Plus de 11 000 plaintes déposées à la CNIL en 2018, un record

CNIL est venu le temps des cathédrales 5
image dediée
Crédits : Marc Rees (licence CC-BY-SA 3.0)
Loi
Xavier Berne

Marie-Laure Denis, la nouvelle présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), a présenté hier le dernier rapport d’activité de l’institution, consacré notamment au RGPD. L’autorité administrative y présente au passage ses grands axes de travail pour 2019.

Si la CNIL a fêté ses quarante ans l’année dernière, l’autorité indépendante estime que 2018 aura avant tout été placée sous le signe du règlement européen de protection des données personnelles. À ses yeux, l’entrée en application du RGPD a en effet conduit à « une prise de conscience inédite », tant de la part des professionnels que des particuliers.

Cette évolution s’est traduite par une « augmentation considérable » des plaintes adressées à la gardienne des données personnelles, qui en a reçu 11 077 l’année dernière (soit 32 % de plus qu’en 2017). Ce chiffre fait surtout figure de « record » historique.

Des plaintes (encore) en augmentation

Lisez la suite : 87 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...