Steam, Origin, Epic Store... le battle royale des plateformes

Gagnant gagnant, baguette croissant 90
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Ces derniers mois, nous avons assisté à une explosion du nombre de plateformes de jeux dématérialisés sur PC, venues compléter l'offre proposée par les éditeurs et par le géant du secteur, Steam. Ont-elles vraiment des arguments pour justifier leur multiplication ?

Il y a quelques années, Steam a réussi à remplacer beaucoup d'autres icônes sur le bureau des joueurs, en regroupant la plupart des jeux à succès dans une interface unique. Depuis, un florilège de nouvelles icônes est revenu aux côtés de celle du mastodonte Steam.

En plus des classiques Origin, Uplay ou Battle.net, de nouvelles têtes sont apparues, Epic Games s'est ajouté à la liste des éditeurs offrant leur propre plateforme, tandis que Discord, Twitch et Itch sont venus jouer les trouble-fête. Tous ont des atouts à faire valoir, mais pour l'utilisateur, cette multiplication des plateformes apporte une nouvelle complexité.

Faut-il mettre tous ses œufs dans le même panier ? Comment s'assurer de n'avoir aucun doublon entre ses différentes ludothèques ? Quelle part du gâteau ces plateformes laissent-elles aux studios ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Steam, un leader attaqué de toutes parts

Lisez la suite : 94 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...