrée/milieu de gamme et annonce le U5 à Barcelone. Nous passerons rapidement dessus car, malgré son tarif de 99 euros, il ne représente pas un grand intérêt avec un écran de 5 pouces (854 x 480 pixels), deux caméras de 5 et 2 Mpixels, 1 Go de mémoire vive, 8 Go de stockage... Le constructeur fait l'impasse sur Nougat et reste à Android 6.0. Bref, il n'a rien de bien particulier pour se démarquer.

Vient ensuite l'Alcatel A3, lui aussi de 5 pouces mais avec une définition 720p. Là encore, la mémoire vive est relativement limitée avec seulement 1,5 Go, tandis que le stockage passe à 16 Go. Ce dernier est extensible via un lecteur de carte microSD (de 32 Go au maximum). 

Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 4.2, NFC et 4G jusqu'à 150 Mb/s sont de la partie, avec deux capteurs optiques de 5 et 13 Mpixels, tandis que la batterie propose une capacité de 2 460 mAh. Seul signe distinctif sur ce smartphone annoncé à 149 euros : la présence d'un lecteur d'empreintes digitales, un atout intéressant pour un produit dans cette gamme de prix.

Il vient donc jouer sur les plates-bandes du 50f Helium d'Archos, lui aussi équipé d'un lecteur d'empreintes mais proposé pour un peu moins de 130 euros

Alcatel U3 A5Alcatel U3 A5
U5 / A3

Alcatel A5 : quand les LED RGB arrivent sur le dos des smartphones

Enfin, terminons avec le A5 LED de 5,2 pouces avec une dalle IPS 720p. La mémoire vive grimpe à 2 Go, le SoC dispose de huit cœurs (référence non précisée) tandis que le stockage reste à 16 Go. Il faudra se contenter de deux capteurs optiques de 5 et 8 Mpixels et d'une batterie de 2 800 mAh. 

La partie surprenante se trouve sur l'arrière : une coque avec des LED RGB qui peuvent s'allumer en fonction de plusieurs situations : notifications, appels, musique, etc. Bref, le constructeur veut ainsi proposer une « expérience multimédia exceptionnelle ». Sachez que cela à une conséquence : l'épaisseur du smartphone supérieur à ce que l'on a l'habitude de voir avec des modèles du genre.

Son tarif est de 199 euros. On ne peut que regretter cette fois encore la présence d'Android 6.0 alors que tout le monde ou presque propose Nougat sur ses nouveautés en 2017.

Alcatel A5 LED

Alcatel Plus 12 : un hybride de 11,6" sous Windows 10, avec clavier « hot spot » 4G/Wi-Fi

Enfin, Alcatel était présent au MWC de Barcelone avec un hybride de 11,6 pouces avec une définition 1080p : le Plus 12 (qui succède au Plus 10 de 10 pouces).

Côté caractéristiques techniques, il est question d'un Celeron N3350 avec 4 Go de LPDDR3 et de 64 Go de stockage (32 Go eMMC et 32 Go sur une carte microSD) pour la partie tablette. Celle-ci fonctionne sous Windows 10 et dispose d'un lecteur d'empreintes digitales, un « détail » intéressant qui a malheureusement encore du mal à se démocratiser sur les ordinateurs, alors qu'il est de plus en plus présent sur les smartphones. Ce n'est d'ailleurs pas les Galaxy Book de Samsung qui diront le contraire.

S'agissant d'un hybride, il est livré avec un clavier détachable qui intègre un modem 4G. Point intéressant, il peut fonctionner de manière indépendante et faire ainsi office de « hot spot » Wi-Fi en partageant sa connexion 4G avec un maximum de 15 terminaux. La connectique est relativement complète : USB Type-A et Type-C, micro HDMI et prise jack pour l'audio. Pour la date de sortie et le prix par contre, on repassera.

Alcatel Plus 12

Nouvelles Lenovo Tab 4 de 8 et 10 pouces, quatre déclinaisons en tout

Chez Lenovo, la conférence de presse de dimanche concernait les nouveaux smartphones G5 et G5 Plus qui arriveront ce mois-ci. Mais le fabricant avait d'autres produits dans ses cartons, dont la série de tablettes Tab 4. Deux versions sont disponibles : 8 et 10 pouces avec un écran « HD », un SoC Snapdragon (quatre cœurs, sans plus de précision) et 2 Go de mémoire vive. Le fabricant met également en avant la présence de deux haut-parleurs certifiés Dolby Atmos.

