OneDrive for Business : Microsoft limite l'illimité pour une partie des entreprises

L'éditeur n'est plus à une déception près 20
En bref
image dediée
Applications

Microsoft a annoncé hier soir une série de changements dans le stockage de OneDrive for Business. Contrairement à ce qui avait été annoncé, le stockage illimité ne concernera que les formules les plus chères. Parallèlement, de nouveaux clients de synchronisation sont diffusés, et des limites supprimées.

Microsoft n’a pas fini de décevoir avec OneDrive. Non pas que son service de stockage fonctionne mal, mais la firme procède actuellement à des annonces qui sonnent comme autant de promesses rompues. 

Récemment, la version grand public a vu par exemple le stockage illimité retomber sur 1 To, tandis que les nouveaux comptes Microsoft créés à partir de janvier n’auront plus que 5 Go, au lieu de 15 Go actuellement. Il a fallu que les utilisateurs expriment leur grogne pour que l’éditeur permette de garder ces 15 Go (voire 30 avec le bonus de sauvegarde des photos), puisqu’il comptait laminer les comptes gratuits existants au passage.

De l'illimité pour les forfaits les plus chers, mais en deux temps

Malheureusement, côté entreprises, la situation n’est guère plus glorieuse. Microsoft fait depuis longtemps la promotion d’un stockage illimité pour celles qui optent pour une offre « pro » d’Office 365. Mais les changements annoncés indiquent clairement que ce ne sera pas le cas : seuls les clients possédant une offre E3, E4, E5, OneDrive for Business Plan 2, SharePoint Online Plan 2 ou Éducation verront leur stockage passer effectivement à l’illimité.

Cette transition ne sera pas d’un seul coup. Les comptes concernés migreront dans un premier temps d’une formule 1 To à 5 To, un processus qui se finira normalement au plus tard fin mars 2016. Plus tard au cours de l’année prochaine, le stockage deviendra cette fois illimité. Attention toutefois, car cette migration en deux phases ne sera que pour les entreprises qui ont au moins cinq comptes. Ce ne devrait cependant pas être une réelle limite dans le cadre d’un abonnement Office 365.

Pour les autres, le stockage restera bloqué sur 1 To

Et pour les autres clients ? Il n’y aura aucun changement, puisqu’ils resteront sur leur stockage distant de 1 To. Dommage, car les promesses de Microsoft en la matière étaient assez claires : tous les clients professionnels devaient obtenir l’illimité.

Mais cette notion n’a plus guère le vent en poupe chez l’éditeur, qui revient sur ses pas ou limite son obtention. On ne comprend pas bien d’ailleurs pourquoi les particuliers ayant un abonnement Office 365 doivent pour leur part se limiter à 1 To alors qu’une révision du palier à 5 To est manifestement possible.

La société est en tout cas consciente que cette annonce risque de provoquer de nouveaux grincements de dents. Et comme elle en a l'habitude depuis quelques mois, elle tient à s'excuser. Le responsable Jeff Teper indique en effet : « Globalement, nous avons mis trop de temps à fournir de nouvelles informations sur nos plans pour OneDrive for Business. Nous reconnaissons également que nous décevons les utilisateurs qui s’attendaient à obtenir du stockage illimité pour chaque offre Office 365, et je tiens à m’excuser pour ne pas avoir répondu à vos attentes ».

Des limites de synchronisation enfin supprimées

Il n’y a pas cependant que des mauvaises nouvelles. Microsoft diffuse actuellement de nouvelles versions des clients de synchronisation, tant sur les ordinateurs que sur les smartphones. Sous Windows 7, 8 et 10, le nouveau client est disponible depuis mercredi et permet de se débarrasser de plusieurs limites.

D’une part, la taille maximale des fichiers synchronisables est maintenant de 10 Go, contre 2 Go jusqu'à présent. Il s'agissait d'ailleurs d'un vrai problème, notamment pour le stockage de certaines images ISO. D’autre part, la limite de 20 000 fichiers pris en charge n’existe tout simplement plus.

Le client pour OS X (Mavericks minimum) arrivera normalement dans les deux semaines qui viennent, tandis que celui pour Windows 8.1 devra malheureusement attendre le trimestre prochain, sans que l’on connaisse la raison de cet étrange retard.

Applications mobiles : la synchronisation hors-ligne arrive doucement

Les applications mobiles sont également en cours de révision, notamment pour supporter le stockage hors-ligne. La version Android possède déjà cette fonctionnalité depuis fin septembre, mais la mouture iOS recevra enfin une mise à jour dans les deux semaines qui viennent. Malheureusement, la déclinaison pour Windows 10 Mobile devra attendre le deuxième trimestre 2016, la propre plateforme de Microsoft étant encore une fois servie en dernier, et alors même qu’un nouveau client pour le système est disponible depuis peu.

Enfin, Office Lens pour iOS vient de recevoir une mise à jour lui permettant d’envoyer directement ses contenus dans OneDrive for Business. Les versions Android et Windows 10 Mobile arriveront durant le trimestre prochain.


chargement
Chargement des commentaires...