Élection de Trump : Facebook fournit des publicités « russes » au Congrès et promet des mesures

Russian Connection 65
image dediée
Reseaux Sociaux
Par
le lundi 25 septembre 2017 à 10:30
Guénaël Pépin

Facebook veut contribuer activement à l'enquête parlementaire sur l'ingérence russe dans l'élection de Donald Trump l'an dernier. La société fournit plus de 3 000 publicités au Congrès, tout en assurant renforcer le contrôle des réclames politiques sur sa plateforme.

Début septembre, Facebook affirmait que de fausses pages « probablement russes » avaient diffusé plus de 3 000 publicités, pour un montant de 100 000 dollars. Depuis 2015 et le début 2017, elles auraient mené une campagne sur des sujets clivants, avec des messages censés s'étendre sur l'ensemble du spectre politique.

Les publicités auraient été commandées par l'Internet Research Agency, un groupe soupçonné de contribuer à la propagande russe en ligne. Dans un nouveau billet de blog, l'entreprise désigne clairement les achats de publicités comme « russes ».

Elle affirme livrer l'ensemble des informations à la commission d'enquête du Congrès américain, officiellement après des mois de réflexion sur le sujet. Depuis janvier, la communauté américaine du renseignement déclare que la Russie a tenté de manipuler l'élection américaine de fin 2016, sur fond de recherches de liens entre l'équipe de campagne de Trump et le Kremlin.

Des données au Congrès, mais pas de publication

Lisez la suite : 67 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...