Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Fin du support de Windows 7 : Nicolas Dupont-Aignan interpelle le gouvernement

Debout, la République numérique !
Logiciel 3 min
Fin du support de Windows 7 : Nicolas Dupont-Aignan interpelle le gouvernement
Crédits : Asbe/iStock

Tout comme Windows XP il y a quelques années, Windows 7 ne recevra bientôt plus de mises à jour de sécurité. Le député Nicolas Dupont-Aignan, par ailleurs candidat à la présidentielle, estime que les pouvoirs publics devraient anticiper ce mouvement à venir dans un peu plus de trois ans en migrant vers des logiciels libres.

À compter du 14 janvier 2020, Windows 7 ne bénéficiera plus du support étendu de Microsoft (voir notre article). Cela pourrait poser problème – entre autres – aux administrations dont les postes de travail seront encore équipés du célèbre système d’exploitation... Le risque est simple : que des pirates exploitent des failles non colmatées.

Face à ce qu’il décrit comme une stratégie d’« obsolescence programmée » orchestrée par la firme américaine, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) met en avant une solution déjà largement usitée : opter pour un système d’exploitation libre, basé sur Linux.

Le souverainiste veut se défaire de « l’obsolescence programmée » par Microsoft

« Au contraire des logiciels populaires qui offrent une rente de situation aux gros éditeurs au détriment de leurs clients, et placent ceux-ci en situation de dépendance technique, les logiciels libres garantissent une indépendance technique et financière et, surtout, une garantie de sécurité des données qui devrait intéresser l'État », explique le parlementaire au travers d’une question écrite.

Selon lui, la fin du support technique de Windows 7 « fournira enfin l'occasion pour l'État de mettre en place une véritable gouvernance informatique permettant de se libérer de la tutelle des grandes firmes internationales et de maîtriser les coûts de fonctionnement des services ». Le récent reportage de Cash Investigation sur le contrat « Open Bar » entre Microsoft et le ministère de la Défense était assez éclairant à ce sujet, le coût de cet accord-cadre de quatre ans étant passé de 82 à 120 millions d’euros dès sa première reconduction...

Dans la loi Numérique, un vague encouragement aux logiciels libres

Si la secrétaire d’État au Numérique, Axelle Lemaire, dispose désormais d’un délai (théorique) de deux mois pour revenir vers Nicolas Dupont-Aignan, rappelons que le gouvernement et le Parlement ont déjà eu l’occasion de se prononcer sur ce dossier il y a quelques mois. Lors de l’examen du projet de loi Numérique, la majorité a refusé que les logiciels libres soient utilisés prioritairement, en cas d’équivalence, au sein de l’administration. En lieu et place, le législateur a opté pour un vague encouragement, qui semble complètement dépourvu d’effets contraignants...

En 2014, une sénatrice avait interpellé la locataire de Bercy au sujet de la fin du support de Windows XP. Axelle Lemaire s’était alors justifiée en expliquant que l’Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (ANSSI) avait pris les devants, en transmettant des recommandations aux administrations près de deux ans avant la fin du célèbre système d’exploitation. Celles-ci furent notamment invitées à passer à un Windows plus récent ou, en attendant, à demander à leurs agents de « respecter les règles de base de la sécurité informatique, que sont notamment la mise à jour des logiciels, l'installation d'un antivirus et l'adoption d'une approche prudente devant des contenus potentiellement risqués (faux emails, sites non sécurisés, etc.) ».

330 commentaires
Avatar de dricks INpactien
Avatar de dricksdricks- 29/12/16 à 09:32:30

Moi je compte m'abonner bientôt à NextInpact.
Dans trois ans.

Avatar de loulnux INpactien
Avatar de loulnuxloulnux- 29/12/16 à 09:33:35

Dommage que ce débat soit ouvert par ce gars.

Avatar de bombo INpactien
Avatar de bombobombo- 29/12/16 à 09:36:38

Même si je ne suis pas d'accord avec son avis sur l'obsolescence programmée de Microsoft, je pense que ça peut être une bonne idée de passer sur des logiciels libres.

Je suis aussi d'accord avec @loulnux :-)

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 29/12/16 à 09:38:10

Ca tombe bien, Microsoft préparait justement une réduction de 80% sur les mises à jour vers Windows 10 :yes:

Avatar de roncamma Abonné
Avatar de roncammaroncamma- 29/12/16 à 09:47:04

Rassurez-moi, dans une version "Entreprise" de Windows 10, il est bien possible de désactiver le Store et toute l'usine à "Telemetrie" ?

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 29/12/16 à 09:47:08

Jarodd a écrit :

Ca tombe bien, Microsoft préparait justement une réduction de 80% sur les mises à jour vers Windows 10 :yes:

Ola, pour avoir eu à l'utiliser dans un cadre pro, c'est vraiment nul.

Les deux panneaux de config, cortana qui reste, plein de trucs graphiques mais aussi bien lourds, plusieurs soucis de logiciels pourtant soutenus soutenus sous Win10...

Autant pour un usage personnel ok (sauf ces mises à jour forcées et contraintes), mais pour bosser, à chier.

Avatar de D4rkvicious INpactien
Avatar de D4rkviciousD4rkvicious- 29/12/16 à 09:52:06

Oué le vieux débat, mais le libre contrairement à la légende à un coût et des contraintes, puis faut encore dépenser pour la formation des Administratifs qui ne sont pas forcement des nerd devant un clavier. Il me semble que l'Allemagne  avait fait le basculement vers le libre pour revenir quelques années après vers windows  à cause des coûts trop élevés. Mais c'est possible que je dise des conneries ,je viens de me réveiller soyez indulgent

Édité par D4rkvicious le 29/12/2016 à 09:53
Avatar de trekker92 INpactien
Avatar de trekker92trekker92- 29/12/16 à 09:58:40

loulnux a écrit :

Dommage que ce débat soit ouvert par ce gars.

par eux ou par toi yaura des atouts et des dégats dans les deux sens : osef.

 

bombo a écrit :

 je pense que ça peut être une bonne idée de passer sur des logiciels libres.

mais vous avez été dans les collectivités et institutions publiques pour voir comment ca se passait avant de dire ca?
toutes les municipalités qui se sont aventurées sur le cabosseux chemin du libre n'en sont pas toutes sorties vivantes.. faut arreter de vouloir répandre ca partout.

 

D4rkvicious a écrit :

Oué le vieux débat, mais le libre contrairement à la légende à un coût et des contraintes, puis faut encore dépenser pour la formation des Administratifs qui ne sont pas forcement des nerd devant un clavier. Il me semble que l'Allemagne  avait fait le basculement vers le libre pour revenir quelques années après vers windows  à cause des coûts trop élevés. Mais c'est possible que je dise des conneries ,je viens de me réveiller soyez indulgent

ici le lectorat a une tendance libriste communiste intégriste, qu'a visiblement pas compris que linux c'est bien pour le laptop d'un nerd, mais pas celui d'un commercial ou d'un gestionnaire qui dépendent de softs windows-only-pour-toujours.
apres, ca les amuse :) :)

Avatar de Ksyl INpactien
Avatar de KsylKsyl- 29/12/16 à 09:59:03

Bonjour, je te trouve bien réveillé, j'ai entendu parler de cette histoire aussi.
Et je te rejoins sur les coûts "cachés" des logiciels libres.

Avatar de Rapi-shiny INpactien
Avatar de Rapi-shinyRapi-shiny- 29/12/16 à 10:00:45

Je ne suis pas le seul à avoir tiqué sur le bientôt on dirais^^.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 33