La CNIL dresse son bilan, entre accélérations, simplifications et sanctions

Tant qu’elle ne le dépose pas…
Internet 1 min
La CNIL dresse son bilan, entre accélérations, simplifications et sanctions

Le rapport de la CNIL dresse une vue d’ensemble de l’année 2021, avec une augmentation des plaintes et des notifications. La Commission présente aussi son plan stratégique 2022 à 2024, son Privacy Research Day, air2022… Elle revient sur des chantiers d’envergure, son fonctionnement et sur LINC.

En 2021, la CNIL a reçu pas moins de 161 475 appels et 16 898 requêtes par voie électronique. C’est largement plus qu’un an auparavant dans le premier cas  (+33 %) où il était question de 121 439. Le second chiffre est par contre en baisse de 17 % ; il y avait eu 20 452  requêtes électroniques en 2020.

La Commission affirme que « les personnes ont de plus en plus conscience de leurs droits : cette tendance, déjà relevée en 2019 et en 2020, se caractérise également par une plus grande volonté de les exercer (49 % des demandes sont liées à l’exercice d’un droit) ».

14 143 plaintes, dont près de 2 000 sur le droit à l’oubli

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !