Snapdragon 835 : Qualcomm détaille son SoC haut de gamme, la production est lancée

Merci le 10 nm 18
image dediée
Processeurs CES

Avec son Snapdragon 835, Qualcomm a décidé de frapper fort, que ce soit sur les performances, la consommation, la connectivité ou la photo. Les améliorations sont nombreuses pour une puce plus petite que le 820, notamment grâce à une finesse de gravure de 10 nm.

Cela fait maintenant plusieurs mois que Qualcomm évoque par petites touches son SoC Snapdragon 835. À l'occasion du CES de Las Vegas, le fabricant donne enfin tous les détails techniques sur celui qui va venir supplanter le Snapdragon 821 dans le domaine du haut de gamme.

Un SoC pour les mobiles et les portables, avec huit cœurs Kryo

Pour commencer, on note que cette puce ne vise pas que le segment des smartphones/tablettes comme les 820/821, mais aussi ordinateurs portables. Une stratégie qui fait certainement suite à l'annonce de l'arrivée de Windows 10 sur ARM (avec les applications x86), qui nécessite justement un Snapdragon 835.

Comme nous l'avons déjà expliqué, ce nouveau SoC est gravé en 10 nm FinFET. Il dispose de huit cœurs Kryo 280 qui se décomposent en deux parties : quatre pour la « performance » et capables de grimper jusqu'à 2,45 GHz avec 2 Mo de cache, et quatre autres pour « l'efficacité » avec 1 Mo de cache et une fréquence de 1,9 GHz maximum. Pour le gain comparé au Snapdragon 821, il faudra attendre encore un peu, Qualcomm ne donnant aucun chiffre.

Du côté de la partie graphique, il est désormais question d'un Adreno 540 (OpenGL ES 3.2, OpenCL 2.0, Vulkan et DX12). Qualcomm ne s'étend pas sur les détails, expliquant simplement qu'il est 25 % plus performant que son prédécesseur (Adreno 530 des Snapdragon 820/821) et qu'il en prend en charge les vidéos Ultra HD Premium (HDR10).

Le SoC dispose également d'un DSP Hexagon 682 qui supporte TensorFlow (le moteur d'apprentissage automatique de Google) et Halide pour le traitement de l'image. Aucun détail supplémentaire n'a pour le moment été donné, il faudra donc attendre encore un peu avant de savoir ce que l'on peut en tirer dans ces domaines. 

4G jusqu'à 1 Gb/s, Wi-Fi 802.11ad, Bluetooth 5, VP9 et caméra 32 Mpixels

On retrouve aussi le nouveau modem X16 de Qualcomm qui prend en charge la 4G+ jusqu'à 1 Gb/s en téléchargement et 150 Mb/s en upload. Pour cela, il prend en charge jusqu'à quatre bandes de fréquences différentes de 20 MHz, avec une modulation 256 QAM (Quadrature Amplitude Modulation).

Le Bluetooth 5 qui a été officialisé récemment est disponible, tout comme le Wi-Fi 802.11ac et même le 802.11ad (anciennement WiGig). Côté positionnement par satellites on retrouve évidemment GPS et GLONASS, mais aussi Galileo, BeiDou et QZSS.

Il supporte également des capteurs optiques avec une définition toujours plus élevée puisqu'on passe de 28 Mpixels sur les 820/821 à 32 Mpixels (ou 2x 16 Mpixels) pour le 835. Pour la vidéo, pas de changement avec toujours de la 4K à 30 fps en enregistrement, alors qu'en lecture il est désormais question de 4K à 60 fps. En plus de H.264 et H.265, le codec VP9 est géré. Tous les détails se trouvent par ici.

Le tout dans une puce plus petite et moins gourmande

Qualcomm annonce que sa puce est au final 35 % plus petite que celles de la génération précédente, tout en étant moins gourmande de 25 % du côté de sa consommation électrique. Les terminaux devraient donc pouvoir disposer d'une meilleure autonomie, tout en pouvant être rechargés plus rapidement grâce à Quick Charge 4.0.

Le Snapdragon 835 est d'ores et déjà en production affirme Qualcomm et des terminaux équipés de ce SoC devraient arriver sur le marché durant la première moitié de l'année. Un premier partenariat a été annoncé avec ODG pour des lunettes connectées avec de la réalité augmentée.

Quoi qu'il en soit, le MWC de Barcelone qui se déroulera en février devrait certainement être le théâtre d'annonces sur le sujet. Nous serons sur place afin de voir ce qu'il en est.

Snapdragon 835ODG Snapdragon 835
A gauche : Snapdragon 820/835 et un penny - A droite : lunette 

Publiée le 05/01/2017 à 09:22
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...