Clevr : LeKiosk lance un accès illimité à des magazines pour 12,99 euros par mois

Environ 200 titres au catalogue 16
En bref
image dediée
Web
Guénaël Pépin

LeKiosk vient d'annoncer une première offre d'abonnement illimitée, sous la marque Clevr. Pour 12,99 euros par mois, l'entreprise promet l'accès à plus de 200 magazines, avec lecture hors-ligne, alors que les services concurrents lorgnent de plus en plus vers la lecture sans limite.

En mai dernier, le kiosque de presse numérique LeKiosk affirmait dans nos colonnes vouloir se tourner vers l'illimité, malgré la réticence des éditeurs de presse. Quelques mois plus tard, l'entreprise franchit une première étape avec Clevr. Sous cette marque séparée du service principal, se cache un abonnement à 12,99 euros par mois pour accéder à environ 200 titres, sans limite de lecture. 

Lecture hors-ligne et zoom sur les pages

Disponible via des applications Android et iOS, le kiosque « illimité » permet notamment de télécharger des numéros pour une lecture hors-ligne, et de synchroniser la position de lecture entre appareils. On retrouve un mode d'affichage simplifié pour la lecture, qui facilite grandement la consultation des contenus sur mobiles : la « lecture smart ».

Il s'agit d'une tentative importante pour LeKiosk, qui fait face à une concurrence qui s'intensifie. Le service principal, qui propose journaux et magazines, fonctionne sur une base de crédits renouvelés mensuellement, qui donnent accès à un nombre limité de numéros. La société tente donc d'assouplir son modèle en passant par les magazines (et un autre nom) des années après avoir échoué à imposer le modèle illimité sous sa propre marque.

Une concurrence plus rude

« Ce sont les éditeurs qui ont les clés. Ils ont mis leur veto à une offre illimitée avec une exhaustivité plus forte » que ce que proposait SFR Presse avec ses seuls titres maison, nous affirmait en mai Ari Assuied, le co-fondateur de l'entreprise.

L'arrivée en début d'année du service de SFR, qui joue sur la TVA avec son option Presse obligatoire, a mis un coup de pression sur le secteur, même si LeKiosk restait partenaire de l'opérateur. L'arrivée de titres d'autres groupes de médias dans l'offre, via un partenariat avec ePresse, a été une étape supplémentaire (bien que certains éditeurs se soient retirés depuis). Mais la France n'est pas l'objectif unique de LeKiosk.

Dans un entretien accordé à nos confrères des Clés de la presse, la société affirme aussi viser un développement avec l'étranger via Clevr. Le service a ainsi été lancé simultanément en Angleterre, en France et en Italie. Reste que construire des offres mondialisées est encore complexe, à cause de la nécessité de créer un catalogue propre à chaque pays. Ce dont n'ont pas vraiment à se soucier d'autres services par abonnement, notamment sur la musique, dont le contenu traverse bien plus facilement les frontières.

Il faudra donc voir si cette offre à 12,99 euros mensuels, soit plus cher qu'un abonnement musical ou vidéo « illimité », saura convaincre la masse des internautes. En tous cas, l'initiative signe une nouvelle étape pour les kiosques en ligne, qui pourraient être incités à laisser de côté leur système de crédits, si les éditeurs acceptent de jouer le jeu.


chargement
Chargement des commentaires...