Faille Facebook : 50 millions de comptes piratés, les détails encore partiels

Crise, colère d'autorités et recours collectif 18
image dediée
Crédits : RomoloTavani/iStock
Securité
Vincent Hermann

Entre les 27 et 28 septembre, 90 millions de comptes ont été déconnectés de Facebook. La conséquence d’une faille de sécurité issue de la combinaison de trois bogues. La portée de l’incident est encore mal cernée, même si rien n’aurait été – pour l’instant – volé selon Facebook.

La soirée de vendredi a été marquée par une annonce tonitruante de Facebook : la sécurité de 50 millions de comptes a été compromise par des pirates. Ils ont tous été déconnectés, ainsi que 40 millions de compte supplémentaires, pour faire bonne mesure.

L’impact de cette importante brèche serait pour l’instant limité. Mais ce bilan est temporaire : l’enquête de Facebook ne fait que commencer et de mauvaises nouvelles pourraient survenir dans les prochaines semaines.

Pour Facebook, le calendrier de cette attaque tombe très mal. Six mois à peine après le scandale Cambridge Analytica, l'entreprise est plongée dans les préparatifs des élections de mi-mandat aux États-Unis, prévues début novembre. Une échéance périlleuse pour l'entreprise, qui a perdu la confiance de bien des internautes après les manipulations de l'élection présidentielle de 2016, dernière en date outre-Atlantique.

En plus d’affronter une nouvelle crise publique, le réseau social pourrait subir des conséquences juridiques.

Comment fonctionne la faille ?

Lisez la suite : 89 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...