Des versions « Plus » sont également annoncées avec deux fois plus de cœurs dans le SoC, 4 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage et un écran Full HD. On retrouve également un lecteur d'empreintes digitales, un connecteur USB Type-C et la technologie Quick Charge 3.0 de Qualcomm.

Comme il l'a déjà fait sur de précédentes versions, Lenovo propose deux options pour ses tablettes : les packs Enfant et Productivité. Avec le premier, on retrouve une application dédiée afin de laisser les plus jeunes dans une zone « sécurisée » avec contrôle parental, ainsi qu'une coque résistante aux chocs. Le second est un clavier Bluetooth dédié aux Tab 4 (Plus) de 10 pouces qui permet de les transformer en hybride 2-en-1. 

Dans tous les cas, Android 7 est aux commandes. Lenovo annonce un tarif de 169 et 179 euros pour les Tab 4 de 8 et 10 pouces, tandis que les versions « Plus » seront disponibles à partir de respectivement 259 et 299 euros. Elles seront toutes disponibles dès le mois de mai selon Lenovo. Le prix des deux packs n'est par contre pas précisé. 

Lenovo Tab 4

Miix 320 : un hybride de 10,1 pouces avec Windows 10, dès 269 euros

Pour ceux qui préfèrent Windows 10, la Miix 320 est une machine hybride de 10,1 pouces (1 920 x 1 200 pixels) animée par un Atom x5 (Cherry Trail) avec un maximum de 4 Go de mémoire vive (cela peut varier suivant les configurations). La partie tablette intègre un port USB 3.0 Type-C ainsi qu'une batterie de 33 Wh, tandis que le clavier détachable ne propose que deux ports USB 2.0 supplémentaires. Le détail des caractéristiques techniques est disponible ici.

Côté tarif, le Miix 320 est annoncé à partir de 269 euros pour la version Wi-Fi, contre 399 euros pour celle avec de la 4G en plus ; le clavier est dans le bundle dans les deux cas. La disponibilité en Europe est prévue pour le mois d'avril. Enfin, sachez qu'une version Active Pen avec stylet et un an d'Office 365 sera vendue dans certains pays dès juillet 2017, sans plus de détails.

Lenovo Miix 320

Yoga 520 et 720 : trois hybrides sous Windows 10, avec des différences importantes

Terminons sur les portables avec deux nouveaux hybrides chez Lenovo : les Yoga 520 de 14 pouces et Yoga 720 de 13,3 et 15,6 pouces. Ils intègrent tous les trois un processeur Intel pouvant grimper jusqu'au Core i7 avec 16 Go de DDR4 au maximum et un lecteur d'empreintes digitales (parfois en option). Mais les différences sont assez nombreuses entre les deux gammes de portables.

Le Yoga 520 (14 pouces) dispose d'une dalle 1080p, tandis que les Yoga 720 (13,3 et 15,6 pouces) peuvent grimper jusqu'en 4K Ultra HD en option. Le Yoga 720 intègre un GPU NVIDIA GTX 1050M, tandis que les autres se contentent de l'IGP des processeurs Intel.

Il faudra également être attentif au stockage car le Yoga 520 peut disposer d'un disque dur et/ou d'un SSD, alors que les 720 ont forcément un SSD PCI Express. Idem sur la connectique : si le Yoga 520 dispose de l'USB Type-C (entre autres), les Yoga 720 prennent tous les deux en charge la technologie Thunderbolt 3 d'Intel, un atout qui n'est pas négligeable. Tous les détails des configurations se trouvent par là : Yoga 520 de 14 pouces, Yoga 720 de 13,3 pouces et Yoga 720 de 15,6 pouces.

Lenovo Yoga 720

Les machines seront disponibles dès le mois d'avril pour les Yoga 720, à partir de 999 euros (13,3 pouces) et 1 099 euros (15,6 pouces). Il faudra attendre juillet pour que le Yoga 520 débarque, dès 599 euros affirme Lenovo.

Lenovo Connect : « hot spot » 4G avec carte e-SIM

Enfin, Lenovo présente son boîtier Connect. Il s'agit d'un « hot pot » 4G et Wi-Fi qui a la particularité d'intégrer une carte e-SIM. Celle-ci est inamovible, le changement d'opérateur se faisant de manière logicielle.

Une solution pratique pour ceux qui voyagent et qui souhaitent souscrire à un forfait local pour la data, mais qui nécessite que les opérateurs prennent en charge cette technologie, ce qui n'est pas toujours le cas. Le prix reste à définir.

Lenovo Connect


chargement
Chargement des commentaires...